Ressources Majescor Inc.
TSX CROISSANCE : MJX

Ressources Majescor Inc.

27 févr. 2008 08h30 HE

Majescor et Azimut identifient 392 cibles prioritaires pour l'uranium sur Rae-Sud, au Nunavik-22 000 hectares additionnels jalonnés

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 27 fév. 2008) - Ressources Majescor inc. ("Majescor" ou la "Société") (TSX CROISSANCE:MAJ) et Exploration Azimut inc. ("Azimut") (TSX CROISSANCE:AZM) ont le plaisir d'annoncer les plus récents résultats du programme d'exploration pour l'uranium réalisé en 2007 sur la propriété Rae-Sud, située dans le secteur de la baie d'Ungava au Nunavik, dans le Nord-du-Québec. Une analyse détaillée des données radiométriques du levé de 5 195 km linéaires réalisé sur la propriété à l'automne 2007, à la suite des premiers travaux de terrain, s'est soldée par l'identification de 392 cibles "hautement prioritaires" pour l'uranium qui méritent un suivi sur le terrain en 2008. La distribution des anomalies en uranium permet de cerner 52 groupements distincts de cibles sur la propriété.

Un des faits saillants de cette étude : les anomalies les plus fortes en uraniums sont situées au Nord du corridor prospectif de 30 km de longueur délimité en 2007. Les travaux préliminaires de prospection entrepris dans ce corridor avaient répertorié 94 sites en affleurement avec des teneurs variant de 0,01 % U3O8 jusqu'à 0,65 % U3O8. Afin de protéger les terrains prospectifs autour des nouveaux groupements de cibles prioritaires, les partenaires ont jalonné 483 cellules désignées sur cartes ("CDC") additionnelles. La propriété Rae-Sud est maintenant constituée de 2 563 CDC, couvrant une superficie totale de 1 180 km2 (un plan de localisation de la propriété Rae-Sud est disponible sur le site http://www.majescor.com/uranium-south-rae.htm).

Les partenaires s'affairent actuellement à sécuriser et mobiliser une foreuse sur la propriété. Les meilleures cibles seront forées en 2008.

Marc-André Bernier, Président et Chef de la direction, déclare : "La détection de multiples groupements d'anomalies en uranium à l'extérieur du corridor prospectif de 30 km de longueur délimité en 2007 est une nouvelle preuve du vaste potentiel en uranium de la propriété Rae-Sud. Les travaux de reconnaissance régionale sur l'ensemble de la région Rae-Sud suggèrent la présence d'un district uranifère émergeant au Canada. Maintenant que le développement de notre projet d'uranium Mistassini a été confié à Ressources Stratéco Inc. (en début de mois nous annoncions une intersection en sondage de 17 m à une teneur de 0,20% U3O8), Majescor peut dorénavant canaliser ses efforts, en partenariat avec Azimut, vers la poursuite des 392 cibles prioritaires pour l'uranium sur Rae-Sud, ainsi que sur les 71 cibles prioritaires pour l'uranium sur notre projet Minto-Ouest."

Le tableau suivant présente un résumé des anomalies radiométriques recensées sur la propriété Rae-Sud par la firme d'expert-conseil indépendante MB Geosolutions de Québec.



---------------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------------
Blocs Anomalies-cibles en U Groupement d'Anomalies
Rae-Sud Hautement Prioritaires(i) en U
---------------------------------------------------------------------------
AB 69 21
---------------------------------------------------------------------------
C 32 6
---------------------------------------------------------------------------
DEFG 281 18
---------------------------------------------------------------------------
H 10 7
---------------------------------------------------------------------------
Total 392 52
---------------------------------------------------------------------------
(i) Cible dont la valeur en uranium radiométrique excède de 3 écarts-types
la moyenne des valeurs
---------------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------------


Le Bloc DEFG est nettement le plus anomal des quatre blocs, comportant le plus grand nombre de cibles hautement prioritaires pour l'uranium (281). La firme MB Geosolutions a catalogué 18 groupements d'anomalies en uranium sur le Bloc DEFG, 15 desquels sont situés au nord du corridor prospectif de 30 km de longueur délimité précédemment par prospection au sol.

Majescor et Azimut travaillent actuellement à la planification d'un programme détaillé de prospection, d'échantillonnage et de cartographies, suivis de forages carottiers, sur la propriété Rae-Sud en 2008. Ce programme sera axé vers le suivi des zones minéralisées déjà connues, des cibles géophysiques hautement prioritaires, ainsi que des anomalies en uranium indiquées par le levé géochimique détaillé des sédiments de fonds de lacs réalisé en 2007, et dont les résultats étant attendus sous peu. Une étude structurale de la propriété par télédétection est également en voie de réalisation.

Les faciès minéralisés observés sur Rae-Sud sont des dykes pegmatitiques et des gneiss granitiques, dont les directions sont concordantes avec la foliation régionale. Majescor et Azimut recherchent un gîte d'uranium de type Rössing, à fort tonnage, associé à une intrusion et susceptible d'être exploité en carrière. La propriété Rae-Sud fait l'objet d'une entente d'option avec Azimut en vertu de laquelle Majescor peut acquérir un intérêt atteignant 65 %.

Ce communiqué a été préparé par Zoran Madon, Géo., directeur des recherches de Majescor, agissant à titre de personne qualifiée selon la Norme Canadienne NI 43-101.

Ressources Majescor est une société d'exploration dynamique et bien financée possédant des propriétés pour l'uranium dans les monts Otish et deux propriétés sous option dans le district Nunavik au Québec, ainsi qu'un positionnement important dans le bassin Thelon au Nunavut, grâce à sa participation propriétaire dans Uranium World Energy Inc. En plus de l'uranium, Majescor possède le plus vaste portefeuille de propriétés pour le diamant au Québec, ainsi que des projets pour le diamant au Nunavut et à Madagascar. Majescor a diversifié encore plus son portefeuille de propriétés lorsqu'elle a récemment acquis des projets pour l'or et les métaux usuels au Québec et à Madagascar.

La Bourse de croissance TSX n'accepte aucune responsabilité concernant la véracité ou l'exactitude de ce communiqué.

Renseignements