SOURCE: Micronutrient Initiative

Micronutrient Initiative

30 nov. 2014 13h00 HE

L'investissement du Canada dans l'Initiative pour les micronutriments permettra la poursuite de programmes qui sauvent des vies à travers le monde

DAKAR, SENEGAL--(Marketwired - 30 novembre 2014) - Le Canada a encore une fois démontré son engagement à sauver et à améliorer la vie des femmes et des enfants partout dans le monde avec l'annonce faite par le premier ministre M. Stephen Harper dans un poste de santé communautaire situé à Bargny. que le Canada va renouveler ses investissements de 150 M$ CA pour l'Initiative pour les micronutriments.

Dans ce poste de santé rural, le premier ministre a administré la 8 milliardième capsule de vitamine A à une fille de 4 ans nommée Fatou Saw Mbaye. Avec l'appui du gouvernement du Canada, l'IM a assuré la majeure partie de l'approvisionnement en capsule de vitamine A du monde pour les enfants dans le besoin. La vitamine A améliore la santé, prévient la cécité et a contribué à sauver 4 millions de vies d'enfants à travers le monde depuis 1998. Grâce aux Canadiens, Fatou bénéficie du bon départ dont elle a besoin et qu'elle mérite d'avoir.

Le président de l'IM, Joel Spicer, déclarait que " cet investissement dans l'IM est un autre exemple de la générosité et de l'engagement du Canada envers les femmes et les enfants dans le besoin et une preuve de son leadership exceptionnel et reconnu en matière de nutrition dans le monde. Parmi d'autres interventions essentielles, cela nous permettra de continuer à fournir des capsules de vitamine A qui sauvent des vies à de jeunes enfants comme Fatou, ce qui aidera à sauver jusqu'à un million de vies au cours des 5 prochaines années ".

L'annonce d'aujourd'hui, faite à l'occasion de la clôture du Sommet de la francophonie, représente un soutien continu à la gamme de programmes de l'IM axés sur la nutrition dans le monde entier. L'IM veille à ce que les gens les plus vulnérables du monde qui habitent des pays en développement - tout spécialement les femmes et les enfants - reçoivent les vitamines et les minéraux dont ils ont besoin pour survivre et prospérer. L'IM est un organisme de développement d'envergure mondiale, fondée au Canada et qui travaille en collaboration avec les États et les partenaires pour améliorer la vie de 500 millions de personnes chaque année dans plus de 70 pays.

Le ministre du Développement international et de la Francophonie, M. Christian Paradis, qui avait également fait le déplacement au poste de santé, a déclaré que " les interventions en nutrition appuyées par le Canada par l'entremise de l'IM ont un grand impact et sont peu coûteuses. Le soutien de notre gouvernement à l'endroit de l'IM représente un investissement dont bénéficie les familles, les communautés et la prochaine génération ".

Les fonds seront utilisés pour soutenir les programmes de nutrition de l'IM à l'échelle mondiale, notamment en améliorant la santé maternelle grâce à la supplémentation en fer et en acide folique; en réduisant les décès d'enfants attribuables à la diarrhée avec un traitement à base de zinc et de sels de réhydratation orale; en prévenant la déficience mentale grâce à l'iodation du sel; et en améliorant la santé tout en sauvant des vies grâce à la vitamine A. En outre, le travail de l'IM renforce les systèmes sanitaires et alimentaires nationaux pour s'assurer que les programmes de nutrition ont un grand impact et qu'ils sont soutenus et durables.

Il est urgent d'agir. À l'heure actuelle, 6,3 millions d'enfants continuent de mourir de causes évitables, comme le paludisme, la diarrhée et la pneumonie avant d'atteindre l'âge de 5 ans. 45 pour cent de ces décès sont dus à la dénutrition. Avec l'appui du gouvernement canadien, le programme de vitamine A de l'IM permet de s'assurer que les enfants reçoivent de la vitamine A pour renforcer leur système immunitaire afin que leurs organismes puissent lutter contre les maladies et la mort.

