MADD Canada

MADD Canada

06 juil. 2011 11h02 HE

MADD Canada démantèle point par point le mythe des buveurs "endurcis" au volant

OAKVILLE, ONTARIO--(Marketwire - 6 juillet 2011) - L'analyse statistique des taux d'alcoolémie des conducteurs mortellement blessés ayant consommé de l'alcool réalisée par MADD Canada casse le mythe voulant que la proportion de conducteurs avec les taux d'alcoolémie les plus élevés soit à la hausse et que les mesures générales de répression n'aient aucun effet sur eux.

Ce rapport* expose les taux d'alcoolémie des conducteurs mortellement blessés ayant consommé de l'alcool pour la période de 1987 à 2008 et analyse plus particulièrement les cas impliquant des taux d'alcoolémie de 0,151 %** et plus.

« L'on cite régulièrement deux arguments dans les discussions concernant cette catégorie de conducteurs en état d'ébriété, a indiqué Andrew Murie, Chef de la direction de MADD Canada. Dans un premier temps, l'on prétend que cette catégorie de conducteurs connait un taux de croissance disproportionné par rapport aux conducteurs avec des taux d'alcoolémie moins élevés. Dans un deuxième temps, certains prétendent que les réformes législatives des deux dernières décennies n'ont eu aucun effet sur cette catégorie de chauffards. Toutefois, cette analyse statistique contredit rondement ces arguments. »

Le pourcentage de conducteurs mortellement blessés ayant consommé de l'alcool dans chacune des catégories d'alcoolémie est demeuré très stable de 1987 à 2008. En dépit des allégations selon lesquelles la catégorie des taux d'alcoolémie les plus élevés est à la hausse, le problème du buveur « endurci » au volant est demeuré étonnamment constant sur cette période de 22 ans, représentant au minimum 53 % et au maximum 63 % du nombre total de décès parmi les conducteurs en état d'ébriété.

Par ailleurs, les mesures de répression entreprises pour contrer la conduite avec facultés affaiblies ont produit des résultats semblables dans toutes les catégories d'alcoolémie. L'analyse fait notamment état d'une réduction de 45 % du nombre de décès parmi les conducteurs avec les taux d'alcoolémie les plus élevés.

« Cette chute significative du nombre de décès dans cette catégorie de conducteurs offre, en soi, un indicateur clair de l'efficacité des mesures de répression chez les conducteurs affichant les taux d'alcoolémie les plus élevés », a précisé M. Murie.

Selon l'auteur de l'étude, le professeur Robert Solomon, « les statistiques contredisent carrément les arguments voulant que les conducteurs aux taux d'alcoolémie élevés représentent un nouveau problème ou un problème de plus en plus grave au Canada. Les données ne permettent pas non plus de conclure que les mesures générales de répression seront inutiles sur le plan de la réduction du nombre de décès chez ces conducteurs ». M. Solomon est professeur à la faculté du droit de l'Université Western Ontario et Directeur des politiques juridiques de MADD Canada.

Malgré le recul du nombre de conducteurs en état d'ébriété mortellement blessés, il reste encore beaucoup de travail à faire. Selon les estimations, près de 1 200 Canadiens auraient été tués et plus de 68 000 Canadiens auraient été blessés dans des collisions attribuables à la conduite avec facultés affaiblies en 2008.

Le rapport indique également que les mesures générales de répression comme la réduction de la limite du taux d'alcoolémie prescrite par la loi fédérale et la mise en œuvre de programmes d'alcootests aléatoires produiraient des résultats semblables dans toutes les catégories d'alcoolémie. En fait, selon les recherches internationales sur la circulation routière, ce genre de mesure serait particulièrement efficace chez les conducteurs aux taux d'alcoolémie les plus élevés.

MADD Canada demande toujours au gouvernement du Canada d'implanter un système d'alcootests aléatoires, puisque cette mesure est largement reconnue comme le moyen le plus efficace de réprimer la conduite avec facultés affaiblies.

*Ce rapport est disponible en anglais sous le titre « The BACs of Dead, Alcohol-Positive Drivers in Canada from 1987 to 2008: What Do the Numbers Tell Us »

**Note : aux fins de ce rapport, le point de départ pour la catégorie des taux d'alcoolémie les plus élevés était de 0,151 % pour la période de 1987 à 2001 et de 0,161 % à partir de 2002.

À propos de MADD Canada

MADD Canada (Les mères contre l'alcool au volant) est un organisme de bienfaisance national voué à faire échec à la conduite avec facultés affaiblies et à venir en aide aux victimes de ce crime de violence. Représenté par des groupes bénévoles dans plus de 100 communautés à travers le Canada, MADD Canada vient en aide aux victimes, sensibilise le public aux dangers de la conduite avec facultés affaiblies, et contribue à la réduction des décès et des blessures sur nos routes.

Renseignements

  • MADD Canada
    Andrew Murie
    Chef de la direction
    1-800-665-6233, poste 224 ou 416-720-7642