Ressources Majescor Inc.
TSX CROISSANCE : MJX

Ressources Majescor Inc.

18 janv. 2011 09h00 HE

Majescor, SACG et SOMINE identifient de nouvelles cibles géophysiques et structurales prioritaires dans le corridor cuprifère de 10 km de long sur la propriété SOMINE, Haïti

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwire - 18 jan. 2011) - Ressources Majescor inc. (« Majescor » ou la « Société ») (TSX CROISSANCE:MJX), sa filiale à part entière SIMACT Alliance Copper-Gold Inc. (« SACG ») et leur partenaire haïtien SOMINE SA ont le plaisir d'annoncer les résultats d'une nouvelle interprétation avancée des données géophysiques aéroportées historiques couvrant la propriété cuivre-or SOMINE (la « propriété SOMINE ») située dans le district minéral du nord-est d'Haïti. L'intégration et l'analyse spatiale des données magnétiques (« MAG »), électromagnétiques (« EM ») et de spectrométrie du rayonnement gamma issues de deux levés aéroportés historiques ont permis de définir une série de relations géologiques et structurales importantes pour l'exploration à l'intérieur du corridor cuprifère de 10 km de long relevé sur la propriété en 2009, ainsi que de nouvelles cibles prioritaires pour des systèmes de cuivre porphyrique et des minéralisations aurifères épithermales filoniennes sur l'ensemble de la propriété. Cette étude géophysique a été déposée par la SOMINE S.A. au Bureau des Mines et de l'Énergie d'Haïti (le « BME ») pour fins d'analyse. Les résultats de l'étude serviront entre autres à préciser les cibles prioritaires d'une campagne de forage carottier de 3 500 mètres planifiée pour la prochaine année.

Les faits marquants de l'étude géophysique comprennent notamment :

  • L'interprétation de corps intrusifs subcirculaires enfouis qui pourraient avoir agi comme source de chaleur et de métaux pour les systèmes de cuivre porphyrique et d'or épithermal;

  • L'interprétation de structures géologiques critiques associées aux indices d'or et de cuivre connus. Les corrélations les plus importantes sont liées à des structures nord-ouest situées à proximité des corps subcirculaires enfouis interprétés, ainsi qu'à des structures nord-est de moindre envergure. L'une des structures nord-ouest d'importance est une faille de plus de 5 km de longueur qui, selon l'interprétation, engloberait le prospect aurifère historique Faille B. Une autre faille de direction nord-ouest et de plus de 3 km de longueur, est interprétée comme marquant la limite ouest des prospects de cuivre Blondin et Douvray;

  • La production d'une carte géologique de la propriété SOMINE basée sur les données géophysiques et indiquant la présence interprétée d'unités volcaniques ultramafiques et intermédiaires et d'unités géologiques felsiques (diorite/tonalite/granite);

  • Des recommandations pour un programme en Phase I de levés géophysiques au sol ciblant trois secteurs prioritaires de la propriété. Ce programme comprendrait plus de 123 kilomètres linéaires de levés de polarisation provoquée (« PP ») en mode gradient et de résistivité le long de lignes espacées de 200 mètres. Des levés plus détaillés par la méthode dipôle-dipôle ou pôle-dipôle, sont recommandés sur les meilleures anomalies de PP.

Daniel Hachey, président et chef de la direction de Majescor, déclare : « Le retraitement et l'interprétation de deux levés géophysiques aéroportés historiques sur la propriété SOMINE ont généré de nouvelles connaissances géologiques et structurales précieuses qui nous guideront dans la recherche pour de nouveaux gîtes de cuivre porphyrique ou d'or filonien, ainsi que pour investiguer les extensions des prospects connus. Le cuivre et l'or, selon les prévisions, devraient figurer parmi les substances les plus recherchées dans le monde en 2011, et l'intérêt des grandes sociétés minières internationales pour de nouvelles sources provenant de districts émergents, comme le district minéral du nord-est d'Haïti, atteint des niveaux sans précédent. Une de nos priorités majeures pour 2011 sera d'identifier un ou plusieurs gîtes de cuivre porphyrique ou d'or filonien à potentiel d'exploitation économique sur la propriété SOMINE. »

