Lumenpulse Inc.
TSX : LMP

Lumenpulse Inc.

11 déc. 2014 07h00 HE

Lumenpulse présente ses résultats du deuxième trimestre de l'exercice 2015

Au T2, les produits opérationnels liés aux produits Lumenpulse augmentent de 89 % et le BAIIA ajusté atteint $1.4 million

- Produits opérationnels de 25,6 M$ pour le T2 de 2015, une hausse de 68 % par rapport au T2 de E2014, incluant une hausse de 89% des produits opérationnels liés aux produits Lumenpulse

- Solide marge brute ajustée des produits Lumenpulse au T2, soit 46 %, comparativement à 44 % au T2 de E2014

- BAIIA ajusté de 1,4 M$ comparativement à 0,2 M$ au T2 de E2014

- Bénéfice net ajusté de 0,6 M$ comparativement à une perte nette ajustée de 0,9 M$ au T2 de E2014

- Flux de trésorerie liés aux activités opérationnelles positifs de 1,3 M$

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 11 déc. 2014) - Lumenpulse Inc. (TSX:LMP), chef de file en matière de solutions d'éclairage DEL durables et à haut rendement de catégorie de spécifications, a publié aujourd'hui ses résultats financiers du deuxième trimestre et du semestre terminés le 31 octobre 2014.

« Au deuxième trimestre, nous avons enregistré des résultats financiers solides, et nous avons atténué les risques liés aux problèmes qui avaient affecté la production et la chaîne d'approvisionnement au cours du premier trimestre. Grâce aux diverses mesures mises en œuvre depuis quelques mois, nos capacités de production ont été renforcées afin de mieux répondre à la demande future pour notre portefeuille de produits en expansion.

Les produits opérationnels dégagés par les produits Lumenpulse ont connu une hausse de 89 % comparativement à l'exercice précédent, et nos produits opérationnels internationaux ont atteint un niveau record, soit 35 % du total de nos produits opérationnels pour le deuxième trimestre. Les produits opérationnels de 25,6 M$ du deuxième trimestre font passer notre revenu annualisé à plus de 100 M$. Enfin, la Société a généré le BAIIA ajusté le plus élevé de sa courte histoire, soit 1,4 M$, ce qui constitue un pas important vers nos objectifs de rentabilité.

Nous sommes très heureux de l'intégration d'AlphaLED et de son apport de 6,5 M$ aux produits opérationnels du deuxième trimestre, un résultat supérieur sur une base annualisée à notre cible se situant de 21 à 24 M$. La prochaine étape clé sera le lancement des produits AlphaLED en Amérique du Nord à la fin du troisième trimestre avec des livraisons qui débuteront au quatrième trimestre de l'exercice 2015.

La forte croissance des produits opérationnels consolidés au cours du premier semestre de 2015 témoigne nettement de notre capacité à exécuter notre stratégie à l'échelle mondiale et à générer de façon soutenue une croissance supérieure à celle de notre industrie », a déclaré François-Xavier Souvay, président et chef de la direction.

« Ce trimestre, la Société a inscrit des flux de trésorerie liés aux activités opérationnelles positifs de 1,3 M$ et des flux de trésorerie disponibles neutres. De plus, la Société a fait preuve de rentabilité pour la première fois de son histoire, avec un bénéfice net de 0,4 M$ (bénéfice net ajusté de $0.6 M$). Ces réussites indiquent clairement que nous sommes sur la bonne voie », a ajouté Robert Comeau, vice-président exécutif et chef de la direction financière.

« Nos objectifs demeurent de poursuivre la croissance des activités de Lumenpulse à un taux qui dépasse celui du marché de l'éclairage général pour les produits DEL, puis, au fil du temps, de se rapprocher du taux de croissance du marché et d'atteindre des marges brutes ajustées de près de 50 % et des marges du BAIIA ajusté d'environ 18 % à 20 % au cours des cinq prochaines années », a conclu M. Souvay.

