MADD Canada

MADD Canada

19 oct. 2006 08h01 HE

MADD: Le Québec connaît une "rude dégringolade" dans les classements

Aujourd’hui, MADD Canada (Les mères contre l’alcool au volant) a publié son analyse exhaustive -- Évaluation des provinces et des territoires: Bulletin de l’an 2006

Attention: Directeur général et de l'information, Rédacteur aux affaires politiques et gouvernementales MONTREAL, QUEBEC--(CCNMatthews - 19 oct. 2006) - Aujourd'hui, MADD Canada (Les mères contre l'alcool au volant) a publié son analyse exhaustive des lois des provinces et des territoires en matière de conduite avec facultés affaiblies. Le Québec a obtenu la cote « C » et s'est classé au neuvième rang parmi les treize administrations - soit un recul de six places par rapport au dernier bulletin, publié en 2003.

« Un aspect négatif qui pèse immensément lourd, c'est que le Québec demeure la seule province qui n'a pas de programme permettant l'imposition de suspensions administratives de permis en bordure de route, affirme Marie Claude Morin, Directrice des sections du Québec, MADD Canada. Il faut impérativement que notre gouvernement soit disposé à adopter de nouvelles mesures de lutte contre la conduite avec les facultés affaiblies par l'alcool et les drogues. Nous n'avons qu'à examiner les lois des autres administrations pour renforcer l'efficacité de nos propres lois en matière de conduite avec facultés affaiblies. »

« Le Québec a effectivement connu une rude dégringolade, poursuit Mme Morin. Nous conservons cependant l'espoir que les fonctionnaires et les politiciens soient disposés à adopter une attitude positive devant ce défi et à envisager l'établissement d'un programme de suspension administrative de permis, ainsi que d'autres mesures, pour accroître la sécurité routière et protéger les Québécois contre les conducteurs aux facultés affaiblies. »

Dans le rapport « Évaluation des provinces et des territoires : bulletin de l'an 2006 », MADD Canada présente cinq éléments de base jugés essentiels aux efforts des provinces et des territoires visant à réduire la conduite avec facultés affaiblies :

-- Programme d'octroi de permis par étapes exhaustif visant tous les nouveaux conducteurs en conjonction avec des pouvoirs d'exécution exprès permettant aux policiers de faire respecter le programme ;
-- Limite de zéro en matière d'alcoolémie pour tous les conducteurs ayant moins de 21 ans ou moins de cinq ans d'expérience de conduite ;
-- Pouvoirs d'exécution exprès permettant aux policiers d'arrêter les véhicules, d'établir des barrages routiers pour contrôler l'alcoolémie des conducteurs, et d'exiger que les conducteurs soupçonnés de conduite avec les facultés affaiblies par l'alcool ou les drogues se soumettent à un test de sobriété en bordure de route ;
-- Renforcer les suspensions de permis de courte durée actuellement imposées aux conducteurs affichant un taux d'alcoolémie de 0,05 % ou plus par l'ajout de suspensions de 7 à 14 jours, de droits de rétablissement de permis de 150 $ à 300 $, de l'obligation de consigner la suspension dans le dossier de conduite et de l'imposition de mesures correctives obligatoires aux récidivistes ; et
-- Programmes obligatoires d'antidémarreurs alcoométriques, de mise en fourrière et de saisie des véhicules, et correctifs.

Outre l'absence d'un programme de suspension administrative, le Québec a également affiché de piètres résultats en raison de lacunes sur le plan des restrictions imposées aux conducteurs dans le cadre de son programme d'octroi de permis par étapes et de son inaction par rapport à l'établissement de programmes de mise en fourrière et de saisie de véhicules.

Le Manitoba s'est classé en tête de file avec une cote de « A - ». Le Manitoba s'est également attiré des éloges pour son dépôt de réformes législatives qui prévoient entre autres l'imposition d'une limite de zéro en matière d'alcoolémie pendant cinq ans aux nouveaux conducteurs.

Vous trouverez tous les détails au sujet du rapport « Évaluation des provinces et des territoires 2006 », ainsi qu'une entrevue en format balado avec le Professeur Robert Solomon, coauteur du rapport, sur www.madd.ca.

/Renseignements: Andrew Murie, CEO @ 1-800-665-6233, ext. 224
/ IN: JUSTICE, POLITIQUE

Renseignements

  • Marie Claude Morin
    Numéro de téléphone: 877-392-6233