MADD Canada

MADD Canada

14 nov. 2008 08h20 HE

MADD Canada propose trois grandes initiatives pour Quebec

« Améliorons les lois sur la conduite avec facultés affaiblies afin d’améliorer la sécurité routière au Québec » : MADD Canada

Attention: Directeur général et de l'information, Rédacteur aux affaires politiques et gouvernementales MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 14 nov. 2008) - Les députés à l'Assemblée nationale du Québec pourraient améliorer la sécurité routière en adoptant des lois éprouvées qui entraîneraient une véritable réduction des incidents de conduite avec facultés affaiblies. MADD Canada (Les mères contre l'alcool au volant) propose aujourd'hui trois mesures législatives afin d'aider la prochaine législature à mettre l'accent sur la conduite sobre et sécuritaire et sur la réduction des décès et des blessures sur les routes du Québec.

MADD Canada propose trois grandes initiatives dont l'adoption permettrait de réduire le nombre de décès et de blessures attribuables à la conduite avec facultés affaiblies.
1. Imposition d'une suspension administrative immédiate de 7 jours du permis de tout conducteur dont le taux d'alcoolémie est supérieur à 0,05 % ;
2. Modification du programme d'accès graduel à la conduite par l'imposition d'une limite d'alcoolémie de 0,00 % à tous les conducteurs de moins de 21 ans (ou, à l'instar du Manitoba, durant les premières cinq années de conduite de tous les conducteurs) ;
3. Établissement d'un programme d'utilisation obligatoire d'un antidémarreur avec éthylomètre visant toute personne reconnue coupable de conduite avec facultés affaiblies.

« Nous pouvons faire davantage pour éliminer le danger posé par les chauffards aux facultés affaiblies sur les routes du Québec, souligne Marie Claude Morin, directrice du bureau régional du Québec de MADD Canada. Il s'agit de mettre l'accent sur le retrait immédiat de ces chauffards de la route afin d'éliminer tout danger et sur l'adoption de mécanismes d'intervention visant les personnes les plus susceptibles de conduire en état d'ébriété. Il serait possible d'atteindre ces objectifs en imposant des suspensions de permis pour conduite avec un taux d'alcoolémie de 0,05 %, en favorisant l'acquisition d'habitudes de conduite sobres et sécuritaires auprès des jeunes, et en établissant un programme d'utilisation obligatoire d'antidémarreur avec éthylomètre afin de réduire le risque de récidive. »

« Prises ensemble, les mesures proposées entraîneraient une réduction considérable des incidents de conduite avec facultés affaiblies sur nos routes, ainsi que des décès insensés et du carnage humain qui en résultent, précise Mme Morin. Nous ne devrions pas avoir à tolérer de manchettes tragiques liées à la conduite avec facultés affaiblies comme les gros titres qui ont fait cette année la une des journaux de Montréal, de Gatineau, et de Québec. Il incombe à nos politiciens de tout faire pour améliorer la sécurité routière au Québec. »

Dans le cadre de son initiative « Évaluation des provinces », MADD Canada a publié des documents de recherche détaillés. L'organisme examine et compare régulièrement les lois provinciales sur la conduite avec facultés affaiblies.

Dans le rapport d'état sur les pratiques exemplaires publié dans « Évaluation des provinces : bulletin de l'an 2008 », le plus récent examen annuel réalisé par l'organisme, MADD Canada souligne que le Québec accuse un retard par rapport aux autres provinces, notamment en ce qui a trait au programme d'octroi de permis par étapes et aux suspensions administratives de permis.

/Renseignements: www.madd.ca/francais/research/rtp.html ou contacter :
Marie Claude Morin, directrice du bureau régionale du Québec, 1-877-392-6233
/ IN: JUSTICE, POLITIQUE, SOCIAL, TRANSPORT

Renseignements

  • Marie Claude Morin, Directrice du bureau régionale du Québec
    Numéro de téléphone: 877-392-6233
    Courriel: mcmorin@madd.ca