MADD Canada

MADD Canada

11 déc. 2007 09h50 HE

MADD: le public appuie une prise de position ferme

Nouvelle étude: La vaste majorité des Canadiens veulent que les gouvernements revigorent la lutte contre la conduite avec facultés affaiblies

Attention: Directeur général et de l'information, Rédacteur aux affaires politiques et gouvernementales OAKVILLE, ONTARIO--(Marketwire - 11 déc. 2007) - Étant donné que l'on n'enregistre plus depuis 1999 de progrès relativement à la réduction du bilan de décès attribuable à la conduite avec facultés affaiblies, les Canadiens se disent de plus en plus préoccupés par le carnage humain croissant sur nos routes. Ils comptent ainsi sur le gouvernement du Canada et les gouvernements des provinces pour contrer ce crime en assurant l'adoption de contre-mesures plus efficaces, comme les antidémarreurs, les programmes d'alcootests aléatoires, et la réduction des limites d'alcoolémie.

MADD Canada (Les mères contre l'alcool au volant) estime que le public canadien fait preuve d'un esprit manifestement plus innovateur que ses représentants élus et demande aux gouvernements de procéder à une analyse exhaustive des lois fédérales et provinciales en matière de conduite avec facultés affaiblies en vue de l'intégration de technologies éprouvées et de contre-mesures efficaces.

« Ce rapport représente un brusque rappel à la réalité pour nos législateurs », a souligné Margaret Miller, Présidente nationale de MADD Canada, en commentant le rapport d'étude 2007 sur la conduite avec facultés affaiblies publié aujourd'hui par Transports Canada. « Ce rapport ne laisse planer aucun doute que les gouvernements des paliers fédéral et provincial doivent redoubler d'efforts pour mettre fin à la conduite avec facultés affaiblies. Le public est fortement en faveur des interventions gouvernementales visant à renforcer les contre-mesures conçues pour améliorer les capacités de détection et d'appréhension, mettre fin à la récidive, et aider les policiers à faire respecter les lois en matière de conduite avec facultés affaiblies. »

La vaste majorité (91 %) des Canadiens estiment que la conduite avec facultés affaiblies représente la plus importante préoccupation en matière de sécurité routière et que ce problème devrait figurer parmi les dossiers prioritaires des gouvernements. Près de 9 Canadiens sur 10 appuient sans réserve l'imposition de contre-mesures pour mettre fin à ce crime. Parmi les mesures les plus souvent citées, notons la confiscation des véhicules, l'imposition d'une limite d'alcoolémie de 0 % aux conducteurs sous l'âge légal pour consommer de l'alcool, et l'obligation de se soumettre à une analyse d'haleine dans le cas d'une collision mortelle.

Les principales constatations qui ressortent de ce rapport indiquent que les Canadiens veulent que les gouvernements révisent leur approche et envisagent l'adoption de nouvelles mesures.

-- Deux tiers des Canadiens (66 %) estiment que les policiers devraient être autorisés à administrer des alcootests aléatoires ;
-- Plus de 8 Canadiens sur 10 (83 %) veulent que l'installation d'un antidémarreur alcoométrique soit obligatoire pour les conducteurs reconnus coupables de conduite avec facultés affaiblies ;
-- La majorité des Canadiens (56 %) veulent que des antidémarreurs alcoométriques soient installés dans tous les véhicules neufs et ils sont prêts à payer les frais supplémentaires qui s'y rattachent ;
-- Lorsqu'on leur a expliqué que les policiers ne déposent des accusations que lorsque l'alcoolémie d'un conducteur se situe à au moins 0,10 % et que cette limite permet la consommation d'une quantité « surprenante » d'alcool, une forte majorité des membres des groupes échantillons se sont prononcés en faveur de la réduction de la limite légale à 0,05 %.

Le rapport intégral ainsi qu'un résumé des constatations principales peuvent être consultés en ligne à cette adresse : www.madd.ca.

« J'estime qu'il soit inacceptable que nos gouvernements choisissent d'ignorer les recherches reconnues à l'échelle internationale, ainsi que les solutions législatives et technologiques actuellement à notre disposition, a affirmé Andrew Murie, Chef de la direction de MADD Canada. Par exemple, il existe des technologies d'antidémarrage alcoométrique prouvées, de même que des programmes efficaces de suspension immédiate des permis et de mise en fourrière. Notons également le fait que l'expérience internationale illustre clairement que les programmes d'alcootests aléatoires constituent un moyen très efficace de contrer la conduite avec facultés affaiblies. »

« Le public appuie sans réserve l'adoption d'une vaste palette de contre-mesures. En plus d'être un appel à l'action pour les gouvernements, ce rapport indique clairement qu'il est temps d'adopter des lois plus efficaces et plus exhaustives pour contrer la conduite avec facultés affaiblies, a souligné M. Murie. Une révision des lois fédérales et provinciales s'impose. Les gouvernements doivent impérativement revigorer la lutte et adopter de nouvelles lois. Nos gouvernements doivent relever le défi que leur a lancé la population canadienne et éliminer ce crime entièrement évitable. »

Le rapport 2007 sur la conduite avec facultés affaiblies a été commandé par Transports Canada et MADD Canada. Il comprend des sondages d'opinion publique ainsi que les résultats des groupes échantillons menés par EKOS Research Associates.

Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter www.madd.ca
/Renseignements: www.madd.ca
Marie Claude Morin (dans Montreal) @ 877-392-6233
Margaret Miller, Présidente nationale de MADD Canada @ 902-758-2442
/ IN: JUSTICE, POLITIQUE, SOCIAL, TRANSPORT

Renseignements

  • Andrew Murie, Chef de la direction
    Numéro de téléphone: 800-665-6233