SOURCE: Union canadienne des employés des transports

Union canadienne des employés des transports

20 sept. 2016 11h30 HE

L'Union enjoindre Trudeau à convertir le port de Churchill à une administration portuaire

WINNIPEG, MB--(Marketwired - 20 septembre 2016) - Le syndicat représentant les personnels du port de Churchill a fait parvenir un mémoire au ministre des Transport, Marc Garneau, ce jour même pour l'exhorter à convertir le port de Churchill en une administration portuaire relevant de la juridiction fédérale.

" C'est une véritable occasion de sauver une communauté confrontée à un avenir incertain. Cette conversion serait bénéfique non seulement pour la communauté en question, mais pour l'ensemble du pays ", a déclaré Teresa Eschuk, vice-présidente régionale de l'Union canadienne des employés des transports (UCET), un des Éléments de l'Alliance de la fonction publique du Canada (AFPC), lequel représente les travailleurs et travailleuses en poste à ce port. " Les Libéraux jouissent du pouvoir de faire du port de Churchill une administration portuaire, mais nous attendons de voir s'il en a la volonté. "

Le mémoire déposé par l'UCET/AFPC a reçu l'appui de Niki Ashton, députée NPD de Keewatinook Aski, qui a l'intention d'en parler en Chambre lors de la reprise des travaux parlementaires cette semaine.

Le mémoire en question souligne l'importance stratégique de plus en plus grande du port de Churchill alors que les changements climatiques entraînent la fonte des glaciers continentaux et rendent le transport maritime nordique une réalité. Le rapport précise par ailleurs que le ministre des Transports est investi du pouvoir de modifier, en vertu de la Loi maritime du Canada, la liste des administrations portuaires réglementées par décret ou règlement.

" Étant donné ce qu'il se passe dans le Nord, il est grand temps de faire revenir le port de Churchill dans le giron national ", a déclaré Marianne Hladun, vice-présidente exécutive pour la région des Prairies de l'AFPC. " Une telle décision aurait un effet catalyseur énorme sur la communauté locale, et un gros impact à l'échelle internationale. Il s'agit là du genre de véritable changement et de vrai leadership dont elle a besoin. "

La région des Prairies de l'AFPC qui représente les travailleurs et travailleuses du port, n'a cessé d'essayer de rencontrer des représentant(e)s du gouvernement Pallister et des Libéraux de Trudeau, mais sans succès. L'UCET/AFPC a rencontré Tom Lindsey, porte-parole de l'opposition officielle sur les questions du travail, ainsi que Niki Ashton, députée fédérale du NPD, et le maire de Churchill, Mike Spence.

Renseignements

  • Contact :
    Teresa Eschuk
    Vice-présidente régionale, Prairies
    Union canadienne des employés des transports
    c. 780-721-7848

    Marianne Hladun
    Vice-présidente exécutive régionale
    Alliance de la fonction publique du Canada - Région des Prairies
    c. 204-805-4536