Manufacturiers et exportateurs du Canada

Manufacturiers et exportateurs du Canada
Produits alimentaires et de consommation du Canada

Produits alimentaires et de consommation du Canada

07 oct. 2014 09h00 HE

L'industrie manufacturière prévoit une amélioration des conditions mais se préoccupe pour les compétences et le fardeau de la réglementation

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwired - 7 oct. 2014) - Ensoleillé avec passages nuageux et risque de forte tempête.

Ce sont les prévisions économiques pour l'industrie canadienne, selon un sondage mené au nom de Manufacturiers et Exportateurs du Canada (MEC) et de Produits alimentaires et de consommation du Canada (PACC).

Dans l'ensemble, certaines entreprises font preuve d'optimisme face à l'avenir en ce qui concerne la rentabilité, la croissance sur les marchés mondiaux, l'embauche de travailleurs additionnels, les investissements dans la machinerie et l'équipement, et la recherche et le développement, révèle l'Enquête bisannuelle sur les enjeux de gestion.

Cependant, les nuages qui se profilent à l'horizon prennent la forme d'une incertitude globale, de pénuries de main-d'œuvre grandissantes, de l'augmentation du coût des intrants et d'un régime réglementaire de plus en plus lourd et coûteux.

« Ce nouveau sentiment d'optimisme est une bonne nouvelle alors que les entreprises commencent à bénéficier des avantages de la reprise économique aux États-Unis et d'un dollar plus faible, a dit Jayson Myers, le président et chef de la direction de MEC. Mais c'est un optimisme prudent. Il y a encore beaucoup de nuages noirs à l'horizon, et le message selon lequel les affaires vont bon train n'est tout simplement pas une option. »

Le secteur dont on dit souvent qu'il est à l'épreuve de la récession, celui de la fabrication des aliments et boissons, fait écho à ces propos.

« Le Canada peut et devrait être un chef de file mondial du secteur de la fabrication des aliments et boissons, mais divers facteurs comme l'augmentation des coûts et un cadre réglementaire obsolète nous freinent, a dit Nancy Croitoru, la présidente et chef de la direction de PACC. Le nombre de Canadiens qui travaillent dans notre secteur diminue, les entreprises réduisent les coûts et toute croissance se fait à un rythme deux fois plus lent que celui du secteur manufacturier dans son ensemble, ce qui assombrit l'horizon pour notre secteur. »

En ce qui a trait au commerce mondial, les États-Unis vont rester la principale destination des produits canadiens au cours des cinq prochaines années, mais les entreprises canadiennes regardent également vers l'Amérique latine et du Sud et l'Union européenne comme marchés cibles potentiels.

Alors que les gouvernements du monde entier se font une concurrence féroce pour attirer les investissements dans la fabrication, on se préoccupe de plus en plus du fait que le Canada est souvent hors course. En fait, les répondants au sondage ont dit clairement qu'ils estiment que les gouvernements limitent leur capacité de croissance - 46 pour cent au palier fédéral, 55 pour cent au palier provincial et 72 pour cent au palier municipal.

« Les manufacturiers et les exportateurs canadiens réalisent qu'ils ne peuvent pas s'attendre à ce que les gouvernements règlent leurs problèmes à leur place, et qu'ils doivent se transformer s'ils veulent prospérer, a ajouté M. Myers. Cependant, les gouvernements doivent être des partenaires et maintenir un faible fardeau fiscal et éliminer les obstacles à la croissance. »

« D'autres juridictions hors de nos frontières font une forte concurrence, et il est impératif que le Canada continue à avancer si nous voulons que notre secteur prospère », a ajouté Mme Croitoru.

Le sondage a révélé que des programmes comme la déduction pour amortissement accéléré sont essentiels à la compétitivité de l'industrie manufacturière, mais que l'incertitude quant à ce programme demeure un problème.

L'enquête, qui a lieu tous les deux ans, a été menée en août et septembre auprès de 803 répondants, dans tous les secteurs et dans des entreprises de toutes tailles. Elle a été mandatée en partenariat avec BDO, HSBC, RCAP et BlackBerry.

Pour des précisions, veuillez visiter le http://bit.ly/2014MISurvey.

À propos de nous :

Manufacturiers et Exportateurs du Canada (MEC) est la principale association commerciale et industrielle du Canada et représente les entreprises manufacturières et internationales au Canada.

Visitez-nous au www.cme-mec.ca ou suivez-nous au @cme_mec sur Twitter pour en savoir plus.

Produits alimentaires et de consommation du Canada (PACC) est la principale association industrielle du Canada, représentant les entreprises qui fabriquent et distribuent la grande majorité des aliments, boissons et produits de consommation qu'on trouve sur les tablettes des magasins et dans les foyers canadiens.

Pour en savoir plus, visitez le www.fcpc.ca et suivez-nous au @FCPC1.

Renseignements

  • Manufacturiers et Exportateurs du Canada
    Brad Fougere
    (613) 447 0039

    Adam Grachnik
    Produits alimentaires et de consommation du Canada
    adamg@fcpc.ca