Ombudsman Ontario

Ombudsman Ontario

16 juil. 2008 11h00 HE

L'Ombudsman enquêtera sur la surveillance des établissements de soins de longue durée

TORONTO, ONTARIO--(Marketwire - 16 juillet 2008) -

A L'ATTENTION DES REDACTEURS DE NOUVELLES

L'Ombudsman de l'Ontario, André Marin, a annoncé aujourd'hui qu'il mènerait une enquête systémique complète sur la surveillance des établissements de soins de longue durée par la province - et sur l'efficacité avec laquelle cette surveillance garantit le respect des normes gouvernementales par les maisons de soins infirmiers.

"Comme l'a récemment déclaré le premier ministre McGuinty, ce sont nos parents et nos grands-parents qui sont placés dans ces établissements et nous devons mieux faire pour eux", a dit M. Marin. Le Bureau de l'Ombudsman a étudié plus de 100 plaintes sur les établissements de soins de longue durée depuis le début du printemps, dont 50 lui sont parvenues à la suite des articles de presse parus au début juillet signalant le nombre important de maisons de soins infirmiers où les normes gouvernementales de la province ne sont pas atteintes.

"De toute évidence, il y a des gens mécontents dans tout le système - des résidents, des familles et des employés se sont plaints de la situation dans les maisons de soins de longue durée, mais il y a aussi des exploitants de maisons de soins de longue durée qui disent que les normes sont trop bureaucratiques", a ajouté l'Ombudsman. "Si le système de surveillance ne marche pas, une enquête indépendante est le meilleur moyen d'attaquer le problème à sa source et de trouver des solutions."

L'Ombudsman a invité les membres du public à communiquer à son bureau leurs expériences avec les établissements de soins de longue durée et/ou le système de surveillance mis en place par la province. Le public peut déposer une plainte en appelant le 1-800-263-1830, ou en envoyant une plainte en ligne au site Web de l'Ombudsman, www.ombudsman.on.ca, ou encore par courrier ou par télécopieur. Les plaintes à l'Ombudsman sont confidentielles et les enquêtes de l'Ombudsman sont impartiales, complètement indépendantes du gouvernement et de toute instance de soins de longue durée.

L'enquête sera centrée sur le ministère de la Santé et des Soins de longue durée (car contrairement aux ombudsmen des autres provinces, M. Marin n'a pas pour mandat de surveiller les maisons de soins infirmiers). Elle sera menée par l'Equipe d'intervention spéciale de l'Ombudsman (EISO), dont les enquêtes précédentes ont déclenché l'apport d'améliorations au système de revenu foncier, au programme de dépistage des maladies chez les nouveau-nés, au processus d'indemnisation des victimes d'actes criminels et aux loteries de l'Ontario. L'enquête devrait prendre environ six mois.

Also available in English

Renseignements