Fondation canadienne pour l'innovation

Fondation canadienne pour l'innovation

08 oct. 2013 12h56 HE

Luxure, gourmandise et paresse : des chercheurs canadiens apportent des explications scientifiques aux compulsions alimentaires, à la tentation de la seconde portion et au sommeil profond mais...

...agité qui suit le souper de l'Action de grâces

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwired - 8 oct. 2013) - le 8 octobre 2013 - À quelques jours de la longue fin de semaine de l'Action de grâces, beaucoup de gens salivent déjà à la pensée du traditionnel repas de famille : dinde rôtie accompagnée d'une purée de pommes de terre, de farce et de canneberges. Ajoutant une pincée de science à la fête, des chercheurs financés par la Fondation canadienne pour l'innovation (FCI) expliquent comment notre cerveau et notre organisme réagissent devant cette surabondance de nourriture et de boisson.

  • À la University of Guelph, Lisa Duizer est une chercheuse en sciences du goût qui étudie les perceptions alimentaires. Elle croit que le goût chez les gens est fortement influencé par les souvenirs et les attentes. Elle explique pourquoi le plaisir de manger une dinde rôtie tient autant des sens que de la psychologie.
  • Hank Classen, chercheur principal en sciences avicoles à la University of Saskatchewan, travaille à mettre au point une alimentation pour la volaille qui offre un parfait équilibre nutritionnel et une « photopériode » optimale pour garder les oiseaux de basse-cour éveillés et répondre à d'autres besoins environnementaux et nutritionnels afin de garantir que les dindes servies cette fin de semaine sont élevées dans des conditions hygiéniques et humaines. Il explique comment les plus récentes recherches en sciences avicoles contribueront à la production de dindes savoureuses.
  • À la University of Calgary, le chronobiologiste Michael Antle mène des expériences sur les cycles veille-sommeil pour aider les travailleurs de quarts et les personnes exposées au décalage horaire à fermer l'œil. Il explique les effets du repas de l'Action de grâces - et des boissons qui l'accompagnent - sur les rythmes neurobiologiques du cerveau. Il expose aussi les raisons scientifiques pour lesquelles dinde, farce, bière et vin se soldent souvent en une très mauvaise nuit de sommeil.

Ce ne sont là que quelques-uns des aspects que des chercheurs financés par la FCI sont disposés à traiter à l'approche de la longue fin de semaine de l'Action de grâces. Pour obtenir d'autres exemples de recherche, les coordonnées d'experts ou des renseignements sur les activités de la FCI, veuillez cliquer ici ou communiquer avec notre spécialiste des relations avec les médias mentionné ci-dessous.

Fondation canadienne pour l'innovation

La Fondation canadienne pour l'innovation procure aux chercheurs les outils dont ils ont besoin pour voir grand et innover. Ses investissements dans des installations et de l'équipement de pointe permettent aux universités, aux collèges, aux hôpitaux de recherche et aux établissements de recherche à but non lucratif du Canada d'attirer et de retenir le meilleur talent au monde, de former la prochaine génération de chercheurs, d'appuyer l'innovation dans le secteur privé et de créer des emplois de grande qualité qui renforcent l'économie et qui améliorent la qualité de vie de tous les Canadiens. Pour en savoir plus sur la FCI, veuillez visiter http://www.innovation.ca/.

Renseignements

  • Yves Melanson
    Coordonnateur, Relations avec les médias
    Fondation canadienne pour l'innovation
    613-996-3160
    Cellulaire : 613-447-1723
    Yves.melanson@innovation.ca