Lumenpulse Inc.
TSX : LMP

Lumenpulse Inc.

10 déc. 2015 06h45 HE

Lumenpulse présente ses résultats pour le deuxième trimestre de l'exercice 2016

Les produits d'exploitation tirés des produits Lumenpulse du T2 augmentent de 60 % par rapport au T2 de l'exercice 2015; le BAIIA ajusté du T2 atteint 4.2 millions de dollars, ou 11.1%

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 10 déc. 2015) - Lumenpulse Inc. (TSX:LMP)

  • Total des produits d'exploitation de 37,4 millions de dollars pour le T2 de l'exercice 2016, incluant des produits d'exploitation tirés des produits Lumenpulse de 35,1 millions de dollars

  • Forte croissance de 105 % des produits d'exploitation en Amérique du Nord au T2 de l'exercice 2016 par rapport au T2 de l'exercice 2015

  • Marge brute consolidée ajustée de 49.5 % pour le T2, en hausse de 5.5 points de pourcentage par rapport au T2 de l'exercice 2015. Marge brute des produits Lumenpulse ajustée de 50.7 % pour le T2, contre 46.5 % pour la période correspondante de l'exercice précédent

  • Augmentation du BAIIA ajusté pour atteindre 4,2 millions de dollars au T2, soit 11,1 % des produits d'exploitation, une amélioration de 5.7 points de pourcentage par rapport au T2 de l'exercice 2015

  • Bénéfice net ajusté de 2,8 millions de dollars au T2, contre 0,6 million de dollars pour la période correspondante de l'exercice précédent

  • Bénéfice dilué par action ajusté de 0,11 $ au T2, contre 0,03 $ pour la période correspondante de l'exercice précédent

  • Flux de trésorerie d'exploitation records de 5.1 millions de dollars et une solide situation financière, y compris une trésorerie et des équivalents de trésorerie de 48,7 millions de dollars

Lumenpulse Inc. (TSX:LMP), chef de file en matière de solutions d'éclairage DEL à haut rendement de catégorie de spécifications, a publié aujourd'hui ses résultats financiers du deuxième trimestre et du semestre clos le 31 octobre 2015.

« Nous sommes très heureux d'annoncer que nous avons eu un trimestre exceptionnel au cours duquel nous avons battu des records en ce qui a trait aux produits d'exploitation, à la marge brute, au BAIIA et au bénéfice net. Les résultats du deuxième trimestre de l'exercice 2016 et les résultats cumulés jusqu'à ce jour valident clairement notre modèle d'affaires à long terme», a déclaré François-Xavier Souvay, président et chef de la direction de la Société.

« Les produits d'exploitation tirés des produits Lumenpulse au deuxième trimestre ont progressé de 60 % par rapport à l'exercice précédent, ce qui comprend l'apport considérable de l'Amérique du Nord, qui a augmenté de 105 %. L'augmentation de notre chiffre d'affaires demeure bien au-dessus du taux de croissance du secteur.

La marge brute ajustée des produits Lumenpulse du deuxième trimestre a atteint un taux de 50,7 %, soit une progression de 5 points de pourcentage par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent, ce qui reflète les retombées de nos investissements dans les infrastructures et nos initiatives en matière de productivité. Le BAIIA ajusté s'est chiffré à 4,2 millions de dollars, soit 11,1 % du total des produits d'exploitation, ce qui nous a permis d'atteindre une marge à deux chiffres pour la première fois de notre histoire, confirmant clairement notre capacité de tirer parti de notre organisation existante», a ajouté M. Souvay.

« Les flux de trésorerie d'exploitation ont atteint 5.1 million de dollars, ce qui nous permet d'amorcer le troisième trimestre avec un bilan solide, y compris 48.7 millions de dollars en trésorerie, nous donnant la flexibilité financière requise afin de poursuivre l'exécution de notre stratégie d'acquisitions rigoureuse », a déclaré Robert Comeau, chef de la direction financière.

« Nous avons toujours pour objectif de poursuivre la croissance des activités de Lumenpulse à un taux qui dépasse celui du marché de l'éclairage général pour les produits DEL, puis, au cours des quatre prochaines années, de nous rapprocher du taux de croissance du marché et de maintenir des marges brutes ajustées de près de 50 % et, ultérieurement, réaliser des marges du BAIIA ajusté d'environ 18 % à 20 %.

