Pêches et Océans Canada

Pêches et Océans Canada

27 juin 2016 13h06 HE

Lutte du Canada contre la pêche illicite en haute mer dans l'océan Pacifique Nord

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwired - 27 juin 2016) - La pêche illicite en haute mer est une sérieuse menace pour les ressources marines de la planète et coûte à l'économie mondiale jusqu'à 23 milliards de dollars par année. Le Canada et ses partenaires internationaux ont uni leurs forces de nouveau cette année dans le cadre de l'opération Driftnet afin de lutter contre ce fléau. Cette initiative internationale d'application de la loi de la Commission des poissons anadromes du Pacifique Nord est également complétée par les activités d'application de la loi des États-Unis, de la Corée du Sud, la Russie et le Japon.

L'honorable Dominic LeBlanc, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, ainsi que l'honorable Harjit Sajjan, ministre de la Défense nationale, ont annoncé aujourd'hui que l'opération Driftnet 2016 a pris fin après une autre initiative réussie d'application de la loi pour assurer la protection des ressources marines dans l'océan Pacifique Nord.

L'opération de 2016, qui s'est déroulée du 3 au 26 juin 2016, a été coordonnée par le personnel de Pêches et Océans Canada de la Colombie-Britannique, et des Forces armées canadiennes, avec le soutien de la Garde côtière des États-Unis, dont un détachement est basé à Juneau, en Alaska. Les patrouilles de l'opération Driftnet sont également rendues possibles grâce au soutien du gouvernement du Japon, qui détient un aéronef CP-140 Aurora de l'Aviation royale canadienne, posté à Hakodate, au Japon, ce qui permet d'effectuer des activités de surveillance aérienne plus longues et plus efficaces.

L'opération Driftnet a recours à des patrouilles aériennes et marines, ainsi qu'à des technologies d'imagerie par satellite, tel que le Radarsat-2 du Canada. L'aéronef Aurora de la 19e Escadre Comox est particulièrement bien équipé pour ratisser les grandes surfaces comme l'océan Pacifique Nord. Les patrouilles aériennes prolongées ont eu lieu à plus de 200 milles de nos côtes, dans une zone à risque élevé. Durant toute la durée de la mission, 11 vols et 120 heures de surveillance ont été effectués dans cette zone à risque élevé du Pacifique Nord,

Depuis son instauration en 1993, l'opération Driftnet a contribué à faire diminuer la pêche illicite dans les eaux internationales de l'océan Pacifique Nord. De 2001 à la fin de l'opération de cette année, seuls quatre navires ont été interceptés. Il est clair que l'opération Driftnet a eu un effet dissuasif sur la pêche illicite.

Citations

« La pêche illicite, non déclarée et non réglementée en haute mer nous concerne tous, et nous devons tous travailler ensemble pour y mettre fin. Je suis fier des efforts que déploie sans cesse le Canada afin de lutter contre la pêche illicite et de décourager cette pratique irresponsable et criminelle. »

L'honorable Dominic LeBlanc, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne

« L'Opération Driftnet est une composante importante de la contribution du Canada à la Commission des poissons anadromes du Pacifique Nord. Le ministère de la Défense nationale s'engage à soutenir ses partenaires fédéraux dans cette initiative contre la pêche illicite, non déclarée et non réglementée, à protéger les Canadiens et à défendre leurs intérêts. »

L'honorable Harjit Sajjan, ministre de la Défense nationale

Faits en bref

  • Les experts estiment qu'environ 30 % des prises à l'échelle mondiale sont issues de la pêche illicite.
  • Un filet dérivant peut s'étendre sur plus de 2,5 kilomètres et racler tout sur son passage, laissant dans son sillage d'indescriptibles dommages environnementaux.
  • Les Nations Unies ont interdit la pêche au filet dérivant en haute mer à grande échelle en 1992.
  • Le Canada et l'Union européenne ont récemment signé une déclaration conjointe portant sur les efforts déployés pour lutter contre la pêche illégale, non déclarée et non réglementée, renforçant ainsi notre détermination partagée à éliminer cette activité criminelle et destructrice.

Liens connexes

Opération Driftnet

http://www.dfo-mpo.gc.ca/international/mcs-npafc-fra.htm

http://www.forces.gc.ca/fr/operations-canada-amerique-du-nord-recurrentes/op-driftnet.page

Commission des poissons anadromes du Pacifique Nord

http://www.npafc.org/new/index.html

Internet : www.dfo-mpo.gc.ca

Suivez-nous sur Twitter! www.Twitter.com/MPO_DFO

Renseignements

  • Relations avec les médias
    Pêches et Océans Canada
    613-990-7537
    Media.xncr@dfo-mpo.gc.ca

    Patricia Bell
    Secrétaire de presse
    Cabinet du ministre
    Pêches et Océans Canada
    613-992-3474
    patricia.bell@dfo-mpo.gc.ca

    Relations avec les médias
    Ministère de la Défense nationale
    613-996-2353
    Sans frais : 1-866-377-0811
    mlo-blm@forces.gc.ca

    Jordan Owens
    Attachée de presse
    Cabinet du ministre
    de la Défense nationale
    613-996-3100