UNICEF Canada

UNICEF Canada

26 nov. 2007 14h06 HE

L'UNICEF recoit 105 millions de dollars du gouvernement du Canada pour la survie des enfants en Afrique

L'Initiative catalytique pour sauver des millions de vie permettra d'accélérer les progrès des dernières années en matière de prestation des soins de santé

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 26 nov. 2007) - Le gouvernement du Canada a annoncé aujourd'hui l'octroi de 105 millions de dollars à l'UNICEF en faveur de l'Initiative catalytique internationale pour sauver des millions de vies. Les fonds versés par le Canada permettront d'accélérer la mise en ouvre des programmes visant à assurer la survie des enfants dans les pays en développement en Afrique subsaharienne, et ailleurs dans le monde, en renforçant la capacité des systèmes de santé nationaux à assurer la prestation de services de soins de santé primaires aux enfants ainsi qu'aux femmes enceintes. L'objectif est de lutter contre les maladies infantiles évitables et de soutenir des programmes d'éducation communautaires pour informer les parents sur les moyens les plus efficaces pour protéger leurs enfants des maladies afin qu'ils soient en bonne santé.

" Le Canada est un leader et un partenaire important en ce qui concerne le soutien des approches innovatrices en matière de gestion intégrée des maladies infantiles à l'échelle locale ", a déclaré monsieur Nigel Fisher, président et chef de la direction d'UNICEF Canada. " Nous sommes heureux que ce partenariat se poursuive. Les résultats d'un tel investissement dans la santé des enfants sont concrets et mesurables : réduction des taux de mortalité infantile, augmentation du nombre de parents informés en matière de santé et des systèmes de santé renforcés.

L'UNICEF allouera 105 millions additionnels de son budget en santé au projet.

En collaboration avec les ministères nationaux de la Santé et d'autres partenaires, l'UNICEF contribuera à la formation de travailleurs de la santé, à l'immunisation, à la distribution de moustiquaires pour le lit imprégnées d'insecticide et du médicament artémisinine contre le paludisme, à l'approvisionnement d'antibiotiques, de médicaments antirétroviraux et de micronutriments ainsi qu'à l'éducation communautaire en matière de santé et la prestation d'autres services pour sauver des vies et protéger la santé des mères, des nouveau-nés et des jeunes enfants.

En septembre dernier, l'UNICEF a publié de nouvelles données mondiales reflétant une nette amélioration de la survie des enfants. Le nombre d'enfants de moins de cinq ans qui meurent chaque année de maladies évitables est à son plus bas niveau, soit 9,7 millions, alors qu'il était de près de 13 millions en 1990.

Bien que les progrès réalisés soient importants, les 9,7 millions de décès d'enfants par année causés par des maladies qui évitables sont inutiles et inadmissibles. De ce nombre, 4,8 millions surviennent en Afrique et 3,1 millions en Asie du Sud. Le taux de mortalité infantile est considérablement plus élevé dans les régions rurales où les services sont peu nombreux et dans les ménages les plus pauvres.

" Même si nous sommes encouragés par les progrès réalisés, il ne faut pas se satisfaire de ces résultats ", a ajouté monsieur Nigel Fisher. " Depuis que la communauté internationale dispose de connaissances scientifiques, de technologies peu coûteuses et d'approches efficaces qui ont fait leurs preuves pour permettre aux enfants de grandir en santé et pour réduire significativement les taux de mortalité infantile et maternelle, il est essentiel d'engager les fonds nécessaires à l'obtention de ces progrès. "

L'Initiative catalytique pour sauver des millions de vies fait partie d'un programme d'investissement accru en matière de santé infantile et maternelle encouragé par les récents succès dans le monde, et répond à l'objectif du Millénaire pour le développement pour réduire le taux de mortalité infantile de deux tiers d'ici 2015. La région de l'Amérique latine et des Caraïbes est en bonne voie d'atteindre cet objectif, mais en Afrique australe, les gains réalisés non sans difficulté en matière de survie de l'enfant sont menacés par les impacts dévastateurs de la pandémie du VIH/sida et par les coupures de financement quant aux interventions communautaires ayant fait leurs preuves. Le soutien à l'accès aux services de soins de santé pour les enfants et les mères dans les pays en développement demeure l'un des moyens les plus efficaces que le Canada et les autres pays industrialisés peuvent mettre en ouvre pour satisfaire aux objectifs d'aide au développement à l'étranger.

Outre le gouvernement du Canada et l'UNICEF, l'Initiative catalytique pour sauver des millions de vies regroupe également la Fondation Bill et Melinda Gates, les gouvernements de la Norvège, des Etats-Unis, de la Grande-Bretagne et de l'Australie, ainsi que l'Organisation mondiale de la Santé et la Banque mondiale.

A propos de l'UNICEF

Chef de file mondial des organismes d'aide à l'enfance, l'UNICEF s'emploie à sauver, protéger et améliorer la vie des filles et des garçons dans 156 pays et territoires. L'UNICEF soutient la santé et la nutrition des enfants, assure la promotion d'une éducation de base de qualité, protège les enfants contre la violence, l'exploitation et le sida et est la principale source d'approvisionnement en vaccins des nations en développement. Fort de six décennies d'expérience sur le terrain, l'UNICEF sauve et rebâtit la vie des enfants en situation de conflit et de catastrophe naturelle. LUNICEF est entièrement tributaire des contributions volontaires de particuliers, d'entreprises, de fondations, d'écoles, d'associations et de gouvernements.

Renseignements

  • UNICEF Quebec
    Sarah Houde
    Relations avec les médias
    (514) 288-5134, poste 224
    Courriel: shoude@unicef.ca