Theratechnologies inc.
TSX : TH

Theratechnologies inc.

28 mars 2006 08h31 HE

L'Université de Washington mène une étude clinique avec le TH9507 de Theratechnologies : Le projet reçoit un financement du NIH de 2,6 millions $

MONTREAL, QUEBEC--(CCNMatthews - 28 mars 2006) - (TSX:TH) L'Université de Washington à Seattle, en collaboration avec les National Institutes of Health (NIH), mène une étude clinique évaluant les effets du TH9507 de Theratechnologies sur les fonctions cognitives de personnes âgées saines et de personnes âgées ayant un trouble cognitif léger (mild cognitive impairment ou MCI).

Le Dr Michael V. Vitiello, professeur au Département de psychiatrie et de sciences béhaviorales de l'Ecole de médecine de l'Université de Washington, est le principal investigateur de l'étude intitulée SMART (Somatropics, Memory, and Aging Research Trial). "Nous avons déjà étudié les effets du GRF (facteur de libération de l'hormone de croissance), également appelé GHRH (growth hormone releasing hormone), sur les fonctions cognitives d'hommes et de femmes sains plus âgés (âge moyen : 68 plus ou moins 0,7 ans) avec des résultats prometteurs", a expliqué le Dr Vitiello. "Nous avons constaté qu'une dose thérapeutique quotidienne de GHRH naturel chez cette population entraînait une amélioration marquée des fonctions cognitives comparativement au placebo, particulièrement dans des tests de résolution de problèmes, de vitesse de réaction psychomotrice et de mémoire. Les données suggèrent également qu'un tel traitement pourrait améliorer partiellement le déclin cognitif chez les personnes ayant des fonctions cognitives altérées, c'est-à-dire un trouble cognitif léger (MCI) et la maladie d'Alzheimer (MA) (1). L'étude SMART a été conçue pour vérifier ces conclusions, mais cette fois en utilisant le TH9507, un analogue stabilisé du GRF. Nous testerons aussi pour la première fois ses effets chez les patients atteints de MCI," a précisé le Dr Vitiello.

Le projet SMART, qui est conçu et pris en charge par l'investigateur, fait l'objet d'une demande Investigational New Drug (IND) aux Etats-Unis. L'étude est financée grâce à une subvention du NIH de 2,6 millions $US par le biais de son agence-membre, le National Institute on Aging. L'étude clinique randomisée, à double-insu et contrôlée par placebo sera menée auprès de quelque 160 patients, hommes et femmes, âgés de 55 à 80 ans. Theratechnologies fournit le médicament à l'étude, le TH9507, un analogue stabilisé du facteur de libération de l'hormone de croissance (GRF).

"Notre priorité est le développement rapide du TH9507 dans la lipodystrophie associé au VIH et c'est dans ce programme que nous investissons la plus grande part de nos ressources", a fait savoir M. Yves Rosconi, président et chef de la direction de Theratechnologies. "Cependant, nous sommes heureux de fournir le TH9507 pour des initiatives de recherche novatrices telles que le projet SMART. Grâce à cette étude proposée par l'investigateur, le TH9507 sera mieux caractérisé dans un nouveau champ thérapeutique pendant que nous continuerons de poursuivre nos indications prioritaires à l'interne," a-t-il ajouté.

Le déficit cognitive léger (MCI)

Le déficit cognitf léger (mild cognitive impairment ou MCI) compte des déficits cognitifs qui ne correspondent pas aux critères de démence, mais dont les caractéristiques diffèrent de celles observées dans le processus normal du vieillissement ou sont plus marquées que celles-ci. Le MCI est associé à une probabilité élevée de déclin cognitif progressif menant à un diagnostic de démence en quelques années. Aujourd'hui, l'espoir réside dans la possibilité de traiter la maladie d'Alzheimer par dépistage précoce ou, du moins, d'en retarder la progression vers la démence clinique.

(1) Vitiello MV, et al. GHRH Treatment Improves Cognitive Function in Healthy Older Adults. Neurobiology of Aging 27 (2006) 318-323.

Au sujet de l'Université de Washington

UW Medicine comprend l'Ecole de médecine de l'Université de Washington, le UW Medical Center, la gestion de Harborview Medical Center, les UW Medicine Neighborhood Clinics et une participation dans le Seattlle Cancer Care Alliance. UW Medicine est affilié à de grands établissements d'enseignement et de services, dont le Children's Hospital and Regional Medical Center, le Fred Hutchinson Cancer Research Center, et le Veteran's Affairs Medical Centers à Seattle et Boise. L'Ecole de médecine se classe systématiquement au cinquième rang parmi les récipiendaires de subventions fédérales pour la recherche biomédicale. Au nombre des 1 700 membres permanents de ses facultés, elle compte cinq lauréats du Prix Nobel, 26 membres du National Academy of Sciences, et 26 membres du Institute of Medicine. Pour plus de renseignements sur le UW Medicine, www.uwmedicine.org.

Au sujet du National Institute on Aging

Le National Institute on Aging figure parmi les 27 instituts et centres qui forment les National Institutes of Health. Le NIA dirige les efforts du gouvernement fédéral visant à appuyer et à mener la recherche fondamentale, clinique, épidémiologique, béhaviorale et sociale sur le vieillissement et sur les besoins spéciaux des personnes âgées.

Au sujet de Theratechnologies

Theratechnologies est une entreprise biopharmaceutique canadienne qui découvre ou acquiert des produits thérapeutiques novateurs en vue de les développer et de les commercialiser. Ces produits visent des besoins médicaux non comblés dans des marchés spécialisés et commercialement attrayants. Son programme le plus avancé est en phase 3 de développement clinique dans la lipodystrophie associée au VIH, une complication métabolique importante. La Société compte également d'autres projets prometteurs à divers stades de développement.

Renseignements

  • Theratechnologies
    Yves Rosconi
    Président et chef de la direction
    (514) 336-4804, poste 221
    yrosconi@theratech.com
    ou
    Theratechnologies
    Tobie Trudel
    Directeur, relations avec les investisseurs et communication
    (514) 336-4804, poste 229
    ttrudel@theratech.com