BMO Groupe financier
TSX : BMO
NYSE : BMO

BMO Groupe financier
BMO Banque de Montreal

BMO Banque de Montreal

06 oct. 2016 06h00 HE

Livre bleu de BMO : les chefs de file provinciaux changent, mais le paysage national annonce une poursuite de la croissance

- Le PIB du Canada devrait vraisemblablement progresser de 1,2 % cette année et bondir à 2 % en 2017

- La situation des provinces varie d'une forte croissance à des niveaux de récession, et le pays connaît des changements substantiels de chefs de file provinciaux par rapport aux années antérieures

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 6 oct. 2016) - Les sept fortes économies provinciales actuelles du Canada sont en voie de compenser les effets d'une année décevante en Alberta, en Saskatchewan et à Terre-Neuve-et Labrador, selon les prévisions du Livre bleu de BMO de 2016 qui ont été dévoilées aujourd'hui. Ces régions ont toutefois déjà relevé des défis comparables dans le passé et l'optimisme demeure de rigueur hors de la Colombie-Britannique et du Centre du Canada.

Le Livre bleu de BMO est publié par le Service des études économiques de BMO Marchés des capitaux et par les Services bancaires aux entreprises de BMO. À l'exemple du Livre beige de la Réserve fédérale américaine, le Livre bleu de BMO repose à la fois sur l'expertise d'économistes, ceux de BMO, et sur de l'information sur la conjoncture économique obtenue par les Services bancaires aux entreprises de BMO auprès de gens d'affaires des différentes régions. Le Livre bleu de BMO contient des sections sur le Canada, sur chacune des provinces et sur la région du Grand Toronto.

Comme l'économie des régions dont les bases de ressources sont plus diversifiées a progressé malgré des réductions majeures dans le secteur de l'énergie, le climat des affaires reste prometteur, plus particulièrement dans les secteurs de l'agriculture, de la construction, de l'innovation et du tourisme, dans l'ensemble du pays.

« Bien que la croissance nationale paraisse modérée quoique relativement morne, au plan régional, les conditions varient d'une solide croissance à une totale récession », a déclaré Robert Kavcic, économiste principal, BMO Marchés des capitaux. « Il convient de noter également que certains moteurs de la croissance économique régionale de la dernière décennie ont été relégués au peloton de queue, tandis que les anciers derniers figurent aujourd'hui au peloton de tête. »

Le Livre bleu de BMO contient les commentaires suivants sur les régions :

Ouest canadien :

  • La Colombie-Britannique devrait mener le peloton de tête encore cette année avec une croissance de 3,0 % de son PIB réel, soit plus du double de la moyenne nationale.
  • Le PIB réel de l'Alberta devrait se contracter de 2,3 % cette année, après un déclin abrupt de 4,0 % en 2015. Un retour à court terme aux robustes taux de croissance qui ont précédé le choc pétrolier est peu envisageable.

Prairies :

  • L'économie de la Saskatchewan connaîtra une modeste progression de 0,5 %, bien qu'elle essuie les effets du repli du secteur du pétrole et du gaz.
  • Le Manitoba, qui bénéficie de l'économie la plus diversifiée et la plus stable au pays, devrait progresser de 2,4 %, un niveau comparable à celui de la moyenne des cinq dernières années.

Centre du Canada :

  • Le PIB réel de l'Ontario devrait progresser de 2,6 % avant de reculer à un rythme encore solide de 2,3 % en 2017.
  • Au Québec, la croissance devrait atteindre 1,4 %, soutenue par une stabilité financière retrouvée et un marché de la main-d'œuvre plus favorable.

Provinces de l'Atlantique :

  • La Nouvelle-Écosse dirigera le groupe avec une hausse de 1,1 % cette année, alors que les travaux d'un certain nombre de grands projets d'immobilisation ont débuté.
  • Le Nouveau-Brunswick et l'Î.-P.-É. demeurent confrontés à de difficiles défis démographiques, mais la faiblesse du huard devrait stimuler leur économie-avec des taux de croissance de 0,5 % et de 1,0 %, respectivement.
  • Terre-Neuve-et-Labrador verra vraisemblablement son PIB se contracter de 2 % encore cette année, les restrictions budgétaires restant importantes et certains projets d'investissement arrivant bientôt à terme.

Malgré une situation économique difficile, les débouchés continuent de se multiplier pour les propriétaires d'entreprises canadiens.

« Même les entreprises touchées par le recul des prix du pétrole et du gaz profitent des occasions d'affaires que procurent la faiblesse du dollar et les taux d'intérêt bas », a déclaré Andrew Irvine, chef des Services bancaires aux entreprises et partenariats, et des Services bancaires aux particuliers et aux entreprises, Canada, BMO Banque de Montréal. « Si nous ne devions retenir qu'une chose de nos entreprises clientes du monde entier, c'est que celles qui se sont fait un point d'honneur d'investir dans leurs activités dans des conjonctures comme celle-ci ont connu une hausse de productivité et d'impressionnants rendements d'investissement des années durant. »

La version complète du Livre bleu de BMO peut être téléchargée à cette adresse : www.bmocm.com/economics.

À propos de BMO Groupe financier

Fondé en 1817, BMO Groupe financier est un fournisseur de services financiers hautement diversifiés établi en Amérique du Nord. Fort d'un actif total de 692 milliards de dollars au 31 juillet 2016 et d'un effectif de plus de 45 000 employés, BMO offre à plus de 12 millions de clients une vaste gamme de produits et de services dans les domaines des services bancaires de détail, de la gestion de patrimoine et des services de banque d'affaires, par l'intermédiaire de trois groupes d'exploitation : les Services bancaires Particuliers et entreprises, la Gestion de patrimoine et BMO Marchés des capitaux.

Renseignements