Institut Fraser

Institut Fraser

24 oct. 2005 09h00 HE

l'Institut Fraser: Selon Mike Harris et Preston Manning le rééquilibrage du fédéralisme et la liberté de choix sont indispensables pour assurer la qualité des services sociaux au Canada

VANCOUVER, BRITISH COLUMBIA--(CCNMatthews - 24 oct. 2005) - Dans un nouveau document de réflexion coproduit par l'Institut Fraser et l'Institut économique de Montréal, Mike Harris et Preston Manning affirment que le rééquilibrage du fédéralisme, l'octroi d'une plus grande liberté de choix aux Canadiens et leur responsabilisation à l'égard des services sociaux permettront au Canada d'améliorer grandement l'éducation primaire et secondaire, la prestation des soins de santé, l'aide sociale et la garde des enfants.

"Pour que le Canada jouisse véritablement de la meilleure qualité de vie au monde, on doit rééquilibrer les principaux programmes sociaux en s'appuyant sur le principe selon lequel la mise en oeuvre des services - en particulier ceux offerts aux jeunes, aux malades et aux personnes défavorisées - gagne en efficacité quand elle est confiée aux gouvernements et aux organismes les plus près de la clientèle, et quand ces services font appel à une combinaison efficace de ressources publiques et privées", a déclaré M. Manning.

Le document intitulé Au service des Canadiens, est le deuxième de la série Pour un Canada fort et prospère que signent conjointement Mike Harris et Preston Manning.

Parmi les principales recommandations du document, on retrouve : accorder une plus grande liberté de choix aux parents en matière d'éducation primaire au secondaire, au moyen d'un bon d'études émis par les gouvernements provinciaux; étendre à tout le Canada la conversion de l'aide sociale en assistance travail obligatoire, suivant en cela l'exemple donné par le gouvernement Harris en Ontario; confier toutes les responsabilités de garde des enfants aux provinces, en mettant un terme aux dépenses fédérales dans ce domaine et en cédant aux provinces un espace fiscal équivalent; accorder aux contribuables les mêmes avantages fiscaux, peu importe le mode de garde choisi par les parents.

En ce qui concerne le régime de santé, leurs recommandations visent la recherche de l'excellence en maintenant l'universalité de l'accès aux soins peu importe la capacité de payer, tout en profitant des avantages que procure une approche mixte (publique et privée) de la prestation des soins de santé, de leur paiement et de l'assurance.

"Il ne faut pas sous-estimer l'urgence de réformer la façon dont l'Etat offre des services, a ajouté M. Harris, et cela ne s'applique pas seulement aux programmes sociaux, mais aussi à l'objectif de faire du Canada la fédération démocratique la mieux gouvernée au monde."

Fondé en 1974, l'Institut Fraser est un centre indépendant d'étude des politiques publiques, établi à Vancouver et disposant de bureaux satellites à Calgary et Toronto.

L'Institut économique de Montréal (IEDM) est un institut de recherche et d'éducation économique indépendant, non partisan et sans but lucratif qui participe aux débats sur les politiques publiques du Québec et du Canada en proposant des solutions créatrices de richesse.

Le communiqué de presse et la publication sont disponibles sur les sites Web de l'Institut Fraser (www.fraserinstitute.ca) et de l'Institut économique de Montréal (www.iedm.org).


Renseignements