IBM Canada Ltee
NYSE : IBM

IBM Canada Ltee

14 août 2008 08h30 HE

l'université de Toronto acquiert le superordinateur IBM le plus rapide au Canada

L'ordinateur peut traiter jusqu'à 360 trillions d'opérations par seconde, stocker un volume de données 60 fois plus important que les archives Web de la Bibliothèque du Congrès américain et sera installé dans un centre de données à très haute efficacité énergétique.

TORONTO, ONTARIO et MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 14 août 2008) - Le consortium SciNet de l'université de Toronto et IBM (NYSE:IBM) ont annoncé aujourd'hui une entente visant à construire le superordinateur le plus puissant et le plus efficace sur le plan énergétique au Canada.

Le consortium, qui réunit l'université de Toronto et des hôpitaux de recherche affiliés, confortera la position concurrentielle de SciNet dans le secteur mondial des projets de recherche de grande importance. Les projets touchent les recherches avancées dans diverses disciplines telles que l'aérospatiale, l'astrophysique, la bioinformatique, la physique chimique, la modélisation climatique, l'imagerie médicale, ainsi que le projet international ATLAS dont l'objectif est d'étudier les forces fondamentales qui régissent l'univers.

Doté d'une puissance de calcul de 360 trillions d'opérations par seconde, le superordinateur aura une architecture hybride inédite composée de deux systèmes pouvant fonctionner ensemble de façon indépendante, connectés à un grand complexe de stockage d'une capacité de cinq pétaoctets. En raison de son architecture hybride, fondée sur le système à haut rendement iDataplex IBM et sur une architecture POWER6 évoluée, la machine sera d'une très grande souplesse pour lui permettre d'exploiter un large éventail de logiciels à de très hauts niveaux de performance.

Destiné à la recherche universitaire, l'ordinateur serait classé parmi les 20 superordinateurs les plus rapides de la planète. Sa performance sera de 30 fois supérieure à la performance de pointe du plus important système actuellement utilisé pour la recherche scientifique au Canada. Il est également le deuxième système en termes de puissance jamais installé sur un campus universitaire, et le plus grand superordinateur hors des Etats-Unis.

"L'université de Toronto a collaboré avec IBM dans le but de devenir l'un des plus grands établissements de recherche computationnelle - une collaboration qui va attirer des chercheurs du monde entier", a commenté le professeur Richard Peltier, directeur scientifique de SciNet et directeur du Centre for Global Change Science.

A titre de physicien spécialisé en physique des planètes et en modélisation climatique, le professeur Peltier a mené des recherches sur les répercussions du réchauffement planétaire causé par les gaz à effet de serre, travaux auxquels le nouvel superordinateur pourra apporter une aide inestimable. Le centre de données de SciNet se classera parmi les centres de superinformatique les plus avancés du monde destinés à l'étude des modèles de haute résolution servant à prévoir les changements sur la planète, notamment le rétrécissement accéléré de la banquise sur le continent Arctique. Plus proche de nous, il y a le projet de modélisation des changements climatiques en Ontario et dans la zone de la ligne de partage des eaux des Grands-Lacs.

Un autre domaine de recherche dans lequel le nouveau système pourra faire ses preuves est l'élucidation du mystère scientifique entourant la matière et sa masse, ainsi que la masse de l'univers. A compter de septembre, le Grand Collisionneur de Hadrons de Genève, le plus puissant accélérateur de particules jamais construit, apportera de vastes quantités de données qui pourraient aider les scientifiques à commencer à percer les mystères de l'univers. Dans le cadre de ces recherches, la puissance de calcul et la grande capacité de stockage du système de SciNet pourront être mises à contribution pour analyser les données recueillies.

"Grâce aux installations de classe mondiale de SciNet, les physiciens canadiens seront en mesure de participer à l'aventure du Grand Collisionneur de Hadrons", a déclaré M. Pierre Savard, Ph.D., membre du groupe canadien participant aux travaux du CERN, à Genève. "Ces travaux de recherche pourraient changer notre connaissance de la matière et de l'univers."

L'établissement SciNet abritera le plus important système iDataplex IBM, contenant deux fois plus de processeurs par unité que les systèmes standard et entièrement refroidi à l'eau. Plus de 4 000 serveurs seront interconnectés pour constituer cette plateforme hétérogène, dont une des plus grandes grappes POWER6 du monde et des grappes de serveurs à architecture Intel x86. Le superordinateur IBM sera parmi les premiers systèmes informatiques à utiliser la nouvelle technologie Nehalem d'Intel, qui sera lancée l'automne prochain.

"Un système d'une telle complexité ne peut être réalisé que par la mise en commun des plus grands cerveaux de l'université de Toronto et d'IBM", a observé Chris Pratt, directeur exécutif des initiatives stratégiques, IBM Canada. "C'est un exemple éloquent de coopération entre le secteur public et l'entreprise, qui profitera à la communauté de chercheurs pendant de nombreuses années encore."

Le projet a bénéficié de l'appui financier du Fonds des plateformes nationales de la Fondation canadienne pour l'innovation, en partenariat avec le gouvernement ontarien et l'université de Toronto.

Les travaux de construction du centre de données commenceront immédiatement sur un site au nord de Toronto. La mise en en oeuvre du système débutera au cours de l'automne, avec des étapes à accomplir pendant tout l'hiver. Selon les échéances prévues, tous les systèmes informatiques devraient être fonctionnels à l'été 2009.

Renseignements

  • l'université de Toronto
    Christa Poole
    Relations médias, université de Toronto
    (416) 978-6974
    Courriel: christa.poole@utoronto.ca
    ou
    IBM Canada Ltée
    Joanne Fortin
    Relations médias IBM
    (514) 964-8558
    Courriel: fortin@ca.ibm.com
    ou
    IBM Canada Ltée
    Mike Boden
    Relations médias IBM
    (416) 478-7117
    Courriel: mboden@ca.ibm.com