Institut Fraser

Institut Fraser
L'Institut économique de Montréal

L'Institut économique de Montréal

27 oct. 2005 10h00 HE

L'Institut Fraser et L'Institut économique de Montréal: Communiqué de presse/Evaluation des écoles secondaires du Québec

MONTREAL, QUEBEC--(CCNMatthews - 27 oct. 2005) -

L'Institut économique de Montréal et l'Institut Fraser publient leur sixième Bulletin annuel

L'Institut économique de Montréal et l'Institut Fraser ont publié aujourd'hui l'édition 2005 du Bulletin des écoles secondaires du Québec, la seule évaluation indépendante et disponible publiquement des 459 écoles secondaires du Québec, des secteurs public et privé, de langue française et anglaise.

Le bulletin rassemble une variété d'indicateurs pertinents et objectifs de la performance des écoles, regroupés à l'intérieur d'un document facilement accessible, de sorte que tous les intervenants concernés - parents, personnel de direction, professeurs, élèves et contribuables - puissent analyser et comparer la performance de chaque école.

"Du fait que les comparaisons sont faciles à réaliser, le Bulletin indique aux parents quelles écoles de leur voisinage semblent avoir des programmes plus efficaces. Les parents peuvent également utiliser les données pour observer si les écoles qui les intéressent s'améliorent ou non au fil des ans," a déclaré Peter Cowley, directeur des études sur la performance des écoles à l'Institut Fraser et coauteur du Bulletin.

"Le Bulletin brosse un tableau détaillé de chaque école qui n'est pas facilement accessible ailleurs," a-t-il ajouté.

Indicateurs utilisés dans le Bulletin de 2005

Le Bulletin attribue à chaque école une cote globale qui reflète sa performance. Cette cote globale est en bonne partie basée sur les résultats des étudiants aux épreuves du ministère de l'Education dans cinq matières clés : langues d'enseignement, mathématiques et langue seconde de niveau Secondaire V, ainsi que histoire du Québec et du Canada, sciences physiques et mathématiques de niveau Secondaire IV.

A partir de ces résultats, on calcule les indicateurs suivants:

(1) le résultat moyen aux épreuves du ministère de l'Education dans cinq matières essentielles;

(2) le pourcentage d'épreuves échouées;

(3) la surestimation des résultats par école;

(4) la différence entre les garçons et les filles dans les résultats aux épreuves de langue maternelle de 5e secondaire et dans les résultats aux épreuves de sciences physiques en 4e secondaire;

(5) la proportion d'élèves qui poursuivent leurs études et obtiennent leur diplôme.

Les quatre premiers indicateurs démontrent l'efficacité des efforts des écoles en déterminant à quel point celles-ci transmettent à tous leurs élèves le savoir et les aptitudes prescrites par le curriculum. Le cinquième indicateur représente un moyen de déterminer à quel point l'école réussit à garder ses élèves appliqués et engagés à terminer le programme auquel ils sont inscrits.

De nouvelles données permettant d'améliorer le Bulletin

Dans les années précédentes, le ministère de l'Education du Québec fournissait seulement les résultats de juin aux épreuves. Cette année, pour la première fois, le ministère a fourni les résultats pour l'ensemble des quatre séances d'examens pertinents à l'année scolaire 2003/2004. "En tenant compte des résultats des quatre séances d'épreuves, le Bulletin reflète désormais d'une façon plus juste le niveau de performance de chaque école," a précisé M. Cowley.

De plus, les résultats des mathématiques 514 pour lesquels le ministère avait institué un examen en 2002, ont maintenant été inclus dans tous les indicateurs relatifs et dans le calcul de la cote globale sur 10.

"Chaque fois que de nouvelles données pertinentes deviennent disponibles, nous pouvons les utiliser afin de se faire une meilleure idée de la performance de chaque école," a-t-il déclaré.

Une amélioration est possible

Pour améliorer une école, il faut d'abord croire que l'amélioration est possible. Ce Bulletin, tout comme les Bulletins publiés dans d'autres provinces par l'Institut Fraser, fournit la preuve de ce qui peut être accompli.

"En comparant les derniers résultats d'une école avec les résultats des années précédentes, nous pouvons voir si l'école a connu une amélioration. En comparant les résultats d'une école avec les résultats des écoles voisines ou des écoles ayant des clientèles identiques, nous pouvons identifier les meilleures écoles et s'en inspirer," a précisé Norma Kozhaya, coauteure et économiste à l'Institut économique de Montréal.

Le classement complet des écoles ainsi que les tableaux détaillés (en PDF) peuvent être consultés sur www.fraserinstitute.ca et au www.iedm.org.

Dans les autres provinces

L'Institut Fraser publie des bulletins annuels sur les écoles secondaires en Colombie-Britannique, en Alberta et au Québec. Il publie également des bulletins annuels sur les écoles primaires en Colombie-Britannique, en Alberta et en Ontario. Le Bulletin sur les écoles secondaires au Québec a été publié pour la première fois en 2000.

L'Institut économique de Montréal (IEDM) est un institut de recherche et d'éducation économique indépendant, non partisan et sans but lucratif qui participe aux débats sur les politiques publiques du Québec et du Canada en proposant des solutions créatrices de richesse. Pour plus de renseignements, veuillez consulter le site web www.iedm.org.

Fondé en 1974, l'Institut Fraser est un centre independent d'études des politiques établi à Vancouver et disposant de bureaux satellites à Calgary et Toronto. Pour plus de renseignements, veuillez consulter le site web www.fraserinstitute.ca.

Renseignements