La propriété SOMINE est située dans un contexte géologique très prospectif, dans l'arc volcanique-intrusif d'âge mésozoïque-cénozoïque qui renferme plusieurs gîtes d'or épithermal et de cuivre porphyrique en Haïti, sans compter la mine de cuivre-or de classe mondiale Pueblo Viejo dans le pays voisin, la République Dominicaine. La propriété renferme un corridor cuprifère de 10 km de long par jusqu'à 3,8 km de large, défini à l'aide de données géochimiques historiques issues de levés régionaux de sédiments de ruisseaux, de sols et de lithogéochimie (voir communiqué de Majescor daté du 7 juillet 2009). Ce corridor de direction nord-ouest englobe les prospects de cuivre-or historiques Blondin et Douvray, le prospect aurifère historique Faille B, une série d'indices cuprifères historiques dans le secteur Dos Rada, et plus d'une centaine de nouveaux affleurements minéralisés en cuivre, dont la Veine 37 (surnommée la « Grosse Veine »), un affleurement d'au moins 20 m par 20 m où est exposée une veine de quartz cuprifère de 1 à 3 m d'épaisseur, qui a livré des teneurs à l'analyse atteignant 5,80 % Cu et allant jusqu'à 71,3 g/t Au (voir communiqué de Majescor daté du 5 novembre 2009). L'indice, situé à 1,3 km au sud-est du prospect historique de cuivre porphyrique Douvray, est constitué d'une veine de quartz massif renfermant jusqu'à 20 % de minéraux cuprifères par endroit. Tel que cité antérieurement, la minéralisation en cuivre est omniprésente mais les teneurs varient à l'intérieur de la veine. Les travaux de prospection effectués le long du corridor cuprifère en 2009 avaient également mené à la découverte d'une nouvelle zone minéralisée d'au moins 650 m de long par 300 m de large, dans des volcanites mafiques fracturées et altérées. Cette zone, qui porte le nom « Ti-Toro », s'étend vers le sud-est dans l'extension latérale du secteur cuprifère historique Dos Rada. Des travaux de reconnaissance par prospection et échantillonnage géochimique réalisés en 2008 à Ti-Toro par SOMINE SA avaient révélé la présence de 16 indices cuprifères en affleurement, avec des teneurs en cuivre variant de 1,53 % à 13,28 % Cu (voir communiqué de Majescor daté du 6 octobre 2010).

Majescor et sa filiale SACG, de concert avec leur partenaire Haitien SOMINE SA, ont planifié un programme d'exploration détaillé pour la propriété SOMINE pour 2011. Ce programme tient compte des recommandations d'un rapport technique conforme à la norme canadienne 43-101 (le « Rapport ») (disponible sur www.sedar.com). La Phase I du programme, évaluée à 1,2 million $, comprendra les travaux suivants : réaménagement du camp d'exploration; prolongement des grilles de surface; continuation de l'échantillonnage de sols et d'éclats rocheux sur les grilles; levés géophysiques au sol (levés de PP) sur les grilles dans les secteurs qui n'ont pas encore fait l'objet de levés; une campagne de forage carotté de 3 500 mètres en 15 sondages axée sur les nouvelles cibles prioritaires et les prospects historiques de cuivre-or; et des études environnementales pour établir les conditions de départ en ce qui a trait à l'eau souterraine et de surface, aux niveaux de bruit et de poussière, et aux conditions climatiques annuelles.

Une carte montrant la localisation du corridor et des différents prospects et indices est disponible sur le site web de la Société au : www.majescor.com.

Analyse et traitement des données géophysiques

L'interprétation géophysique avancée a été effectuée par la firme-conseil MBGeosolutions de Québec. Deux (2) levés géophysiques aéroportés historiques ont été utilisés pour l'interprétation avancée : un levé héliporté magnétique, électromagnétique et de spectrométrie du rayonnement gamma (lignes de vol nord/sud espacées de 200 mètres) réalisé par Aerodat en 1995 pour le compte du partenaire de SOMINE SA à l'époque; et un levé aéroporté exclusif plus récent, de magnétométrie et de spectrométrie du rayonnement gamma. Les données du levé géophysique historique ont été acquises par Majescor en vertu de l'entente conclue avec SIMACT Alliance Copper Gold Inc. (« SACG ») et ses principaux actionnaires le 22 avril 2009 (voir communiqué de Majescor daté du 23 avril 2009). Les données aéromagnétiques ont été filtrées de façon à rehausser les caractéristiques en sous-surface comme les contacts géologiques, les linéaments structuraux ou les fractures subcirculaires d'origine intrusive. Une série d'images en relief ombragé de la première dérivée verticale (« 1DV ») ont été générées. À l'aide de ces images, les crêtes magnétiques (anomalies positives) ont été extraites manuellement, dans la première étape de l'étude des linéaments magnétiques. L'étape suivante de la procédure analytique comprenait l'interprétation des linéaments magnétiques possiblement associés à des structures géologiques discordantes ou concordantes. Les travaux d'interprétation font ressortir les liens géométriques entre les crêtes magnétiques, les unités magnétiques tronquées et/ou décalées, et finalement les variations de texture magnétique sur les images aéromagnétiques. Les images en relief ombragé de la 1DV ont également été utilisées pour interpréter les lithologies et les structures, ainsi que la présence de signatures sub-circulaires. Ces signatures sub-circulaires sont interprétées comme des intrusions enfouies.

