APDITED

APDITED

07 mars 2017 15h11 HE

A l'occasion de la SQDI, l'APDITED lance un appel pour le respect des droits des personnes ayant une déficience intellectuelle et leurs familles

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 7 mars 2017) - À l'occasion de la Semaine québécoise de la déficience intellectuelle, l'Association de parents pour la déficience intellectuelle et les troubles envahissants du développement - APDITED lance un appel afin que les droits des personnes ayant une déficience intellectuelle à recevoir des services respectant leurs caractéristiques et favorisant leur bien-être et celui de leurs proches soient mieux respectés pour qu'elles puissent participer pleinement à notre société.

Depuis la réorganisation du Réseau de la santé et des services sociaux en 2015, les changements promis en déficience intellectuelle ne paraissent toujours pas et les familles que regroupe l'APDITED signalent un alourdissement de leurs difficultés.

Déjà très engagées dans le parcours de leur enfant et en plus de toutes leurs autres responsabilités, ces familles se retrouvent à compenser de plus en plus le manque de services du réseau public. C'est l'accessibilité, la continuité et également la qualité des services requis par les personnes ayant une déficience intellectuelle qui sont constamment fragilisées : « listes d'attente », « coupures », « épisodes de services », « fermetures de dossiers », « manque ou absence de services », « réduction d'effectifs » …, voilà la tendance que prennent les réponses apportées à la déficience intellectuelle ces dernières années.

Cette situation a dépassé le silence des familles. Qui oserait encore faire la sourde oreille sur ce qui se passe? Quand on entend parler dans les médias de ces histoires plus déplorables les unes que les autres de personnes ayant une déficience intellectuelle sans services, de leurs parents désespérés et épuisés, quand le nombre de coalitions de parents sur les réseaux sociaux s'accroit, quand les pétitions se multiplient pour dénoncer l'absence d'actions dans le milieu.

Nous ne sommes plus face à des cas isolés, la détresse des familles face au manque de services et de soutien est bien malheureusement générale. Les parents que nous représentons à l'APDITED nous disent être les laissés pour compte d'un système où l'aide est limitée et globalement inaccessible quel que soit l'âge ou le besoin de leur fille ou fils.

Des enfants, par exemple placés sur des listes d'attente bien avant l'âge de 5 ans ne commencent à recevoir des services en stimulation qu'à leur entrée à l'école alors même que les bénéfices d'une stimulation précoce débutant dès les premiers signes de difficultés ou de retard de développement sont scientifiquement reconnus.

Des jeunes adolescents sont privés de services en orthophonie, en éducation spécialisée, en physiothérapie ou en ergothérapie en dépit des bienfaits que peuvent avoir ces thérapies sur le développement de leur potentiel, leurs apprentissages à la vie autonome et au marché du travail.

Des adultes ayant une déficience intellectuelle écopent également. Les effectifs des intervenants qui prennent soin de leur sécurité et de leur intégrité sont revus à la baisse. Les allocations pour du répit versées à leurs parents sont réduites. Plusieurs ressources qui les hébergent se ferment, leurs activités de jour sont diminuées quand elles n'ont pas brutalement été interrompues.

L'APDITED s'inquiète des répercussions que le manque de services et les compressions continueront à avoir sur ces enfants, ces adolescents, ces adultes et sur ces familles. Dans le même registre, l'APDITED rappelle à notre gouvernement que ces personnes sont des citoyen-ne-s et des usager-e-s qu'il convient aussi de placer au cœur de leurs décisions. Il est grand temps de reconnaitre que leurs besoins relèvent d'une responsabilité humaine et sociale. Il est plus que jamais temps de développer et d'organiser des services pour obtenir le respect de leurs droits.

À propos des activités proposées par l'APDITED lors de la Semaine québécoise de la déficience intellectuelle :

Au courant de la Semaine québécoise de la déficience intellectuelle, l'APDITED organise un café-rencontre le 14 mars de 10h à 12h. Elle invite les parents ou proches de personnes ayant une déficience intellectuelle à se joindre à ce rendez-vous qui sera l'occasion d'échanger avec des familles vivant les mêmes situations et de faire connaitre leurs besoins de parents différents.

Pour vous inscrire : par téléphone au 514 376-6644 par courriel à apdited@gmail.com ou en ligne en suivant ce lien : https://docs.google.com/forms/de/1FAIpQLSeFuWUle2mhMOQk9X7eWwwUC0LLDT2UDIK8Htgqj zqnIyLww/viewform

À noter également, le mercredi 16 mars de 13 h à 15 h à l'Écomusée du fier monde, l'APDITED en collaboration avec l'Association de Montréal pour la déficience intellectuelle (AMDI), le Parrainage civique les Marronniers/Jarry Deuxième et Formation AlterGo vous convient au lancement officiel d'une nouvelle formation « Accueil des personnes ayant une déficience intellectuelle » ayant pour objectif de faciliter l'inclusion de ces personnes dans tous les milieux, à l'aide d'une équipe de formateurs composée d'une personne ayant elle-même une déficience intellectuelle. Cet évènement est rendu possible grâce au soutien financier de l'AQIS et de la Fondation Le Support

Pour vous inscrire : par téléphone au 514 376-6644 par courriel à apdited@gmail.com ou en ligne en suivant ce lien https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLScISjpcopLMbLyHrNoHe96miB7hwa7_fGV4P2HSOE7Gh WLBXg/viewform

À propos de l'APDITED : L'Association de parents pour la déficience intellectuelle et les troubles envahissants du développement- APDITED existe depuis 1996 et regroupe des parents ou proches responsables de personnes qui présentent une déficience intellectuelle ou un trouble du spectre de l'autisme de l'île de Montréal. Elle a pour mission de défendre et de promouvoir les intérêts de ces personnes en participant à toute initiative visant leur protection et l'amélioration de leur qualité de vie.

Renseignements