Ombudsman Ontario

Ombudsman Ontario

08 août 2013 13h00 HE

L'Ombudsman enquêtera sur les directives données à la police en Ontario concernant la désescalade des conflits

TORONTO, ONTARIO--(Marketwired - 8 août 2013) - L'Ombudsman de l'Ontario, André Marin, a annoncé aujourd'hui qu'il mènera une enquête systémique sur les directives données aux forces de police par le ministère de la Sécurité communautaire et des Services correctionnels concernant la désescalade des situations conflictuelles.

Après avoir achevé son évaluation de cas dans le sillage de la récente fusillade policière dont a été victime Sammy Yatim à Toronto, l'Ombudsman a avisé le Ministère qu'il ouvrait une enquête officielle. Cette enquête sera menée par l'Équipe d'intervention spéciale de l'Ombudsman (EISO) et elle sera achevée dans les 6 à 12 prochains mois.

Cette enquête n'aura aucune incidence sur l'investigation en cours menée par l'Unité des enquêtes spéciales, a souligné M. Marin. « Notre enquête considérera le rôle du gouvernement de l'Ontario. Le Ministère peut établir des normes quant à la formation ou aux procédures de la police dans la province, comme ceci s'est fait par exemple en Colombie-Britannique après la mort de Robert Dziekanski impliquant la police », a-t-il dit. « Des recommandations ont aussi été faites à la suite d'enquêtes sur des décès similaires au cours des deux dernières décennies. Qu'est-ce qui a été fait? Qu'est-ce qui devrait être fait? C'est sur cela que nous nous concentrerons. »

L'Ombudsman demande à quiconque a des renseignements pertinents sur cette enquête de communiquer avec son Bureau au 1-800-263-1830, de déposer une plainte en ligne à www.ombudsman.on.ca ou d'envoyer un courriel à info@ombudsman.on.ca.

De plus, il encourage les forces de police partout dans la province à coopérer à son enquête, en lui faisant part de renseignements relatifs à leurs procédures pertinentes. « Je suis heureux de pouvoir dire que le président du Toronto Police Services Board m'a informé hier qu'il accueillait favorablement l'annonce de mon enquête, et j'espère que d'autres partageront cet avis », a dit M. Marin.

Depuis 2005, l'EISO a mené quelque 30 grandes enquêtes systémiques sur des problèmes qui concernent de très nombreux Ontariens. Les recommandations faites par l'Ombudsman à la suite de ces enquêtes ont été très majoritairement acceptées. Récemment, il a effectué deux enquêtes majeures à propos de ce même Ministère, qui ont mené à des améliorations dans la manière dont la Police provinciale de l'Ontario traite les blessures de stress opérationnel et dans celle dont sont traités les cas de recours à une force excessive contre des détenus par des agents correctionnels dans les établissements carcéraux provinciaux.

Also available in English

Diffusion en flux direct/vidéo de la conférence de presse de l'Ombudsman à www.ombudsman.on.ca

Renseignements