Ombudsman Ontario

Ombudsman Ontario

11 janv. 2011 10h23 HE

L'Ombudsman de l'Ontario enquêtera pour déterminer si le public est adéquatement protégé lors des transferts médicaux non-urgents

La sécurité des patients, le manque de contrôle des infections et la médiocrité de la formation soulèvent des inquiétudes

TORONTO, ONTARIO--(Marketwire - 11 jan. 2011) -

À L'ATTENTION DES RÉDACTEURS DE NOUVELLES :

L'Ombudsman de l'Ontario, André Marin, a annoncé aujourd'hui le lancement d'une enquête visant à déterminer si le ministère de la Santé et des Soins de longue durée et le ministère des Transports s'assurent que des mesures adéquates sont en place pour protéger le public, face à de sérieuses inquiétudes quant aux services de transports médicaux non-urgents.

Les services de transports médicaux sont des compagnies privées qui transfèrent chaque année des centaines de milliers de patients en état non-critique entre les hôpitaux de l'Ontario et d'autres lieux. Les véhicules – qui ne sont pas des ambulances, mais qui leur ressemblent bien souvent – ne sont pas réglementés.

« Nous avons reçu des dizaines de plaintes de patients mécontents, de leurs familles et de divulgateurs au sein de l'industrie des transports médicaux qui pensent que la sécurité des patients se trouve compromise et que la réponse du gouvernement à ces problèmes est inadéquate », a dit M. Marin. « Toute personne qui a fait l'expérience de ces services est invitée à appeler notre bureau. » Les inquiétudes soulevées jusqu'à présent résultent entre autres de cas allégués de blessures chez les patients, de véhicules dangereux, de manque de contrôle des infections, de formation insuffisante du personnel et de manque de réglementation ou de surveillance officielle.

L'enquête, qui sera menée par l'Équipe d'intervention spéciale de l'Ombudsman (EISO), sera achevée en 90 jours, a dit M. Marin. Quiconque a des renseignements pertinents au sujet de cette enquête est invité à appeler le 1-800-263-1830 durant les heures de service ou à remplir un formulaire de plainte en ligne à www.ombudsman.on.ca.

Also available in English

Renseignements