MADD Canada

MADD Canada

14 juin 2005 08h43 HE

MADD Canada fait état de progrès encourageants à l'échelle nationale

MADD incite les gouvernements à « s'inspirer des administrations qui ont adopté de nouvelles mesures efficaces » Attention: Directeur général et de l'information, Rédacteur aux affaires politiques et gouvernementales OAKVILLE, ON--(CCNMatthews - 14 juin 2005) - Aujourd'hui, MADD Canada (Les mères contre l'alcool au volant) a publié Évaluation des provinces et des territoires : Rapport d'étape 2005. Ce rapport examine et compare les démarches des provinces et des territoires visant l'adoption de nouvelles lois en matière de conduite avec facultés affaiblies. Dans sa conclusion, l'organisme souligne que certaines administrations ont réalisé d'importants progrès sur le plan de la sécurité routière tandis que d'autres auraient tout intérêt à emboîter le pas de leurs homologues canadiens.

« Les gouvernements des provinces et des territoires devraient soumettre leurs lois en matière de conduite avec facultés affaiblies à l'examen en vue d'envisager l'adoption des nouvelles mesures qui se sont avérées efficaces dans les autres administrations canadiennes, souligne Karen Dunham, Présidente nationale de MADD Canada. Il existe un nombre de moyens pour contrer la conduite avec facultés affaiblies et ainsi rendre nos routes sensiblement plus sûres. Nos gouvernements doivent agir afin d'assurer l'adoption et la mise en œuvre de ces mesures connues. »

« Nous avons ici même au Canada de bons exemples de lois et de pratiques efficaces en matière de conduite avec facultés affaiblies. Les provinces et les territoires n'ont qu'à examiner les lois de leurs homologues canadiens », poursuit Mme Dunham.

Dans son résumé des activités des différentes administrations au cours des deux dernières années, MADD Canada souligne trois administrations, soit le Manitoba, la Terre-Neuve-et-Labrador et les Territoires du Nord-Ouest. Ces administrations affichent d'importants progrès et mènent une lutte exemplaire contre la conduite avec facultés affaiblies. Certaines administrations, dont l'Alberta, la Saskatchewan, et l'Île-du-Prince-Édouard affichent des résultats prometteurs. Cependant, des améliorations s'imposent dans d'autres administrations qui n'affichent que peu, voire aucun progrès, notamment la Colombie-Britannique, l'Ontario, le Québec, le Nouveau-Brunswick, la Nouvelle-Écosse, le Yukon et le Nunavut.

MADD Canada félicite trois administrations dans son Rapport d'étape 2005 :

• Le Manitoba - Cette province a adopté une loi qui confère explicitement aux policiers le droit d'exiger la documentation, d'interroger les conducteurs au sujet de la consommation d'alcool et de drogues et de demander aux conducteurs soupçonnés de conduite avec facultés affaiblies de se soumettre sur-le-champ à un test de sobriété. Le Manitoba a également élargi les motifs justifiant la mise en fourrière des véhicules.
• La Terre-Neuve-et-Labrador - Cette province a proclamé l'entrée en vigueur de modifications au Code de la route. Notons, à ce titre : le réajustement à la hausse des amendes pour les infractions aux dispositions du programme d'octroi de permis par étapes ; l'adoption d'un programme de suspension administrative de permis de 90 jours ; le réajustement à la hausse de la durée des suspensions provinciales imposées aux récidivistes reconnus coupables d'infractions à loi fédérale en matière de conduite avec facultés affaiblies ; l'adoption d'un programme de mise en fourrière des véhicules ; et l'adoption d'un programme d'antidémarreurs éthylométriques.
• Les Territoires du Nord-Ouest - Les territoires ont apporté plusieurs modifications importantes au Code de la route dont, entre autres, le renforcement du programme à l'intention des nouveaux conducteurs et du programme de suspension de permis immédiate de courte durée. Les territoires ont également adopté un programme de suspension administrative des permis de 90 jours assorti de mesures correctives ainsi qu'un programme de mise en fourrière des véhicules.

Andrew Murie, Chef de la direction de l'organisme, souligne que MADD Canada, en collaboration avec les gouvernements, donne suite à toutes les nouvelles mesures pour contrer la conduite avec facultés affaiblies. « Nous reconnaissons l'importance qu'accordent les gouvernements des provinces et des territoires à la lutte contre la conduite avec facultés affaiblies et nous sommes ravis de constater les progrès réalisés à l'échelle nationale. Le Rapport d'étape 2005 vise à prêter davantage assistance aux provinces et aux territoires dans la révision de leurs Codes de la route respectifs. Assurément, nous souhaitons poursuivre nos dialogues avec les fonctionnaires des provinces et des territoires pour veiller à ce que chaque administration envisage et donne suite aux mesures efficaces. »

Le Professeur Robert Solomon, Directeur des politiques juridiques de MADD Canada et membre de la faculté de droit de l'Université Western Ontario, est coauteur du Rapport d'étape 2005 et d'Évaluation des provinces : Bulletin de l'an 2003. Le Professeur Solomon fait le point sur l'initiative de politique publique de MADD Canada : « Nos documents présentent un examen exhaustif des lois en matière de conduite avec facultés affaiblies des provinces et des territoires. Notre objectif est d'amorcer un dialogue soutenu sur les meilleures lois et pratiques canadiennes à ce chapitre. »

« Nous avons coté chaque administration sur des points de sécurité routière bien précis : la protection des jeunes conducteurs, l'octroi de pouvoirs d'exécution efficaces aux services policiers et l'élaboration de politiques pour aborder les récidivistes et les récidivistes chroniques. Ce sont là des domaines dans lesquels le Canada affiche un net retard sur les chefs de file mondiaux en matière de sécurité routière et nous souhaitons que nos législateurs sachent combler ces écarts sans délai. Compte tenu des mesures connues et des démarches déjà entreprises par les provinces et les territoires pour sauver des vies et rendre nos routes plus sûres, cet objectif est tout à fait réalisable. »

MADD Canada s'est engagé à coter les lois en matière de conduite avec facultés affaiblies des administrations aux trois ans. Chaque année, cet organisme analyse les progrès réalisés. MADD Canada publiera son prochain bulletin exhaustif l'année prochaine, c'est-à-dire en juin 2006.

Le Rapport d'étape 2005 ainsi que l'ensemble du matériel associé au rapport Évaluation des provinces sont disponibles pour consultation publique sur le site Internet de MADD Canada - www.madd.ca.

Pour consulter le communiqué de presse intégral, veuillez visiter www.madd.ca. Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Karen Dunham, Présidente nationale (506) 650-7473
Andrew Murie, Chef de la direction 1 (800) 665-6233, poste 224
Robert Solomon, Directeur des politiques juridiques (519) 661-3603
et coauteur du rapport

Porte-parole régionaux :
Marie-Claude Morin - Québec 1 (877) 392-6233, (514) 961-6611
/Renseignements: Porte-parole régionaux :
Marie-Claude Morin – Québec 1 (877) 392-6233, (514) 961-6611
/ IN: POLITIQUE, TRANSPORT

Renseignements

  • Andrew Murie, Chef de la direction
    Numéro de téléphone: 800-665-6233 poste 224
    Courriel: amurie@madd.ca