SOURCE: Messaging Anti-Abuse Working Group

Messaging Anti-Abuse Working Group

15 févr. 2012 02h30 HE

MAAWG évolue et devient M3 pour lutter contre les abus de messagerie, des logiciels malveillants et des mobiles

S'attaquer au « cloisonnement » des idées, inciter l'industrie à une meilleure coopération

SAN FRANCISCO, Californie--(Marketwire - Feb 15, 2012) - L'industrie en ligne reconnait généralement que les virus et les codes malveillants se propagent par le biais des spams. Il semble pourtant que les professionnels des logiciels malveillants et de la sécurité de la messagerie collaborent rarement pour résoudre les menaces malgré les similarités de leur travail. Le Groupe de travail contre les abus de la messagerie incite l'industrie à dépasser cette mentalité « cloisonnée » afin de mieux protéger les utilisateurs finaux. Ce groupe s'appelle maintenant M3AAWG -- également désigné par M3 pour Messaging, Malware and Mobile (Messagerie, Logiciels malveillants et Mobile) -- et renforce actuellement sa structure interne pour répondre au problème des connexions dangereuses entre les logiciels malveillants, les spams et les abus sur les plateformes mobiles émergentes.

« Une simple recherche en ligne génère plus de 14 millions de liens vers des références connectant des messageries à des logiciels malveillants, mais en réalité, les professionnels des abus dans ce domaine travaillent de façon autonome. Cet isolement maintient les sociétés dans l'ignorance et donne aux cybercriminels l'avantage de « diviser pour mieux régner ». M3 représente la voie à suivre car des efforts conjoints entre l'ensemble des spécialistes - les professionnels des abus de messagerie, des logiciels malveillants et de la sécurité mobile - sont le seul moyen de gagner cette guerre, » a déclaré Michael O'Reirdan, Président de M3AAWG.

Comme il le fait depuis sa création en 2004, M3AAWG continuera de lutter contre les abus se produisant sur les plateformes de messagerie, des e-mails aux messages textes. Mais les spams ne sont qu'un symptôme et l'organisation a évolué pour devenir un forum pour le partage d'informations et de techniques destinées à combattre les logiciels malveillants, qui sont la véritable pathologie. Alors que le secteur du mobile constitue une partie importante du travail actuel de l'organisation, M3AAWG concentre davantage ses efforts sur cette plateforme, à la fois en interne et en association avec d'autres groupes de l'industrie, avant que les abus n'atteignent des niveaux considérables et menacent les utilisateurs.

Afin de réaliser ces changements structurels, M3 a nommé des spécialistes pour aider ses comités de travail à identifier les principaux problèmes et à défendre des solutions. Par conséquent, la 24ème assemblée générale du M3AAWG inclura notamment des commissions sur les menaces qui pèsent sur les smartphones, des discussions sur la manière dont les abus sur les plateformes mobiles affectent les expéditeurs, les tendances actuelles des logiciels malveillants, et un rapport sur le suivi des retombées financières des logiciels malveillants, lors d'un évènement de trois jours à phases multiples qui se déroulera à San Francisco du 20 au 23 février.

« L'adoption de M3 est un appel à l'industrie. Nous tendons la mains à nos collègues des secteurs mobiles et des logiciels malveillants. Le Groupe de travail contre les abus de la messagerie est connu comme un lieu où les besoins et les points de vue divergents de l'industrie mondiale peuvent se rassembler pour trouver des solutions efficaces et concrètes afin de répondre aux questions opérationnelles, techniques et de la politiques publique, » a indiqué O'Reirdan said.

À propos du Groupe de travail contre les abus de la messagerie (MAAWG)

Le Groupe de travail contre les abus de la messagerie (MAAWG) se réunit pour travailler contre les spams, les virus, les attaques par déni de service et autres exploitations en ligne. M3AAWG (www.M3AAWG.org) représente plus d'un milliard de boîtes de réception de certains des plus grands opérateurs de réseau du monde. Il est le seul organisme qui lutte contre la violence de messagerie de manière holistique en traitant systématiquement tous les aspects du problème, y compris la technologie, la collaboration de l'industrie et les politiques publiques. M3AAWG mise sur l'expérience de ses membres du monde entier pour combattre l'abus sur les réseaux existants et les nouveaux services émergents. Il travaille aussi à sensibiliser les décideurs mondiaux sur les questions techniques et opérationnelles liées à l'abus en ligne et la messagerie. Basé à San Francisco, en Californie, le MAAWG est un forum ouvert s'adaptant aux besoins du marché et pris en charge par les opérateurs de réseaux et fournisseurs de messagerie.

Conseil d'administration de MAAWG : AOL ; AT&T (NYSE : T); Cloudmark, Inc. ; Comcast (NASDAQ : CMCSA) ; Constant Contact (CTCT) ; Cox Communications ; Damballa, Inc.; Eloqua ; Facebook ; France Telecom (NYSE et Euronext : FTE) ; La Caixa ; Message Bus ; PayPal ; Return Path ; Time Warner Cable ; Verizon Communications ; et Yahoo! Inc.

Membres permanents de MAAWG : 1&1 Internet AG ; Adaptive Mobile Security LTD ; BAE Systems Detica ; Cisco Systems, Inc. ; Dynamic Network Services Inc. ; Email Sender and Provider Coalition ; Experian CheetahMail ; Genius.com ; iContact ; Internet Initiative Japan, (IIJ NASDAQ : IIJI) ; MailUp ; McAfee Inc. ; Message Systems ; Mimecast ; MXTools ; Proofpoint (everyone.net) ; Scality ; Spamhaus ; Sprint ; Symantec ; et Trend Micro, Inc.

Une liste complète des membres est disponible à l'adresse http://www.m3aawg.org/about/roster.

Renseignements



  • Contact auprès des médias :
    Linda Marcus, APR
    Astra Communications
    714-974-6356
    LMarcus@astra.cc