FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER ALEXIS NIHON
TSX : AN.UN

FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER ALEXIS NIHON

24 oct. 2006 12h41 HE

Lors de la journée des investisseurs, le FPI passe en revue sa direction stratégique et ses perspectives pour une croissance rentable

MONTREAL, QUEBEC--(CCNMatthews - 24 oct. 2006) - Aujourd'hui, lors de sa quatrième journée annuelle avec les investisseurs et les analystes, la haute direction du Fonds de placement immobilier Alexis Nihon (TSX:AN.UN) exposait la direction stratégique du FPI, révisait ses perspectives pour atteindre une croissance rentable à long terme et donnait un bref aperçu des paramètres principaux de rendement. Paul J. Massicotte, président et chef de la direction, présidait cet événement.

Le thème émanant des présentations faites par six des cadres du FPI s'avère la stratégie nécessaire au FPI pour continuer sa croissance lucrative comme celle obtenue chaque année depuis le premier appel public à l'épargne en décembre 2002.

Dans ses propos d'ouverture, Monsieur Massicotte précise que la concurrence parmi les acheteurs de propriétés commerciales a fait monter les prix à des niveaux sans précédent. "Dans le marché immobilier montréalais actuel, trouver des acquisitions rentables est devenu un défi," commente Monsieur Massicotte. "Pendant que les conditions du marché changent, nous examinons les avenues de croissance à des endroits différents et de manières différentes. Cette recherche de valeur est maintenant notre premier objectif et il s'agit d'un facteur principal qui forme notre stratégie de croissance."

Guy Charron, vice-président directeur et chef de l'exploitation du FPI, a cerné les paramètres des prochaines acquisitions pour améliorer la valeur pour les porteurs de part. "Comme toujours, notre objectif principal demeure d'atteindre une croissance rentable par le biais d'acquisitions lucratives qui offrent un meilleur flux de trésorerie sans compromettre la stabilité," dit-il. "C'est là que notre recherche de valeur prend forme. Nous sommes à la recherche de propriétés stables, qui génèrent un bénéfice et qui offrent un rendement net supérieur à nos porteurs de part. "

David De Santis, premier vice-président, acquisitions et développement, a offert une mise à jour détaillée des perspectives de croissance du FPI dans chacun de ses créneaux.

"Notre réseau d'acquisition compte des produits dans le Grand Montréal, dans la région de la Capitale Nationale, dans la Ville de Québec ainsi que dans les Provinces Maritimes," énonce-t-il. " Les Maritimes nous intéressent parce que les rendements sont plus élevés, de façon générale, que ceux des autres régions au Canada et la concurrence est limitée. Nous sommes confiants d'assembler un portefeuille stable de haute qualité dans cette région."

René Fortin, premier vice-président et chef de la direction financière, commente à l'effet que les fonds tirés de l'exploitation par part, soit le paramètre le plus représentatif du rendement de l'exploitation du FPI, augmente chaque année depuis la création du FPI en 2002. "Nous croyons que la croissance de nos FTE par part a surpassé la moyenne de nos pairs," ajoute-t-il.

Tel que présenté l'an passé à la journée des investisseurs, Monsieur Fortin souligne que le FPI a atteint les objectifs fixés par la direction en ce qui concerne le ratio de distribution. Ce dernier, au 30 juin 2006, était de 94,9 % du bénéfice distribuable, en comparaison à 99,3 % pour la même période en 2005. "Pour l'avenir, nous visons à maintenir un ratio de distribution de 93 % à 95 % ou mieux, grâce à l'incidence des nouvelles acquisitions sur un exercice complet et des espaces vacants loués," dit-il.

Au cours de sa présentation, Monsieur Fortin a exposé certains des changements principaux dans la situation financière du FPI au 30 septembre 2006, dont les suivants :

- Dette totale approximative de 459 millions de dollars;

- Ratio de la dette contre la valeur brute aux livres attribuée de 55,0 % en excluant les débentures convertibles et 61,4 % en les incluant;

- Ratio de la dette à intérêt variable contre la valeur brute aux livres attribuée de 6,9 %. La limite admissible du FPI est de 15,0 %.