Depuis 1992, le gouvernement canadien travaille en partenariat avec l'IM pour répondre aux besoins nutritionnels de quelques deux milliards de personnes qui souffrent de carences en micronutriments dans le monde entier. Depuis lors, le Canada a été reconnu comme un leader mondial dans le soutien à la santé maternelle, néonatale et infantile. Ce leadership a été récemment renforcé lors d'un sommet mondial à Toronto en mai, et dont le thème était Sauver chaque femme, chaque enfant, où le Canada s'est engagé à verser 3,5 milliards de dollars pour améliorer la santé des femmes, des nouveau-nés et des enfants. Accélérer les efforts visant à lutter contre la dénutrition est l'une des trois voies identifiées dans la stratégie du Canada pour mettre fin aux décès évitables. 

Fatou Mbaye Saw fait partie des millions d'enfants dans le monde qui bénéficient de l'engagement du Canada à améliorer la santé des femmes et des enfants vulnérables à travers le monde. 

Note d'information

Investissement de 150 M$ CA par le Canada dans l'IM

Grâce à l'investissement du Canada dans l'IM (150 M CAD) au cours des cinq prochaines années, les Canadiens vont aider à assurer que:

  • Jusqu'à 1 million de décès sont évités. Au moins 150 millions d'enfants de moins de cinq ans reçoivent deux doses de vitamine A chaque année.
  • 3,4 millions de femmes enceintes bénéficient des suppléments de fer acide folique, ce qui améliore la santé des mères et de leurs nouveau-nés. 
  • 13 millions d'enfants souffrant de diarrhée, qui est l'une des principales causes de mortalité infantile, recevront du zinc et des sels de réhydratation orale (SRO). Cette intervention permet de réduire la gravité de la diarrhée et ses effets et permet ainsi de sauver des vies. Les investissements dans le zinc et les SRO (environ 11 M$ CA) permettront d'augmenter les résultats obtenus par l'intermédiaire de l'Alliance Zinc en faveur de la santé de l'enfant. Cette alliance représente un partenariat lancé en 2011 entre l'IM, Teck et le gouvernement du Canada en vue de mettre à l'échelle le zinc et les SRO en Afrique et en Asie.
  • 120 millions de personnes consomment du sel iodé et plus de 500 000 bébés soient protégés contre les déficiences mentales. L'IM va travailler avec les entreprises, les gouvernements et les autres partenaires pour catalyser la production de 2,5 millions de tonnes métriques de sel iodé. En plus des avantages pour la santé, ces initiatives comportent de solides partenariats avec les acteurs du secteur privé petits et moyens qui sont orientés vers l'amélioration des modèles commerciaux et l'augmentation des retombées économiques.
  • L'appui du gouvernement du Canada contribuera également aux efforts de l'IM visant à renforcer les systèmes de santé, soutenir les gouvernements dans les efforts pour accélérer la mise à l'échelle, tirer parti des investissements des gouvernements et des partenaires, et prioriser les solutions durables à long terme pour assurer un impact.

Le leadership du Canada dans la distribution de la vitamine A qui permet de sauver des vies et la 8 milliardième capsule

Grâce à l'appui du Canada, l'IM assure la majeure partie de l'approvisionnement mondial en vitamine A et, avec des partenaires comme l'UNICEF et autres, elle veille à ce que ces vitamines soient livrées et distribuées à au moins 150 millions d'enfants chaque année dans environ 70 pays à travers le monde. 

  • La carence en vitamine A affaiblit le système immunitaire des enfants et les rend plus vulnérables aux maladies, à la cécité, et affecte près de 200 millions de jeunes enfants dans le monde. Toutefois, lorsque nous donnons aux enfants de la vitamine A, elle peut leur donner le coup de pouce supplémentaire dont ils ont besoin pour éviter les maladies et ils pourront ainsi survivre et prospérer.
  • Les enfants n'ont besoin que de deux capsules par an pour renforcer leur système immunitaire afin de pouvoir combattre les maladies mortelles. La fabrication d'une capsule ne coûte que 2 sous. La plupart de ces capsules ont été fabriquées au Canada.
  • Grâce à l'appui du Canada, l'Initiative pour les micronutriments a pu, depuis 1998, fournir 8 milliards de capsules de vitamine A, pour distribution dans le monde entier. En conséquence, 4 millions de vies ont été sauvées et 1,5 million d'enfants ont été protégés contre la cécité due à la carence nutritionnelle.
  • Parmi ces 8 milliards de capsules, 2 milliards ont été données aux pays de la Francophonie - assez pour répondre aux besoins de 50 millions d'enfants chaque année.