Faits saillants financiers

(non audité, en millions de dollars canadiens, sauf les montants par action)

Pour les trimestres et périodes de six mois clos les 31 octobre 2015 et 2014
T2 2016 T2 2015 VariationCumul 2016 Cumul 2015 Variation
Produits opérationnels - Consolidés37.4 25.6 11.869.3 44.2 25.1
Croissance46% 57%
Produits opérationnels - Produits Lumenpulse (PL)35.1 21.9 13.264.3 37.4 26.9
Croissance60% 72%
Marge brute ajustée (%) - Consolidée149%44%5 pts49%43%6 pts
Marge brute (%) - Consolidée49%44%5 pts48%43%5 pts
Marge brute ajustée (%) - PL151%46%5 pts50%45%5 pts
Marge brute (%) - PL50%45%5 pts49%44%5 pts
BAIIA ajusté14.2 1.4 2.86.2 0.4 5.8
BAIIA14.0 1.1 2.94.8 (0.8)5.6
Bénéfice net ajusté12.8 0.6 2.25.1 (0.8)5.9
Bénéfice net (perte nette)2.6 0.4 2.24.0 (1.9)5.9
Bénéfice (perte) ajusté(e) par action - Dilué1, 20.11 0.03 0.080.20 (0.03)0.23
Bénéfice (perte) par action - Dilué20.10 0.02 0.080.16 (0.08)0.24
1Voir la rubrique portant sur les mesures non conformes aux IFRS plus loin.
2Les calculs pour le deuxième trimestre et le semestre clos le 31 octobre 2015 comprennent l'incidence de 1 137 255 options sur actions et 1 281 474 options sur actions réputées dilutives, respectivement. Pour les périodes aucours desquelles la Société a subi des pertes nettes, toutes les options sur actions potentiellement dilutives ont été exclues du calcul de la perte par action diluée. Toutes les options sur actions en cours pourraient éventuellement diluer le bénéfice par action dans l'avenir.

Produits d'exploitation

Pour le deuxième trimestre de l'exercice 2016, les produits d'exploitation ont augmenté de 11,8 millions de dollars, ou de 46 %, pour atteindre 37,4 millions de dollars, contre 25,6 millions de dollars pour la période correspondante de l'exercice précédent. Cette augmentation est portée par la croissance organique des produits d'exploitation enregistrée par le secteur d'activité des produits Lumenpulse, qui a connu une forte croissance de 60 % d'un exercice à l'autre, ses produits d'exploitation s'élevant à 35,1 millions de dollars comparativement à 21,9 millions de dollars pour la période correspondante de l'exercice précédent. Pour le semestre, Lumenpulse a enregistré des produits d'exploitation de 69,3 millions de dollars, soit une augmentation de 57 % par rapport aux 44,2 millions de dollars de la période correspondante de l'exercice précédent, en raison, principalement, de la croissance organique des produits d'exploitation enregistrée par le secteur d'activité des produits Lumenpulse.

La croissance enregistrée par le secteur d'activité des produits Lumenpulse a été stimulée par une solide performance enregistrée aux États-Unis, soit une augmentation de 117 % d'un exercice à l'autre et une augmentation de 99 % pour le semestre. Pour les deux périodes, la hausse est principalement attribuable à l'adoption accrue par le marché de nos gammes de produits existantes, à la commercialisation de nouveaux produits complétant notre portefeuille de produits existant, à la plus grande pénétration du marché par l'intermédiaire de nos réseaux d'agents de représentation et à l'incidence favorable de la variation nette des cours de change.

Les produits d'exploitation tirés des activités internationales ont baissé légèrement par rapport au même trimestre de l'exercice précédent, ce qui est attribuable en partie à une baisse des produits d'exploitation tirés des produits d'autres fabricants. Les produits d'exploitation tirés des activités internationales continuent de contribuer de façon importante aux résultats du deuxième trimestre et du semestre, représentant respectivement 21 % et 23 % du total des produits d'exploitation.

