Fonds international pour la protection des animaux (IFAW)

Fonds international pour la protection des animaux (IFAW)

18 nov. 2005 15h25 HE

Maintienne l'interdiction de la chasse à l'ours printanièr

L'IFAW veille à ce que le premier ministre McGuinty maintienne l'interdiction de la chasse à l'ours printanière Attention: Affectateur, Rédacteur à l'environnement, Directeur général et de l'information, Rédacteur des sciences, Rédacteur aux affaires politiques et gouvernementales TORONTO, ONTARIO--(CCNMatthews - 18 nov. 2005) - Le Fonds international pour la protection des animaux a annoncé aujourd'hui qu'il déploierait tous les efforts nécessaires pour veiller à ce que le premier ministre McGuinty respecte sa promesse et maintienne l'interdiction de la chasse à l'ours printanière, et ce, malgré les efforts répétés pour son rétablissement.

« Les libéraux de l'Ontario appuient l'interdiction de la chasse à l'ours printanière dans la province », écrivait le premier ministre McGuinty dans une lettre adressée à l'IFAW en 2003. « Nous nous inquiétions beaucoup du fait que cette chasse faisait de nombreux oursons orphelins », peut-on aussi lire dans la lettre.

Rob Sinclair, responsable de campagne de l'IFAW, dit que le premier ministre lui avait personnellement manifesté son engagement en la matière. « Le premier ministre m'a dit à plusieurs reprises qu'il demeure opposé à la cruauté de politiques telles que celle de la chasse à l'ours printanière. L'IFAW est déterminé à défendre ce point de vue et à s'assurer que le gouvernement libéral respecte son engagement ».

Howard Hampton, le chef du NPD, le seul chef d'une formation provinciale à représenter une circonscription du Nord de l'Ontario, s'est également toujours opposé au rétablissement de la chasse. John Tory, le chef du Parti progressiste-conservateur de l'Ontario, qui a annoncé qu'il briguera les suffrages dans une circonscription de Toronto lors de la prochaine élection, est le seul chef de parti à ne pas s'être prononcé officiellement contre cette chasse.

Entre 1998 et 2003, onze sondages de l'opinion publique sur la question de la chasse à l'ours printanière ont indiqué une opposition constante à la chasse partout en Ontario. Ces sondages ont révélé que quatre ontariens sur cinq s'opposent à son rétablissement.

« L'IFAW prendra toutes les mesures nécessaires pour s'assurer que l'interdiction de la chasse à l'ours printanière est maintenue et pour faire valoir et respecter l'opinion de 80 pour cent des Ontariens qui s'opposent à des pratiques comme celle de la chasse à l'ours printanière », a dit M. Sinclair.
IN: ENVIRONNEMENT

Renseignements

  • Rob Sinclair, Responsable de campagne de l’IFAW
    Numéro de téléphone: 416-890-5616
    Sans frais: 888-500-4329
    Courriel: rwsinclair@rogers.com