MADD Canada

MADD Canada

16 juin 2005 06h54 HE

MADD : « Veillez à la sécurité de nos routes »

MADD : « Veillez à la sécurité de nos routes – Adoptez, sans plus attendre, la loi concernant la conduite avec les facultés affaiblies par les drogues » Attention: Directeur général et de l'information, Rédacteur aux affaires politiques et gouvernementales OTTAWA, ON--(CCNMatthews - 16 juin 2005) - Le projet de loi sur la conduite avec les facultés affaiblies par les drogues est essentiel à la constitution d'un cadre législatif pour aborder les incidents de plus en plus fréquents de « joints au volant », soutient MADD Canada (Les mères contre l'alcool au volant). Aujourd'hui, à l'occasion de sa comparution devant le Comité de la justice, MADD Canada a exhorté les parlementaires à adopter, dans les plus brefs délais, la loi en matière de conduite avec les facultés affaiblies par les drogues. Cette loi accordera aux services policiers les moyens dont ils ont besoin pour assurer la formation des intervenants et la mise en œuvre des changements que commandent les efforts visant à contrer la conduite avec les facultés affaiblies par les drogues et ainsi rendre nos routes plus sûres.

« Compte tenu de la tendance croissante à consommer des drogues telles que la marihuana et l'intention du gouvernement d'assouplir la loi concernant la possession de la marihuana, nous avons impérativement besoin de cette loi en matière de conduite avec les facultés affaiblies par les drogues, et ce, sans plus attendre, affirme Andrew Murie, Chef de la direction, MADD Canada. Nous souhaitons vivement que la législature courante adopte cette loi, car nos policiers et notre appareil judiciaire ont besoin de ce cadre législatif afin de faire valoir, de façon efficace, la loi en matière de conduite avec les facultés affaiblies par les drogues. Les services policiers auront besoin de ressources adéquates ainsi que le temps nécessaire à une formation convenable afin de déceler et inculper les conducteurs dont les facultés sont affaiblies par les drogues. Nos juges et nos tribunaux auront besoin de temps pour réellement saisir cette nouvelle insistance sur le crime de la conduite avec les facultés affaiblies par les drogues. »

« Il est impératif de protéger les automobilistes contre ceux qui conduisent après avoir consommé de la marihuana », ajoute M. Murie.

Le Professeur Robert Solomon, Directeur des politiques juridiques de MADD Canada et membre de la faculté de droit de l'Université Western Ontario, a souligné quelques mesures aptes à renforcer le projet de loi. Notons, à ce titre, des mesures autorisant les professionnels de la santé à prélever des échantillons de sang ainsi que des mesures autorisant les policiers à enregistrer les tests de sobriété sur vidéocassette. Le Professeur Solomon demande également l'allocation de ressources suffisantes en vue de la mise en œuvre de la loi. « Afin d'assurer l'efficacité de cette nouvelle loi, il sera essentiel de veiller à ce que les policiers soient convenablement formés et agréés, d'assurer la disponibilité de ressources toxicologiques suffisantes ainsi que de laboratoires et de permettre aux juges de se familiariser avec les tests de sobriété normalisés et les tests de reconnaissance de drogues. »

Le Professeur Solomon applaudit les principes de la loi concernant la conduite avec les facultés affaiblies par les drogues. « En ce qui concerne la sécurité routière au Canada, la conduite avec facultés affaiblies est un problème d'envergure. En outre, alors que de plus en plus de jeunes prennent le volant tandis que nos lois en matière de possession de drogues changent, ce problème risque vraisemblablement de s'aggraver. Le projet de loi C-16 revêt une grande importance, car il constituera le cadre législatif pour l'application de la loi en matière de conduite avec les facultés affaiblies par les drogues. »

Depuis l'annonce du gouvernement du Canada, en 2003, relative à l'introduction de nouvelles dispositions législatives en matière de drogues, MADD Canada, en partenariat avec des organisations policières d'envergure nationale, soit l'Association canadienne des chefs de police et l'Association canadienne de la police professionnelle, insiste sur l'importance d'une loi en matière de conduite avec les facultés affaiblies par les drogues. Dans le cadre d'un sondage national commandé l'année passée par MADD Canada, 90 % de la population canadienne s'est prononcée en faveur de nouvelles lois en matière de conduite avec les facultés affaiblies par les drogues afin de rendre nos routes plus sûres.

Pour des informations documentaires, veuillez consulter www.madd.ca.
/Renseignements: Chris George 905-641-5389/ IN: JUSTICE, POLITIQUE

Renseignements

  • Andrew Murie, Chef de la direction
    Numéro de téléphone: 800-665-6233 poste 224
    Numéro de téléphone secondaire: 416-720-7642
    Courriel: amurie@madd.ca