Bureau de l'ombudsman des vétérans

Bureau de l'ombudsman des vétérans

26 sept. 2013 15h51 HE

L'ombudsman des vétérans réagit à la décision du ministre des Anciens Combattants d'examiner la Nouvelle Charte des anciens combattants

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwired - 26 sept. 2013) - Guy Parent, ombudsman des vétérans du Canada, est heureux que le ministre des Anciens Combattants, l'honorable Julian Fantino, ait accepté sa recommandation de mener un examen exhaustif de la Nouvelle Charte des anciens combattants, ainsi que de toutes ses améliorations. L'examen visera principalement les vétérans les plus gravement blessés, le soutien aux familles et l'exécution des programmes par Anciens Combattants Canada. « Je félicite le ministre des Anciens Combattants d'avoir la force de poser ce geste très important qui nous permet d'avancer », déclare M. Parent.

« Au cours des seize derniers mois, le Bureau de l'ombudsman des vétérans a mené les recherches et les analyses les plus exhaustives et intenses depuis sa création en 2007, ajoute M. Parent. Durant les six derniers mois, j'ai personnellement présenté l'ensemble considérable des recommandations à presque tous les organismes de vétérans au pays, ainsi qu'à d'autres groupes d'intervenants voués à la défense des intérêts des vétérans. En outre, j'ai multiplié les consultations de travail auprès des vétérans et de leur famille, et j'ai présenté des séances d'information aux parlementaires au sujet des conclusions de mon équipe. »

Le mardi 1er octobre, l'ombudsman des vétérans diffusera publiquement son rapport sur la Nouvelle Charte des anciens combattants, de même qu'une analyse actuarielle connexe, lors d'une conférence de presse nationale. « Je crois sincèrement que ce rapport est différent en ce sens qu'il change comment on envisage la Nouvelle Charte des anciens combattants. Je pense également qu'il pourrait être le moteur de grands changements fondamentaux sur la façon d'évaluer la Charte aujourd'hui et à l'avenir. »

C'est la première fois qu'une analyse actuarielle accompagnera un rapport sur la Nouvelle Charte des anciens combattants. « Mardi prochain, ajoute M. Parent, je ne présenterai que des faits concrets, qui s'appuient sur des preuves et des analyses, à la communauté des vétérans et à toute la population canadienne. »

L'analyse actuarielle soutient les recommandations que l'ombudsman des vétérans compte mettre de l'avant et elle démontre clairement les faiblesses de la Nouvelle Charte des anciens combattants, ainsi que les mesures à prendre pour y remédier. L'analyse des avantages et des programmes définit de façon précise de quelle façon les programmes d'avantages actuels de la Nouvelle Charte des anciens combattants écartent certains vétérans de l'ère moderne, et continueront de le faire, à moins que des changements soient apportés rapidement pour éviter à ces vétérans les difficultés et la pauvreté.

« Malgré les améliorations apportées par la Loi améliorant la Nouvelle Charte des anciens combattants en 2011, les vétérans et leur famille continuent de faire face à des problèmes, affirme M. Parent. Maintenant que le ministre des Anciens Combattants a accepté ma recommandation de soumettre la Nouvelle Charte des anciens combattants à un examen parlementaire, je lui demande d'établir rapidement les règles de base et à mettre sur pied un examen de la Charte tous les deux ans, pour montrer aux vétérans et à leur famille, ainsi qu'à tous les Canadiens, que les parlementaires qui ont voté pour la Nouvelle Charte des anciens combattants à l'unanimité en 2005 ne manqueront pas à la promesse qu'ils ont faite à nos vétérans. »

Renseignements