Faits saillants financiers

(Non vérifié, en millions de dollars canadiens, sauf pour les montants liés aux actions)

Pour les trimestres et semestres clos les 31 octobre 2014 et 2013
T2
2015
T2
2014
Variation
Cumul
2015
Cumul
2014
Variation
Produits opérationnels - Consolidés 25.6 15.3 10.3 44.2 28.0 16.2
Croissance 68 % 58 %
Produits opérationnels - Produits Lumenpulse (PL) 21.9 11.6 10.3 37.4 21.2 16.2
Croissance 89 % 77 %
Marge brute ajustée (%) - Consolidée (1) 44 % 42 % 2 pts 43 % 41 % 2 pts
Marge brute ajustée (%) - PL (1) 46 % 44 % 2 pts 45 % 43 % 2 pts
BAIIA ajusté (1) 1.4 0.2 1.2 0.4 (0.5 ) 0.9
Bénéfice net (perte nette) 0.4 (1.3 ) 1.7 (1.9 ) (6.9 ) 5.0
Bénéfice net ajusté (perte nette ajustée) (1) 0.6 (0.9 ) 1.5 (0.8 ) (2.8 ) 2.0
Bénéfice par action ajusté (perte par action) - De base (1), (2) 0.03 (0.08 ) 0.11 (0.03 ) (0.25 ) 0.22
(1) Voir la rubrique portant sur les mesures non conformes aux IFRS.
(2) Les montants par action reflètent le regroupement des actions ordinaires à raison de 8,4 pour 1 qui est survenu au cours du quatrième trimestre de l'exercice 2014. Avant le PAPE, les actions rachetables au gré des porteurs n'étaient pas prises en compte dans le calcul de la perte par action.

Produits opérationnels

Au deuxième trimestre de 2015, terminé le 31 octobre 2014, Lumenpulse a enregistré des produits opérationnels de 25,6 M$, une hausse de 10,3 M$ ou de 68 % par rapport aux produits opérationnels de 15,3 M$ enregistrés à la même période en 2014. Cette augmentation découle surtout du segment des produits Lumenpulse, dont les produits opérationnels ont inscrit une forte croissance de 89 % sur 12 mois pour atteindre 21,9 M$, contre 11,6 M$ l'an dernier. Au cours du semestre, Lumenpulse a enregistré des produits opérationnels de 44,2 M$, une augmentation de 58 % par rapport aux 28,0 M$ du semestre correspondant de 2014.

Pour les deux périodes, cette amélioration est principalement attribuable à la forte croissance du segment des produits Lumenpulse, alimentée par l'acquisition d'AlphaLED, à l'introduction de nouveaux produits et à la plus grande pénétration de notre réseau d'agences de représentations et de revendeurs à valeur ajoutée en Amérique du Nord et à l'international.

Les produits opérationnels internationaux ont contribué aux résultats de façon importante et accrue, avec 35 % et 31 % du total des produits opérationnels, respectivement pour le deuxième trimestre et le semestre clos au 31 octobre 2014.

Marge brute ajustée

Au deuxième trimestre et au semestre terminés le 31 octobre 2014, la marge brute ajustée consolidée est passée de 42 % à 44% et de 41 % à 43 %, respectivement. Les hausses au cours de ces périodes s'expliquent par la proportion croissante des produits opérationnels tirés des produits Lumenpulse, dont la marge de profit est plus élevée, ainsi que par l'amélioration de la marge de ce segment.

Au trimestre et semestre terminés le 31 octobre 2014, la marge brute ajustée des produits Lumenpulse est passée de 44 % à 46 % et de 43 % à 45 %, respectivement. La progression de la marge des produits Lumenpulse résulte de l'efficacité accrue des opérations de production et d'une plus grande utilisation de la capacité. Cette tendance à la hausse vient appuyer notre objectif à moyen terme, d'atteindre une marge brute ajustée des produits Lumenpulse d'environ 50 %.

Compte non tenu d'AlphaLED, la marge brute ajustée des produits Lumenpulse s'est accrue au deuxième trimestre, passant de 44 % l'an dernier à 48 %. De plus, la marge brute ajustée d'AlphaLED est passée de 29 % à 41 % du premier au second trimestre, une hausse attribuable en partie aux bénéfices découlant des initiatives de réduction des coûts.

BAIIA ajusté

Le BAIIA ajusté a atteint 1,4 M$ au cours du deuxième trimestre, soit une hausse par rapport à celui de 0,2 M$ du deuxième trimestre de l'exercice précédent. Le BAIIA ajusté a atteint 0,4 M$ au cours du semestre, soit une hausse par rapport au BAIIA ajusté négatif de 0,5 M$ du semestre correspondant de l'exercice précédent. Au cours des deux périodes, la hausse du BAIIA ajusté s'explique principalement par l'augmentation des produits opérationnels et par la hausse de la marge brute, compensés en partie par des charges opérationnelles accrues, nécessaires pour soutenir la croissance et les exigences d'une société cotée en Bourse.

