Santé Canada

Santé Canada

19 mars 2008 14h47 HE

L'Université de la C.-B. (Okanagan) et le Collège Okanagan obtiennent des fonds pour aider les étudiants à écraser

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 19 mars 2008) - Ron Cannan, député de Kelowna-Lake Country, a annoncé aujourd'hui, au nom du ministre de la Santé, Tony Clement, un investissement de 121 342 $ dans le programme d'abandon du tabac de l'Université de la C.-B. (Okanagan) et de son partenaire, le Collège Okanagan, somme qui permettra la mise au point d'un programme pour aider les jeunes à écraser.

"C'est chez les jeunes adultes de 20 à 24 ans qu'on note le taux de tabagisme le plus élevé au pays, soit 27 %, a déclaré le ministre Clement. Le gouvernement du Canada entend aider les Canadiens à cesser de fumer et ce programme nous aidera à y parvenir."

"Le gouvernement du Canada sait que les parents de fumeurs se font du souci pour leurs enfants, surtout s'ils fument pendant leur vie de jeune adulte. En appuyant ce programme, nous tentons de dissuader ces jeunes de fumer durant leur passage dans un établissement postsecondaire, a dit le député Cannan. Ce programme a pour objet de réduire de 3 % le taux de tabagisme chez les étudiants - ce qui équivaudrait à près de trois cents étudiants qui renonceraient au tabac en faveur d'un mode de vie plus sain."

Le programme s'adressera aux étudiants des campus de l'Université de la C.-B. (Okanagan) et du Collège Okanagan. Ceux-ci auront droit à des services individuels de counseling et d'orientation, tandis que les professionnels de la santé oeuvrant sur les campus recevront une formation sur l'abandon du tabac. Les étudiants pourront par ailleurs adapter le programme d'abandon du tabac à leurs propres besoins. Santé Canada avait déjà affecté des fonds pour la mise au point de ce programme par un spécialiste.

L'Université de la C.B. (Okanagan) et son partenaire le Collège Okanagan accueillent près de 10 000 étudiants. Le taux de tabagisme est de 15 à 19 % sur les campus. Première université et collège de la C.-B. à se doter d'une politique d'abandon du tabac, ces institutions font figure de précurseur de la lutte au tabagisme parmi les établissements postsecondaires. Les résultats de ce projet seront communiqués à d'autres universités et aux professionnels de la santé pour les aider à convaincre les étudiants d'écraser.

"Nous sommes mal renseignés sur la lutte au tabagisme chez les jeunes, soutient le Dr Doug Owram, recteur adjoint de l'Université de la C.-B. (Okanagan). Le programme d'abandon du tabac de l'Université de la C.-B. (Okanagan) et du Collège Okanagan nous aidera à voir ce qui fonctionne et améliorera nos connaissances à ce sujet."

Au Canada, le tabagisme demeure la cause la plus évitable de maladie et de décès prématurés. En effet, chaque année, plus de 37 000 personnes meurent prématurément au pays à cause du tabagisme et au moins 800 non-fumeurs décèdent des suites de l'exposition à la fumée secondaire.

Pour en savoir davantage sur les efforts de Santé Canada pour lutter contre le tabagisme, veuillez consulter le site Web de Santé Canada Vivez Sans Fumée. (http://www.vivezsansfumee.gc.ca).

Also available in English

Les communiqués de Santé Canada sont accessibles sur Internet www.healthcanada.gc.ca/media

Renseignements

  • Médias :
    Santé Canada
    613-957-2983
    ou
    Cabinet de l'honorable Tony Clement
    Ministre fédéral de la Santé
    Laryssa Waler
    613-957-0200
    ou
    Public :
    613-957-2991
    1-866-225-0709