- Moyenne pondérée des termes à maturité sur les hypothèques assumées est de 5,6 ans;

- Taux d'intérêt moyen pondéré de 6,1 %; et

- La capacité théorique d'acquisition du FPI est de 86 millions de dollars, lui offrant la flexibilité pour des placements et acquisitions d'avenir, tout en remplissant ses obligations envers ses créanciers.

Dans leurs présentations, les vice-présidents à la location ont fourni les dernières données sur les taux d'occupation du portefeuille du FPI et ce, dans les quatre catégories d'immeubles. Au 30 septembre, dans son ensemble, le portefeuille était occupé à 92,4 %. Par catégorie, les propriétés à bureaux étaient occupées à 86,8 %, les immeubles industriels à 94,5 %, l'espace de détail à 96,1 % et le résidentiel à 98,8 %.

"La concurrence pour obtenir des locataires autant dans les immeubles à bureaux que dans les installations à usage industriel continue d'être intense," commente Anne-Marie Dubois, vice-présidente, location, bureau et industriel. "Ce qui signifie que les éléments sur lesquels nous nous concentrons étaient et demeurent les deux stratégies suivantes : la première, être très près des besoins de nos locataires existants, que la concurrence tente de venir chercher, et la deuxième, continuer à viser des petits ou moyens locataires et, si nécessaire, diviser les grands espaces afin de les accommoder."

Céline Fournier, vice-présidente, location des centres commerciaux, a indiqué que les formats des magasins ont changé et qu'ils sont liés aux préférences aussi changeantes des consommateurs et des indicateurs économiques. "Au Québec, il existe environ 400 centres de commerces de détail, incluant plus de 70 centres régionaux et plus de 30 mégacentres commerciaux. La croissance continue de la population, de bonnes perspectives d'emploi ainsi que des prévisions solides de ventes au détail mènent à de nouvelles constructions, lesquelles visent maintenant les catégories de mégacentres et de grandes surfaces," énonce-t-elle.

"Dans cette optique, nous croyons que les détaillants continueront de voir Montréal de façon favorable pour leurs plans d'expansion en 2006 et 2007. Il y a bien des chances que les détaillants de toutes les tailles et de tous les secteurs se tourneront vers le Grand Montréal pour y accroître leur présence."

La retransmission audio des présentations sera disponible à la section Information aux investisseurs à l'adresse www.alexisnihon.com.

A propos du FPI Alexis Nihon

Le FPI possède actuellement des intérêts dans 65 immeubles de bureaux, de vente au détail et d'installations à usage industriel, dont un immeuble résidentiel multifamilial de 426 logements, tous situés dans la région métropolitaine de Montréal et celle de la capitale nationale. Le portefeuille du FPI comprend au total 9,1 millions de pieds carrés de superficie locative, dont 0,4 million en copropriété.

Il se peut que le présent document contienne des énoncés prospectifs concernant les activités du FPI Alexis Nihon ou le milieu dans lequel il les exerce. Ces énoncés reflètent l'exploitation, le budget des dépenses, les prévisions et les projections financières du FPI Alexis Nihon. Ils ne garantissent en rien les futurs résultats du FPI et sont assujettis à des risques et incertitudes difficiles à prévoir ou indépendants de la volonté du FPI Alexis Nihon. Un certain nombre de facteurs importants peuvent entraîner des différences sensibles entre les résultats budgétaires effectifs et le contenu des présents énoncés prospectifs. Ces facteurs comprennent notamment ceux stipulés dans d'autres documents publics. De surcroît, les énoncés prospectifs s'appliquent à la date à laquelle ils sont effectués. Le FPI Alexis Nihon ne s'engage ni ne s'oblige à mettre à jour ou à réviser ses énoncés prospectifs conséquemment à de nouveaux renseignements, de futurs événements ou pour toute autre raison.

Renseignements