Bénéfice net ajusté (perte nette ajustée)

Le bénéfice net ajusté a augmenté pour s'établir à 0,6 M$ au cours du deuxième trimestre, comparativement à une perte de 0,9 M$ pour la période correspondante de l'exercice précédent. Cette amélioration résulte en grande partie de la progression du BAIIA ajusté, tel que décrit ci-haut. La perte nette ajustée a reculé pour atteindre 0,8 M$ au cours du semestre, comparativement à une perte de 2,8 M$ pour la période correspondante de l'exercice précédent. La diminution de la perte nette ajustée est expliquée par l'amélioration du BAIIA ajusté ainsi qu'à l'écart favorable des coûts de financement nets.

Flux de trésorerie

Au cours du deuxième trimestre, la Société a généré des flux de trésorerie liés aux activités opérationnelles de 1,3 M$, alors que ces derniers étaient négatifs de 1,0 M$ au cours de la période correspondante de 2014. Au cours du semestre, les flux de trésorerie liés aux activités opérationnelles étaient négatifs de 4,0 M$, en baisse par rapport aux flux négatifs de 4,3 M$ du semestre correspondant de l'exercice précédent.

Conférence téléphonique

Lumenpulse tiendra un appel conférence et une présentation visant à discuter de ces résultats le jeudi 11 décembre 2014 à 11 h (HNE). L'appel sera diffusé en direct sur Internet et pourra être suivi en cliquant sur le lien Conférence téléphonique sur les résultats du T2 2015. Un diaporama conçu pour être visualisé en temps réel lors de la conférence pourra également être consulté. Les investisseurs en Amérique du Nord pourront également écouter la conférence en composant le 1-844-825-4409 (numéro d'identification de la conférence : 32063237).

La conférence sera archivée à l'adresse www.lumenpulse.com/fr/investisseurs/rapports- trimestriels.

Mesures non conformes aux IRFS

Le présent communiqué fait référence à certaines mesures non conformes aux IFRS. Ces mesures non conformes aux IFRS ne sont pas des mesures reconnues aux termes des IFRS et n'ont pas de sens normalisé aux termes de celles-ci; il est donc peu probable qu'elles soient comparables à des mesures semblables présentées par d'autres sociétés. Ces mesures sont plutôt présentées à titre de complément des mesures conformes aux IFRS et visent à favoriser une meilleure compréhension de nos résultats opérationnels du point de vue de la direction. Par conséquent, elles ne doivent pas être prises isolément ni considérées comme un substitut des informations financières présentées conformément aux IFRS. Nous utilisons des mesures non conformes aux IFRS telles que le BAIIA, le BAIIA ajusté, le bénéfice net (la perte nette) ajusté(e), la marge brute ajustée, les charges opérationnelles ajustées, les frais de vente et de marketing ajustés, les frais de recherche et de développement ajustés et les charges générales et administratives ajustées pour offrir aux investisseurs des mesures additionnelles de notre performance opérationnelle et par le fait même souligner des tendances au sein de nos activités principales qui pourraient autrement ne pas ressortir au seul moyen de mesures financières conformes aux IFRS. Le BAIIA s'entend du bénéfice avant les charges d'intérêts et autres coûts de financement, l'impôt sur le résultat et les amortissements des immobilisations corporelles et incorporelles. Le BAIIA ajusté s'entend du BAIIA moins les éléments inhabituels et non récurrents et la rémunération fondée sur des actions hors trésorerie. Les éléments inhabituels et non récurrents sont définis comme étant des charges qui ont été engagées dans le cadre du premier appel public à l'épargne (« PAPE ») et des charges liées à l'acquisition. Le bénéfice net (la perte nette) ajusté(e) s'entend du bénéfice net (de la perte nette) avant la variation nette de la valeur comptable des actions rachetables au gré des porteurs et du passif financier dérivé connexe, les frais relatifs au remboursement anticipé sur la dette à long terme, les éléments inhabituels et non récurrents déduction faite de l'impôt et la rémunération fondée sur des actions hors trésorerie.

