Fonds international pour la protection des animaux (IFAW)

Fonds international pour la protection des animaux (IFAW)

19 oct. 2006 09h51 HE

L’Islande reprend la chasse à la baleine malgré le moratoire

L’Islande reprend la chasse à la baleine malgré le moratoire en place et les protestations internationales

Attention: Affectateur, Directeur général et de l'information, Rédacteur au tourisme, Rédacteur à l'international, Rédacteur aux affaires politiques et gouvernementales REYKJAVIK, ISLANDE--(CCNMatthews - 19 oct. 2006) - Le gouvernement islandais a annoncé aujourd'hui qu'il allait reprendre la chasse commerciale des baleines, après plus de vingt ans d'interruption, s'opposant ainsi à un moratoire instauré en 1986 par la Commission baleinière internationale (IWC/CBI). Cette annonce a attiré de vives critiques de la part de la communauté internationale et des experts d'IFAW (Fonds international pour la protection des animaux - www.ifaw.org) qui demandent à l'Islande de réévaluer sa décision.

L'annonce a été faite par le Ministre des Pêches islandais, qui a déclaré que l'émission de permis avait été accordée pour la chasse commerciale de 30 petits rorquals et neuf rorquals communs, une espèce pourtant menacée. Bien que l'Islande n'ait officiellement pas pratiqué la chasse commerciale des baleines depuis plus de vingt ans, elle a tout de même chassé les baleines à des fins dites « scientifiques », une chasse autorisée par une faille de la réglementation de la CBI (bien que la viande des baleines soit vendue commercialement en Islande) qui a suscité de vives contestations de la part des communautés écologistes et scientifiques mondiales.

De récents sondages effectués par la maison Gallup et commandés par l'IFAW démontrent l'insignifiance commerciale de la chasse à la baleine pour l'Islande, alors que seulement 1,1% des Islandais consomment de la viande de baleine plus d'une fois par semaine alors que 82,4% de la population âgée de 16 à 24 ans ne consomme aucune viande de baleine.

Olivier Bonnet, Directeur du bureau canadien de l'IFAW, a déclaré que « La chasse commerciale des baleines est une pratique désuète ainsi qu'une industrie insignifiante qui aurait du s'éteindre il y a des centaines d'années avec la fin des lampes à l'huile de baleine. Le gouvernement islandais devrait encourager l'industrie touristique grandissante liée à l'observation des baleines plutôt que de gaspiller argent et réputation politique dans la promotion de la chasse à la baleine. »

L'observation des baleines est présentement l'industrie qui connait le plus haut niveau de croissance dans le monde. Au Canada, plus d'un million de gens participent à différentes excursions d'observation de baleines chaque année. Cette activité génère à elle seule un revenu dépassant les 50 millions de dollars, montant que se partagent quelques 100 organisateurs d'excursions. L'observation de baleine stimule également toute l'industrie touristique s'y reliant.

/Renseignements: Contact :
Jennifer Ferguson-Mitchell (IFAW) – Etats-Unis - Tél: +1 (508) 737-1584, courriel : jfm@ifaw.org
Oliver Bonnet (IFAW) – Canada – Tél : 1 (819) 241-3982 ext.226 courriel : obonnet@ifaw.org

Rédacteurs : Des photos de la chasse à la baleine en Islande sont disponibles
/ IN: ENVIRONNEMENT, PÊCHERIES, INTERNATIONAL, POLITIQUE, COMMERCE

Renseignements

  • Olivier Bonnet, Directeur national
    Numéro de téléphone: 613-241-8996
    Sans frais: 888-500-4329
    Courriel: obonnet@ifaw.org