Marge brute ajustée1

Pour le deuxième trimestre et le semestre clos le 31 octobre 2015, la marge brute consolidée ajustée a progressé, pour atteindre 49,5 %, contre 44,0 %, et 48,5 %, contre 43,1 %, respectivement. Pour les deux périodes, l'augmentation résulte principalement d'une plus grande proportion des produits Lumenpulse, qui ont généré une marge brute améliorée et plus élevée.

Pour le deuxième trimestre et le semestre de l'exercice 2016, la marge brute ajustée dégagée sur les produits Lumenpulse a augmenté pour se chiffrer à 50,7 %, contre 45,6 %, et à 49,8 %, contre 44,7 %, respectivement. Cette amélioration est principalement attribuable à l'efficacité de la production, à l'augmentation de l'utilisation de notre capacité de production, à des mesures de réduction des coûts et au mix favorable du portefeuille de produits.

BAIIA ajusté1

Pour le deuxième trimestre de l'exercice 2016, le BAIIA ajusté a augmenté, se chiffrant à 4,2 millions de dollars comparativement à 1,4 million de dollars pour la période correspondante de l'exercice précédent. Pour le semestre, le BAIIA ajusté a augmenté, se chiffrant à 6,2 millions de dollars comparativement à 0,4 million de dollars pour l'exercice précédent. Pour les deux périodes, l'augmentation est principalement attribuable à l'amélioration des marges brutes, contrebalancée en partie par une augmentation des charges d'exploitation. Étant donné que les charges d'exploitation ont baissé en pourcentage des produits d'exploitation, le BAIIA ajusté a profité de l'amélioration du levier d'exploitation.

Bénéfice net ajusté1

Pour le deuxième trimestre de l'exercice 2016, le bénéfice net ajusté a augmenté, pour atteindre 2,8 millions de dollars, ou 0,11 $ par action diluée, comparativement à 0,6 million de dollars, ou 0,03 $ par action diluée, pour la période correspondante de l'exercice précédent. Cette amélioration découle principalement de la hausse du BAIIA ajusté ayant été légèrement contrebalancée par une hausse des amortissements des immobilisations corporelles et incorporelles et par une perte de change, prise en compte dans les coûts de financement nets. Le bénéfice net ajusté a augmenté pour atteindre 5,1 millions de dollars, ou 0,20 $ par action diluée, pour le semestre, contre une perte nette ajustée de 0,8 million de dollars, ou une perte de 0,03 $ par action diluée pour l'exercice précédent. Cette variation favorable s'explique essentiellement par l'augmentation du BAIIA ajusté et par le profit de change compris dans les produits de financement nets, contrebalancés en partie par la hausse des amortissements des immobilisations corporelles et incorporelles.

Situation financière

La situation financière de la Société demeure solide. Compte tenu des flux de trésorerie d'exploitation de 5.1 million de dollars au deuxième trimestre, principalement attribuable à un BAIIA amélioré et à la baisse du niveau des stocks, la trésorerie et les équivalents de trésorerie de la Société ont atteint 48,7 millions de dollars au 31 octobre 2015.

1 Veuillez vous référer au tableau dans la section Faits saillants financiers ci-haut pour les mesures IFRS ainsi qu'à la section Mesures non conformes aux IFRS à la fin de ce communiqué.

Conférence téléphonique

Lumenpulse tiendra une conférence téléphonique visant à discuter des présents résultats le jeudi 10 décembre 2015 à 11 h (HE). Cette conférence téléphonique sera diffusée en direct sur Internet, et pourra être suivie en cliquant sur le lien : Conférence téléphonique sur les résultats du T2 2016. Un diaporama conçu pour être présenté en temps réel au moment de la conférence pourra également être visionné. En outre, les investisseurs en Amérique du Nord pourront écouter la conférence en composant le 1-844-825-4409 (numéro d'identification de la conférence : 84071444). La conférence sera archivée à l'adresse www.lumenpulse.com/fr/investisseurs/rapports-trimestriels.

