Ombudsman Ontario

Ombudsman Ontario

12 juil. 2013 15h54 HE

L'Ombudsman de l'Ontario ordonne une évaluation de cas concernant un problème de garderie

TORONTO, ONTARIO--(Marketwired - 12 juillet 2013) - L'Ombudsman de l'Ontario, André Marin, a demandé à son personnel de faire une évaluation de cas pour déterminer si une enquête est justifiée ou non à propos du récent décès d'un enfant dans une garderie à domicile à Vaughan. Cette évaluation est entreprise en réponse à une plainte reçue aujourd'hui, sous forme de lettre ouverte, de la députée provinciale Monique Taylor (néo-démocrate - Hamilton Mountain).

« À la lumière des graves allégations soulevées par la plainte de Mme Taylor, de la force de l'intérêt public pour la question et des répercussions systémiques potentielles, j'ai demandé à notre Équipe d'intervention spéciale de l'Ombudsman (EISO) de procéder à cette évaluation », a déclaré M. Marin. L'équipe considérera des facteurs comme la surveillance et l'exécution de la loi par le ministère de l'Éducation relativement aux services non agréés de garde d'enfants.

Le Bureau de l'Ombudsman exerce sa surveillance sur le Ministère, qui est responsable de l'application de la Loi sur les garderies, entre autres des inspections et des enquêtes sur les plaintes relatives aux garderies.

Une évaluation de ce type constitue toujours la première étape de toute enquête de l'Ombudsman. L'EISO a été créée en 2005 pour mener les grandes enquêtes systémiques. Le personnel a reçu l'ordre d'achever cette évaluation au plus vite, a dit M. Marin.

Also available in English

Renseignements