Institut professionnel de la fonction publique du Canada

Institut professionnel de la fonction publique du Canada

28 juin 2005 12h20 HE

L'Institut professionnel décerne sa Médaille d'or 2005, symbole d'excellence dans la fonction publique

OTTAWA, ONTARIO--(CCNMatthews - 28 juin 2005) - Au cours d'une cérémonie qui a eu lieu aujourd'hui, la présidente de l'Institut professionnel de la fonction publique du Canada, Michèle Demers, a présenté la médaille d'or de l'Institut à M. Derek C.G. Muir, chef de projets et chercheur scientifique à la Direction de la recherche sur la protection des écosystèmes aquatiques de l'Institut national de recherche sur les eaux d'Environnement Canada à Burlington (Ontario). Principal établissement de recherche sur les eaux douces du Canada, l'Institut national de recherche sur les eaux a un programme complet de recherche et développement dans le domaine des sciences aquatiques, qu'il réalise en collaboration avec le milieu scientifique canadien et extérieur.

La Médaille d'or 2005 a été décernée à Derek Muir dans le domaine des sciences pures et appliquées pour souligner son travail en sciences de l'environnement, notamment en ce qui concerne ses recherches sur les polluants organiques persistants.

Dans son allocution, Michèle Demers a déclaré : "Peu de scientifiques se comparent à M. Muir quant à la somme de leurs accomplissements, et il jouit d'une grande considération. Ses travaux ont porté sur les méthodes de détection, le partage environnemental et l'impact des polluants organiques sur l'environnement. Ceux-ci ont eu une influence considérable sur la convention de Stockholm, l'accord mondial sur les polluants organiques persistants. Ils illustrent à merveille l'énorme contribution des employés de la fonction publique canadienne."

Les recherches effectuées par Derek Muir ont eu un effet plus marqué dans l'Arctique. Le transport possible des pesticides jusque dans des endroits éloignés est une découverte qui a particulièrement servi le Canada, mais elle s'applique évidemment partout dans le monde et représente le fondement de sa plus importante contribution internationale. La façon d'envisager les polluants et leurs répercussions sur de longues distances qui a donné lieu à la convention de Stockholm montre comment des travaux scientifiques sérieux et une véritable compréhension de la portée des résultats peuvent avoir une incidence sur les décisions et les comportements à l'échelle de la planète.

"La contribution au bien public de professionnels dévoués comme M. Muir confirme que les gouvernements - le gouvernement fédéral en particulier - ont un rôle distinct comme protecteurs de la recherche en matière de sciences et technologie. Ils ont la responsabilité de créer et de maintenir un environnement dans lequel des recherches productives peuvent être effectuées. Il leur incombe également d'instaurer un climat économique favorable à la compétitivité du pays " a ajouté Mme Demers.

"Chaque année, les membres du jury nous répètent combien il leur est difficile de choisir un seul lauréat en raison du caractère exceptionnel de ce qui a été accompli par les candidats. Le calibre des employés de la fonction publique du Canada mérite vraiment d'être reconnu."

L'Institut remercie sincèrement le jury indépendant dont les membres ont généreusement mis leur temps et leur compétence à sa disposition pour faire de la présentation de la Médaille d'or 2005 un succès. Il s'agit du Dr Calvin Stiller, président du conseil et chef de la direction au Fonds de Découvertes Médicales Canadiennes, de M. Gilles Patry, recteur et vice-chancelier de l'Université d'Ottawa et de Mme Emöke J.E. Szathmáry, rectrice de l'Université du Manitoba. Dans son rapport, le jury a dit : " M. Muir apparaît comme un scientifique remarquable parce qu'il a pu combiner sa capacité d'interpréter la science à des aptitudes en laboratoire de calibre mondial pour traduire sa compétence en des politiques publiques salutaires."

L'Institut professionnel a présenté sa première médaille d'or en 1937 dans le but de rendre hommage aux professionnels de la fonction publique dont l'excellence du travail avait permis d'accroître le bien-être public. Ce prix décerné chaque année vise aussi à amener une meilleure connaissance du rôle et de l'utilité des services publics professionnels ici comme ailleurs dans le monde. Les années impaires, il souligne les accomplissements dans le domaine des sciences pures et appliquées tandis que dans les années paires, on le présente en reconnaissance de ce qui a été réalisé dans d'autres domaines.

Le prix consiste en une médaille d'or de 14 carats à l'emblème de l'Institut accompagnée d'un certificat saluant les réalisations du lauréat.

Pour recevoir ce prix prestigieux, les candidats doivent être des employés actuels ou d'anciens employés des services gouvernementaux fédéraux, provinciaux, territoriaux, municipaux, régionaux et autochtones. Leur travail doit avoir été accompli dans le cadre de leur emploi au sein de la fonction publique.

L'Institut professionnel de la fonction publique du Canada, le plus important syndicat multiprofessionnel du Canada, représente 50 000 scientifiques et autres professionnels.

Renseignements

  • Institut professionnel de la fonction publique du Canada
    Bill Corcoran
    Agent d'information
    1 800 267-0446, poste 2232