Bombardier Aéronautique
TSX : BBD.A
TSX : BBD.B

Bombardier Aéronautique

07 avr. 2011 08h00 HE

L'usine de Bombardier à Mirabel se prépare pour l'assemblage final de l'avion CSeries destiné aux essais en vol

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 7 avril 2011) - Bombardier a commencé les travaux à son établissement de production d'avions à Mirabel (Québec) pour pouvoir y assurer l'assemblage final du premier avion CSeries destiné aux essais en vol. C'est là une autre étape du programme d'agrandissement en cinq phases du complexe de Mirabel, dont la taille finira par doubler, passant à quelque 79 897 mètres carrés (860 000 pieds carrés).

L'optimisation de l'espace et le réoutillage des installations de Mirabel, qui a commencé le mois dernier, permettront l'assemblage final du premier avion CSeries nécessaire pour le programme d'essais en vol et de certification. La zone d'essai intégrée des systèmes avion (CIASTA) – premier secteur des installations de Mirabel créé pour le programme d'avions CSeries – progresse dans les délais prévus avec l'installation des bancs d'essais des systèmes en cours. 

De plus, les nouveaux immeubles pour le programme d'avions CSeries comprendront une zone fournisseurs satellite, des zones d'assemblage structurel et de chaîne de montage cadencée pour l'assemblage final, une zone d'essais pré-vol, des ateliers de peinture et un centre de livraison et d'administration.

L'approche technique de Bombardier pour l'assemblage final des avions CSeries est axée sur les exigences de production, de qualité et d'ergonomie. Bien qu'ils soient plus courts que le biréacteur régional CRJ1000 NextGen de 39 mètres (128 pieds) de long (le plus gros avion présentement produit au complexe de Mirabel), les avions CSeries auront un fuselage d'un diamètre plus grand, leurs ailes seront plus longues et leur queue, plus haute que celles de l'avion CRJ1000 NextGen. Bombardier emploiera donc des techniques d'assemblage final différentes de celles qu'elle utilise pour ses biréacteurs régionaux. Par exemple, deux paires de robots seront utilisés pour forer des trous, appliquer du scellant et installer des attaches pour raccorder les principales sections du fuselage des avions CSeries.

« Une technologie robotique évoluée assurera une répétabilité prévisible, rehaussera la qualité et évitera les problèmes d'ergonomie sur la chaîne de montage », a déclaré François Minville, vice-président, Production CSeries, Bombardier Avions commerciaux. « Le fuselage de l'avion CSeries a 3,7 mètres (12 pieds) de diamètre, ce qui présente un défi pour l'assemblage au moyen de nos méthodes classiques. L'avantage des robots est qu'ils peuvent travailler sur le dessus, sur les côtés et en-dessous d'un avion, sans limitations. »

Une chaîne de montage mobile est en cours d'installation au Centre manufacturier Bombardier de Saint-Laurent, où sont produits d'importantes composantes des avions CSeries, comme le poste de pilotage et le fuselage arrière, et une chaîne d'assemblage final mobile est prévue pour Mirabel. Comparativement à beaucoup d'autres industries, la construction d'avions a traditionnellement été caractérisée comme une industrie à faible volume et au temps de cycle long. L'introduction d'une chaîne d'assemblage final mobile crée un environnement dynamique qui permet d'accroître l'efficacité de production.

Pour réduire le temps de cycle nécessaire pour assembler un avion de ligne plus gros et plus complexe, Bombardier met en place des procédés évolués pour veiller à ce que des pièces de haute qualité soient reçues à temps à l'usine.

« Bombardier rehausse sa culture de la qualité, afin de soutenir la production des avions CSeries », a indiqué M. Minville. « Par l'échange des connaissances et des meilleures pratiques, nous tablons sur notre expérience des programmes d'avions en faisant appel à des fournisseurs avec qui nous partageons les risques et en perfectionnant nos méthodes. »

Depuis le développement du biréacteur très long-courrier Global Express au milieu des années 90, Bombardier a acquis une expérience considérable en travaillant avec des partenaires internationaux et une chaîne d'approvisionnement mondiale pour la fabrication d'importantes composantes structurelles d'avion comme les ailes et les fuselages. Pour rehausser cette expérience, de nouveaux procédés de planification de qualité anticipée (AQP) et de planification logistique anticipée (ALP) sont en cours d'implantation afin de cerner les lacunes potentielles dans la fabrication, l'intégration des systèmes et la logistique de chaîne d'approvisionnement du programme des avions CSeries. L'implantation de l'AQP et de l'ALP souligne l'adhésion de Bombardier à l'utilisation d'outils de qualité préventifs comme les plans de contrôle des procédés, les plans de démarche d'atténuation des risques et l'analyse des modes de défaillance et de leurs effets (AMDE) couramment utilisés dans les industries de la technologie, des soins de santé et de l'automobile.

Les équipes de Bombardier ont commencé à implanter graduellement la méthodologie de planification de la logistique et de la qualité pour les fournisseurs du programme d'avions CSeries en 2010 et le système a maintenant été déployé pour 26 fournisseurs de premier niveau dans 46 sites manufacturiers.

Les avions CSeries, optimisés pour le marché des avions monocouloirs long-courriers de 100 à 149 places, offriront les plus faibles coûts d'exploitation de leur catégorie, une souplesse opérationnelle exceptionnelle, le confort d'un avion à large fuselage et une fiche environnementale inégalée. Bombardier a pour objectif de rafler jusqu'à la moitié de la demande prévue du marché de 6 700 avions dans le segment des avions commerciaux de 100 à 149 places. Ce créneau représenterait quelque 393 milliards $ sur les 20 prochaines années.

Bombardier a lancé 28 nouveaux programmes d'avions depuis 1989, portant sur des avions d'affaires, commerciaux et de missions spéciales. Les investissements soutenus de la Société pour l'excellence dans l'ingénierie et la production ont contribué à l'établir comme troisième avionneur civil en importance dans le monde.

À propos de Bombardier

Entreprise d'envergure internationale dont le siège social est situé au Canada, Bombardier Inc. est un chef de file mondial en solutions de transport novatrices, dans les secteurs des avions commerciaux et avions d'affaires, ainsi que dans ceux du matériel et des systèmes de transport sur rail et services connexes. Ses revenus pour l'exercice clos le 31 janvier 2011 s'élevaient à 17,7 milliards $ et ses actions se négocient à la Bourse de Toronto (BBD). Bombardier fait partie des entreprises composant les indices de durabilité Dow Jones Sustainability World et Dow Jones Sustainability North America. Pour plus d'information, vous pouvez consulter le site www.bombardier.com ou nous suivre sur @BombardierInc.

Notes à l'intention des rédacteurs

Des images des avions CSeries sont disponibles dans la section des communiqués de presse de notre site Web, au : www.bombardier.com.

D'autres images, vidéos et fiches de produit relatives aux avions CSeries sont disponibles sur le site : www.nowisthefuture.com

Suivez @Bombardier_Aero sur Twitter pour obtenir les dernières nouvelles et mises à jour de Bombardier Aéronautique.

Bombardier, CRJ1000, CSeries, Global Express et NextGen sont des marques de commerce de Bombardier Inc. ou de ses filiales.

Renseignements