Mesures non conformes aux IFRS

Le présent communiqué fait référence à certaines mesures non conformes aux IFRS. Ces mesures non conformes aux IFRS ne sont pas des mesures reconnues aux termes des IFRS et n'ont pas de sens normalisé aux termes de celles-ci; il est donc peu probable qu'elles soient comparables à des mesures semblables présentées par d'autres sociétés. Ces mesures sont plutôt présentées à titre de complément des mesures conformes aux IFRS et visent à favoriser une meilleure compréhension de nos résultats d'exploitation du point de vue de la direction. Par conséquent, elles ne doivent pas être prises isolément ni considérées comme un substitut des informations financières présentées conformément aux IFRS.

Nous utilisons des mesures non conformes aux IFRS telles que le BAIIA, le BAIIA ajusté, le bénéfice net (la perte nette) ajusté(e), la marge brute ajustée, les charges d'exploitation ajustées, les frais de vente et de marketing ajustés, les frais de recherche et de développement ajustés, les charges générales et administratives ajustées et le bénéfice (la perte) ajusté(e) par action, de base et dilué(e), pour offrir aux investisseurs des mesures additionnelles de notre performance sur le plan de l'exploitation et par le fait même souligner des tendances au sein de nos activités principales qui pourraient autrement ne pas ressortir au seul moyen de mesures financières conformes aux IFRS. Le BAIIA s'entend du bénéfice avant les (produits) coûts de financement nets, l'impôt sur le résultat et les amortissements des immobilisations corporelles et incorporelles. Le BAIIA ajusté s'entend du BAIIA moins les éléments inhabituels et non récurrents et la rémunération fondée sur des actions hors trésorerie. Les éléments inhabituels et non récurrents sont définis comme étant des charges qui ont été engagées dans le cadre du premier appel public à l'épargne (« PAPE »), des charges liées aux acquisitions, et des coûts de restructuration. Le bénéfice net (la perte nette) ajusté(e) s'entend du bénéfice net (de la perte nette) avant la variation nette de la valeur comptable des actions rachetables au gré des porteurs et du passif financier dérivé connexe, les frais relatifs au remboursement anticipé sur la dette à long terme, les éléments inhabituels et non récurrents déduction faite de l'impôt, les recouvrements d'impôt inhabituels et non récurrents et la rémunération fondée sur des actions hors trésorerie. Les recouvrements d'impôt inhabituels et non récurrents s'entendent de recouvrements d'impôt sur le résultat découlant de la valeur estimée des actifs acquis et des passifs repris. La marge brute ajustée s'entend de la marge brute avant la rémunération fondée sur des actions hors trésorerie et les amortissements des immobilisations corporelles et incorporelles. Les charges opérationnelles ajustées s'entendent des charges d'exploitation déduction faite de la rémunération fondée sur des actions hors trésorerie, des amortissements des immobilisations corporelles et incorporelles et des éléments inhabituels et non récurrents. Les frais de vente et de marketing ajustés s'entendent des frais de vente et de marketing diminués de la rémunération fondée sur des actions hors trésorerie et des amortissements des immobilisations corporelles et incorporelles.

Les frais de recherche et de développement ajustés s'entendent des frais de recherche et de développement moins la rémunération fondée sur des actions hors trésorerie et les amortissements des immobilisations corporelles et incorporelles. Les charges générales et administratives ajustées s'entendent des charges générales et administratives moins la rémunération fondée sur des actions hors trésorerie, les amortissements des immobilisations corporelles et incorporelles et les éléments inhabituels et non récurrents. Le bénéfice (la perte) ajusté(e) par action de base désigne le bénéfice net (la perte nette) ajusté(e) divisé(e) par le nombre moyen pondéré d'actions ordinaires en circulation au cours de la période. Le bénéfice ajusté par action dilué désigne le bénéfice net ajusté divisé par le nombre moyen pondéré d'actions ordinaires en circulation au cours de la période, ainsi que par toutes les options sur actions potentiellement dilutives. La perte ajustée par action diluée désigne la perte nette ajustée divisée par le nombre moyen pondéré d'actions ordinaires en circulation au cours de la période. Dans les périodes au cours desquelles la Société a subi des pertes nettes, toutes les options sur actions potentiellement dilutives ont été exclues du calcul de la perte diluée par action. Toutes les options sur actions peuvent potentiellement diluer le résultat par action dans l'avenir.

