Conseil national de recherches Canada-CNRC

Conseil national de recherches Canada-CNRC

13 oct. 2005 12h52 HE

L'ouverture du centre de commercialisation du CNRC marque le début d'une nouvelle phase pour la grappe biomédicale du Manitoba

WINNIPEG, MANITOBA--(CCNMatthews - 13 oct. 2005) - Représentant l'honorable David L. Emerson, ministre de l'Industrie et ministre responsable du Conseil national de recherches du Canada (CNRC), Reg Alcock, président du Conseil du Trésor et ministre responsable de la Commission canadienne du blé, a procédé aujourd'hui à l'inauguration officielle du Centre pour la commercialisation de la technologie biomédicale (CCTB-CNRC) à Winnipeg. Le CCTB-CNRC est considéré comme le pivot de la future "cité biomédicale", un projet collectif visant à faire de Winnipeg une plaque tournante de la recherche, de l'innovation, de la commercialisation des technologies et du perfectionnement des compétences dans le domaine de la santé, et ceci au Canada et dans le monde.

L'ouverture de ce centre de quatre étages dénote bien la confiance du gouvernement fédéral dans l'essor des sciences de la vie au Manitoba. Le CCTB-CNRC se veut un modèle de partenariat public-privé dans le domaine de la commercialisation des technologies, un élément clé de la stratégie de création de grappes technologiques appliquée par le CNRC dans ses établissements partout au Canada.

"Le gouvernement du Canada est déterminé à créer de nouveaux réseaux qui stimuleront la commercialisation des technologies partout au Canada et ici même au Manitoba, le CNRC joue un rôle prédominant dans ce programme national de commercialisation des technologies. Le Centre pour la commercialisation de la technologie biomédicale du CNRC sera l'instrument idéal pour appuyer les capacités canadiennes dans les technologies liées aux appareils, aux produits et aux services biomédicaux, qui non seulement seront des facteurs d'innovation et de productivité dans l'économie du XXIe siècle, mais qui influeront en plus sur la vie des personnes ici au Canada et partout dans le monde", a déclaré M. Alcock.

Le Centre accueillera un large éventail de personnes, d'entreprises, d'organisations, de services et de programmes de soutien à l'innovation. Des entreprises nationales et internationales y développeront du matériel et des logiciels d'imagerie et de diagnostic, y créeront des produits d'analyse de données et d'autres produits informatiques ainsi que les services de soutien connexes, y fabriqueront des dispositifs médicaux ou y développeront des systèmes de santé et d'information en santé. Une installation de fabrication de prototypes d'appareils médicaux sera également mise à la disposition des intéressés.

"Le Manitoba compte dans ses rangs certains des plus éminents chercheurs du monde entier," a déclaré le ministre de l'Energie, de la Science et de la Technologie du Manitoba, David Chomiak. "Notre investissement de 2 millions de dollars dans le nouveau Centre du CNRC s'appuie sur notre engagement à regrouper en partenariat les gouvernements, les chercheurs et le secteur privé afin de promouvoir la recherche qui mène à des percées d'importance vitale pour les patients, et qui débouche vers de nouvelles activités économiques pour la province."

Le CNRC s'est imposé comme un catalyseur efficace du développement des grappes technologiques stratégiques, contribuant à la croissance économique dans les collectivités partout au Canada. Le Centre illustre parfaitement la démarche adoptée par le CNRC pour établir des grappes technologiques en permettant aux entreprises locales de miser sur les principaux atouts du CNRC : ses compétences en R-D, ses ressources en information scientifique et technique et ses programmes d'aide à l'innovation.

"Le nouveau Centre du CNRC procure une nouvelle dimension aux compétences en sciences de la vie de la grappe en technologies biomédicales de Winnipeg. Des installations de développement des affaires de ce genre fourniront aux entrepreneurs canadiens et aux petites entreprises d'ici les conseils en commercialisation et en technologie, les renseignements sur la concurrence et les services de gestion de la propriété intellectuelle dont ils ont besoin pour commercialiser les résultats de la R-D dans le domaine de la biomédecine", a déclaré M. Pierre Coulombe, président du CNRC.

Le CCTB-CNRC présente la particularité d'avoir été créé en partenariat avec le gouvernement du Manitoba et un organisme sans but lucratif national, Biomedical Commercialization Canada (BCC). BCC participera à la conception et à la supervision des programmes et services du CCTB-CNRC et assurera un leadership au sein de la collectivité et de l'industrie. Le CNRC a versé 10 millions de dollars pour la construction du CCTB-CNRC grâce à la décision prise par le gouvernement du Canada en 2002 d'appuyer la stratégie d'innovation communautaire du CNRC. Le gouvernement du Manitoba participe lui aussi financièrement au projet, ayant versé une contribution de 2 millions de dollars.

Reconnu mondialement pour ses travaux de recherche et son innovation, le Conseil national de recherches du Canada est un chef de file dans le développement d'une économie novatrice axée sur le savoir au Canada grâce à la science et à la technologie.



Contexte
Le Centre pour la commercialisation de la technologie biomédicale
du CNRC (CCTB-CNRC) a été construit au coût de 11,2 millions de
dollars à côté de l'Institut du biodiagnostic du CNRC (IBD-
CNRC). Sa superficie est de 5100 mètres carrés.

L'IBD-CNRC développe et commercialise des technologies et des instruments non invasifs de diagnostic d'affections médicales graves, comme les maladies infectieuses, le cancer et les troubles neurologiques qui frappent des millions de Canadiennes et de Canadiens. Fort de plus de 150 professionnels hautement compétents, l'IBD-CNRC centre ses programmes de recherche sur des applications d'imagerie par résonance magnétique et de spectroscopie et sur un assortiment d'autres techniques d'imagerie optique. Un groupe spécialisé en informatique biomédicale conçoit et adapte des méthodes de pointe d'analyse et de surveillance de données biomédicales complexes, commercialise les produits logiciels tirés de cette activité et fournit des services informatiques.

Le nouveau Centre offrira à ses partenaires un accès aux équipes de recherche du CNRC ainsi qu'aux services du Programme d'aide à la recherche industrielle du CNRC (PARI-CNRC) et de l'Institut canadien de l'information scientifique et technique du CNRC (ICIST-CNRC). Le PARI-CNRC- Régions de l'Ouest (Saskatchewan et Manitoba), offre un soutien à l'innovation et des services de mentorat à des PME canadiennes et investit dans plus de 1 000 entreprises chaque année. Pour sa part, l'ICIST-CNRC est l'une des plus importantes bibliothèques scientifiques du monde, offrant des services de veille technique concurrentielle à des entreprises, à des chercheurs et à des universités partout au Canada. Grâce à ces programmes, le CNRC est en mesure d'offrir d'importants services d'affaires et de veille technologique, notamment les services d'établissement de cartes routières technologiques nécessaires afin de favoriser et de promouvoir la commercialisation de technologies biomédicales novatrices.

www.nrc-cnrc.gc.ca

Renseignements

  • Bureau de l'honorable David L. Emerson
    Ministre de l'Industrie
    Christiane Fox
    (613) 995-9001
    ou
    Bureau de l'honorable Reginald Alcock
    Président du Conseil du Trésor et Ministre responsable
    de la Commission canadienne du blé
    (613) 944-6512
    ou
    CNRC
    Alex Myers
    Relations avec les médias
    (613) 998-7352
    alex.myers@nrc-cnrc.gc.ca
    ou
    Institut du biodiagnostic du CNRC
    Valerie McPherson
    Agente de communications
    (204) 984-4890
    Valerie.McPherson@nrc-cnrc.gc.ca