La marge brute ajustée s'entend de la marge brute avant la rémunération fondée sur des actions hors trésorerie et les amortissements des immobilisations corporelles et incorporelles. Les charges opérationnelles ajustées s'entendent des charges opérationnelles déduction faite de la rémunération fondée sur des actions hors trésorerie, des amortissements des immobilisations corporelles et incorporelles et des éléments inhabituels et non récurrents. Les frais de vente et de marketing ajustés s'entendent des frais de vente et de marketing diminués de la rémunération fondée sur des actions hors trésorerie et des amortissements des immobilisations corporelles et incorporelles. Les frais de recherche et de développement ajustés s'entendent des frais de recherche et de développement moins la rémunération fondée sur des actions hors trésorerie et les amortissements des immobilisations corporelles et incorporelles. Les charges générales et administratives ajustées s'entendent des charges générales et administratives moins la rémunération fondée sur des actions hors trésorerie, les amortissements des immobilisations corporelles et incorporelles et les éléments inhabituels et non récurrents.

Pour obtenir un rapprochement du bénéfice net (de la perte nette) et du BAIIA, du BAIIA ajusté et du bénéfice net (de la perte nette) ajusté(e), un rapprochement de la marge brute et de la marge brute ajustée, un rapprochement des charges opérationnelles et des charges opérationnelles ajustées, un rapprochement des frais de vente et de marketing et des frais de vente et de marketing ajustés, un rapprochement des frais de recherche et de développement et des frais de recherche et de développement ajustés ainsi qu'un rapprochement des charges générales et administratives et des charges générales et administratives ajustées, au rapport de gestion de la société pour le deuxième trimestre de l'exercice 2015 à la rubrique « Rapprochement des mesures non conformes aux IFRS » disponible sur son site Web au www.lumenpulse.com ainsi que sur le site de SEDAR, www.sedar.com.

Information prospective

Le présent communiqué renferme de l'« information prospective » au sens attribué à ce terme dans les lois canadiennes sur les valeurs mobilières applicables. Ces informations prospectives comprennent, notamment, des renseignements sur nos objectifs et les stratégies pour les atteindre, de même que des renseignements sur nos opinions, nos projets, nos attentes, nos prévisions, nos estimations et nos intentions. Ces informations prospectives peuvent souvent (mais pas toujours) être décelées par l'emploi d'expressions comme « peut », « pourrait », « devrait », « prévoit », « a l'intention de », « estime », « projette », « croit » ou « continue » et d'autres expressions semblables ou toutes les formes négatives de ces expressions, y compris les renvois à des hypothèses. L'information prospective est fondée sur un certain nombre d'hypothèses et est soumise à un certain nombre de risques et d'incertitudes, dont la plupart sont indépendants de notre volonté et peuvent faire en sorte que les résultats réels diffèrent de façon marquée de ceux qui sont divulgués, de façon expresse ou implicite, dans cette information prospective. Ces risques et incertitudes comprennent, notamment, les facteurs de risque suivants, lesquels sont analysés de façon plus exhaustive dans la notice annuelle déposée auprès des commissions des valeurs mobilières du Canada qui est disponible sur le site de SEDAR, www.sedar.com. Rien ne garantit l'exactitude d'une telle information et les lecteurs sont priés de ne pas se fier indûment à cette information prospective. Les déclarations prospectives sont fournies afin d'aider le lecteur à comprendre la performance financière, la situation financière ou les flux de trésorerie de la Société à certaines dates et pour les périodes terminées à certaines dates et de présenter de l'information au sujet des attentes et des projets actuels de la direction, et le lecteur est prié de noter que ces déclarations pourraient ne pas se prêter à d'autres fins.

De l'information additionnelle sur la Société, dont sa notice annuelle 2014, est disponible sur son site Web au www.lumenpulse.com ainsi que sur le site de SEDAR, www.sedar.com.

À propos de Lumenpulse Inc.

Fondée en 2006, Lumenpulse conçoit, développe, fabrique et vend une large gamme de solutions d'éclairage DEL durables et à haut rendement de catégorie de spécifications pour des environnements commerciaux, institutionnels et urbains. Lumenpulse est un chef de file parmi les sociétés fournissant uniquement des solutions d'éclairage DEL de qualité spécifiée et a gagné plusieurs prix et reconnaissances, y compris de nombreux prix Product Innovation Awards (PIA), trois prix Next Generation Luminaires Design, un prix Red Dot Product Design et un prix Lightfair Innovation. Lumenpulse compte plus de 365 employés à l'échelle mondiale et elle possède un siège social à Montréal (Canada) et des bureaux à Boston, à Paris, à Londres et à Manchester. Lumenpulse est inscrite à la cote de la Bourse de Toronto sous le symbole LMP.

De l'information additionnelle sur Lumenpulse, dont sa notice annuelle 2014, est disponible sur son site Web au www.lumenpulse.com ainsi que sur le site de SEDAR, www.sedar.com.

Renseignements