Pour obtenir un rapprochement du bénéfice net (de la perte nette) et du BAIIA, du BAIIA ajusté et du bénéfice net (de la perte nette) ajusté(e), un rapprochement de la marge brute et de la marge brute ajustée, un rapprochement des charges d'exploitation et des charges d'exploitation ajustées, un rapprochement des frais de vente et de marketing et des frais de vente et de marketing ajustés, un rapprochement des frais de recherche et de développement et des frais de recherche et de développement ajustés ainsi qu'un rapprochement des charges générales et administratives et des charges générales et administratives ajustées, il y a lieu de se reporter au rapport de gestion de la Société pour le deuxième trimestre de l'exercice 2016, à la rubrique « Rapprochement des mesures non conformes aux IFRS » accessible sur le site de SEDAR à l'adresse www.sedar.com.

Information prospective

Le présent communiqué renferme de l'« information prospective » au sens attribué à ce terme dans les lois canadiennes sur les valeurs mobilières applicables. Ces informations prospectives comprennent, notamment, des renseignements sur nos objectifs et les stratégies pour les atteindre, de même que des renseignements sur nos opinions, nos projets, nos attentes, nos prévisions, nos estimations et nos intentions. Ces informations prospectives peuvent souvent (mais pas toujours) être décelées par l'emploi d'expressions comme « peut », « pourrait », « devrait », « prévoit », « a l'intention de », « estime », « projette », « croit » ou « continue » et d'autres expressions semblables ou toutes les formes négatives de ces expressions, y compris les renvois à des hypothèses. L'information prospective est fondée sur un certain nombre d'hypothèses et est soumise à un certain nombre de risques et d'incertitudes, dont la plupart sont indépendants de notre volonté et peuvent faire en sorte que les résultats réels diffèrent de façon marquée de ceux qui sont divulgués, de façon expresse ou implicite, dans cette information prospective. Ces risques et incertitudes comprennent, notamment, les facteurs de risque indiqués dans la notice annuelle déposée auprès des commissions des valeurs mobilières du Canada qui est accessible sur le site de SEDAR, à l'adresse www.sedar.com. Rien ne garantit l'exactitude d'une telle information et les lecteurs sont priés de ne pas se fier indûment à cette information prospective. Les déclarations prospectives sont fournies afin d'aider le lecteur à comprendre la performance financière, la situation financière ou les flux de trésorerie de la Société à certaines dates et pour les périodes closes à certaines dates et à évaluer les progrès réalisés par rapport aux objectifs de la direction, et le lecteur est prié de noter que ces déclarations pourraient ne pas se prêter à d'autres fins. Sauf indication contraire ou à moins que le contexte n'indique un sens différent, l'information prospective qui figure aux présentes est fournie à la date des présentes et, nous ne nous engageons pas à mettre à jour ou à modifier cette information prospective, que ce soit par suite de nouveaux renseignements, d'événements futurs ou d'autres facteurs, sauf dans la mesure où la loi l'exige.

Pour obtenir les états financiers consolidés intermédiaires résumés non audités complets, le rapport de gestion ou des renseignements supplémentaires sur la Société, ainsi que sa notice annuelle 2015, il y a lieu de consulter son site Web au www.lumenpulse.com, ainsi que le site de SEDAR, www.sedar.com.

À propos de Lumenpulse Inc.

Fondée en 2006, Lumenpulse conçoit, développe, fabrique et vend une large gamme de solutions d'éclairage DEL durables et à haut rendement de catégorie de spécifications pour des environnements commerciaux, institutionnels et urbains. Lumenpulse est un chef de file parmi les sociétés fournissant uniquement des solutions d'éclairage DEL de catégorie de spécifications et a remporté plusieurs prix et reconnaissances, y compris de nombreux prix Product Innovation Awards (PIA), trois prix Next Generation Luminaires Design, un prix Red Dot Product Design et un prix Lightfair Innovation. Lumenpulse compte plus de 451 employés à l'échelle mondiale et elle possède un siège social à Montréal, au Canada, et des bureaux à Québec, à Boston, à Paris, à Londres et à Manchester. Lumenpulse est inscrite à la cote de la Bourse de Toronto sous le symbole LMP.

Renseignements