Fatou Mbaye Saw : la jeune fille qui a reçu la milliardième capsule de vitamine A

La fille de 4 ans nommée Fatou Saw Mbaye ne comprend probablement pas toute cette attention portée sur elle en ce moment. Elle est aussi spéciale que toute autre petite fille ou garçon dans sa communauté qui est venu au poste de santé de Kip Carriere à Bargny pour recevoir sa dose bisannuelle de vitamine A. Elle l'a reçue deux fois par an depuis qu'elle a six mois. Cette capsule de vitamine A va renforcer son système immunitaire et améliorer sa santé.

Fatou est la cadette d'une famille composée de 5 enfants, elle a commencé à aller à l'école et aime s'amuser avec ses jouets. Sa mère, Awa Konaté, nous a fait savoir que sa fille est en bonne santé grâce à la vitamine A, ainsi que les autres services de santé et le soutien nutritionnel dont elle bénéficie au niveau du poste de santé.

Ibra Gueye : Infirmier-chef de poste du poste de santé de Kip Carriere

Ibra Gueye est très fier de son rôle d'infirmier-chef de poste du poste de santé de Kip Carriere. Il est né et a grandi ici, et c'est en 2003 qu'il a commencé à s'occuper de ce poste de santé très fréquenté en tant qu'infirmier-chef de poste. Lui et son équipe, composée de deux infirmières, deux sages-femmes et deux agents de sensibilisation en santé communautaire, sont responsables de la prise en charge de plus de 12 000 personnes, dont 2400 enfants de moins de cinq ans.

Tous ces enfants reçoivent leurs deux doses annuelles de vitamine A qui renforce leur système immunitaire, en plus des vaccinations et des suivis de la croissance durant l'enfance. Ibra est un ardent défenseur de l'allaitement maternel exclusif jusqu'à au moins six mois et travaille avec ses sages-femmes pour s'assurer que les femmes enceintes sont bien prises en charge tout au long de leur grossesse. Son dévouement dépasse le travail qui lui est normalement assigné. Ibra est également en train de former la prochaine génération d'infirmières au Sénégal, grâce à un programme d'apprentissage qu'il aide à gérer.

Vivant avec sa famille dans un logement situé au niveau du poste de santé, Ibra se considère véritablement comme un membre de la communauté. Les gens viennent lui rendre visite à tout moment et il déclare qu'il est prêt à les recevoir partout et à chaque instant. Il arrive même qu'il soit interpelé par les gens lorsqu'il joue ses matchs de football du dimanche avec ses amis. Ibra affirme que le meilleur aspect de son travail, c'est de traiter des patients et de voir leur état de santé s'améliorer.

La malnutrition dans les pays de la Francophonie

  • Malgré un leadership remarquable et des progrès dans beaucoup d'endroits, des mères et des enfants dans les pays de la Francophonie, notamment en Afrique de l'Ouest, connaissent l'un des taux de malnutrition infantile les plus élevés au monde.
  • Les femmes et les enfants des pays de la Francophonie représentent 25% des décès de mères et 21% des décès infantiles qui sont notés chaque année dans le monde, alors qu'ils ne représentent que 11% de la population mondiale.
  • Malgré les importants progrès notés en matière de nutrition dans le monde depuis 1990, les taux de malnutrition restent malgré tout trop élevés avec 25 millions d'enfants souffrant de retard de croissance, et 105 millions de femmes et d'enfants qui sont anémiques. Ces effets de la malnutrition sont perçus sur la santé, la productivité et l'avenir, car elle les limite.

Initiative pour les micronutriments
L'Initiative pour les micronutriments est un organisme sans but lucratif international, dont le siège social est sis à Ottawa, qui s'affaire à garantir que les personnes les plus vulnérables du monde, surtout les femmes et les enfants, des pays en développement obtiennent les vitamines et les minéraux dont elles ont besoin pour survivre et pour se développer, grâce à d'importants programmes de nutrition.

Renseignements

  • Personnes ressource pour les médias :

    Initiative pour les micronutriments
    Aynsley Morris
    Gestionnaire communications
    Au Senegal: 77 804 9779
    Portable: 613 218 8427
    Courriel: amorris@micronutient.org 

    Victoria McMullen  
    Communications  
    613 782-6808 
    Courriel: vmcmullen@micronutrient.org