Ombudsman Ontario

Ombudsman Ontario

04 juin 2015 17h29 HE

L'Ombudsman ne peut plus accepter les plaintes à propos d'Hydro One : Il poursuivra son examen des plus de 450 dossiers en suspens durant les six prochains mois

TORONTO, ONTARIO--(Marketwired - 4 juin 2015) - L'Ombudsman de l'Ontario, André Marin, a rappelé aujourd'hui aux clients d'Hydro One que son Bureau n'est plus en mesure d'accepter les plaintes à propos de cette compagnie d'électricité, maintenant que la sanction royale a été accordée au Projet de loi 91, Loi de 2015 pour favoriser l'essor de l'Ontario (mesures budgétaires).

Le Bureau de l'Ombudsman a aussi avisé Hydro One qu'il poursuivra son enquête sur les plus de 450 plaintes en suspens qu'il a reçues avant l'adoption de cette loi sur les mesures budgétaires. En vertu de la loi, l'Ombudsman est en droit de continuer à exercer son pouvoir d'enquête sur cette compagnie d'électricité pendant encore six mois.

« Nous continuerons de travailler avec Hydro One pour régler les plaintes en cours, durant les six prochains mois, et pour nous assurer qu'elle donne suite à nos recommandations », a déclaré M. Marin. « Ensuite, les clients devront s'orienter vers les systèmes internes de plaintes d'Hydro One, mais notre Bureau sera là pour fournir conseils et références. »

Le 25 mai, l'Ombudsman a publié son rapport intitulé Dans le noir sur l'enquête menée par son Bureau à propos des problèmes systémiques de facturation et de service à la clientèle à Hydro One. Depuis avril 2013, l'Ombudsman a reçu près de 10 000 plaintes à propos de cette compagnie d'électricité.

Hydro One a accepté toutes les recommandations de l'Ombudsman et s'est engagée à lui faire rapport de ses progrès dans leur mise en œuvre dans six mois. L'Ombudsman fera publiquement rapport des progrès d'Hydro One, selon qu'il conviendra, ainsi que dans ses futurs rapports annuels.

Le Projet de loi 91 ouvre la voie à la privatisation partielle d'Hydro One et exempte spécifiquement la compagnie d'électricité du pouvoir de surveillance des officiers indépendants de l'Assemblée législative, dont l'Ombudsman, le vérificateur général et le commissaire à l'information et à la protection de la vie privée.

On trouvera ce rapport et plus de détails sur l'enquête de l'Ombudsman à propos d'Hydro One ici : https://ombudsman.on.ca/Investigations/SORT-Investigations/Completed/Hydro-One.aspx?lang=fr-CA

Le prochain Rapport annuel de l'Ombudsman paraîtra en juillet (date à communiquer).

Also available in English

Renseignements