La propriété SOMINE a fait l'objet d'un levé EM en domaine fréquentiel. Seule une partie des données de ce levé étaient disponibles pour retraitement. Des images de la résistivité à 4600 Hz et 935 Hz ont été générées et superposées aux cartes du drainage et de la topographie dans le cadre du processus d'intégration des données menant à l'interprétation géologique finale. Dans les deux cas, MBGeosolutions est arrivé à la conclusion que les images de résistivité apparente indiquaient un lien étroit entre les hausses de résistivité et les affleurements d'une part, et les baisses de résistivité et les vallées alluvionnaires d'autre part.

La propriété a aussi fait l'objet d'un levé de spectrométrie du rayonnement gamma. Une série d'images en couleur ont été générées pour l'uranium, le thorium et le potassium. De façon générale, l'image de l'uranium ne montre pas de corrélation spatiale avec les autres bases de données. Les images du thorium et du potassium par contre montrent une distribution plus intéressante. Des valeurs élevées en thorium et en potassium ont généré des signatures spectrométriques qui correspondent à des domaines magnétiques et/ou à des éléments topographiques. Ces domaines à Th-K élevé sont interprétés comme reflétant la présence d'unités felsiques intrusives/extrusives ou d'unités felsiques sédimentaires. À l'aide de l'image du potassium, les domaines géologiques reflétant les lithologies potassiques ont également été interprétés mais n'ont pas été utilisés dans l'intégration finale des données.

Le traitement des données MAG, EM et de spectrométrie du rayonnement gamma, les images couleurs et les interprétations des deux levés géophysiques aéroportés couvrant la propriété SOMINE ont été superposés et intégrés afin de définir les relations géologiques et structurales importantes et d'identifier des cibles prioritaires sur la propriété pour des travaux de suivi (levés géophysiques au sol et travaux de prospection).

Exploration du prospect aurifère Faille B

Majescor est toujours en attente, de la part de SOMINE SA, des résultats complets et du rapport technique du programme de forage carottier de 2009 réalisé au prospect aurifère Faille B, ainsi que des résultats d'une étude de faisabilité concernant la mise en production semi-industrielle du gisement aurifère Faille B.

À propos de la propriété SOMINE

La propriété SOMINE est constituée d'un permis de recherches de 50 km2, dont les droits miniers et les obligations ont été assignés en vertu d'une convention minière conclue avec l'État haïtien le 5 mai 2005 et valide jusqu'au 9 mars 2020. SACG a également réalisé des travaux systématiques d'échantillonnage de sols et de prospection sur quatre permis de prospection couvrant quatre secteurs de 100 km2 situés à l'est, au sud, et au sud-est du permis assujetti à la convention minière. SOMINE SA a formulé une demande pour convertir les permis de prospection en permis de recherches (50 km2 chacun) et a déposé toute la documentation technique et autres pièces justificatives requises pour sa demande auprès du BME.

À propos de SIMACT Alliance Copper Gold Inc. et SOMINE SA

SIMACT Alliance Copper Gold Inc. (« SACG ») est une filiale à part entière de Majescor. SACG est actionnaire majoritaire de SOMINE SA, une compagnie constituée et enregistrée en Haïti qui détient 100 % des droits minéraux dans la propriété SOMINE. 

À propos de Ressources Majescor inc.

Majescor est une société junior d'exploration œuvrant dans des districts miniers en émergence. En plus de la propriété SOMINE, le portefeuille de propriétés de Majescor comprend le projet d'exploration uranifère Mistassini au Québec (détenu à 100 %; option accordée à Ressources Strateco inc.) et la propriété Besakoa pour l'or et les métaux usuels au Madagascar (détenue à 100 %; option accordée à Sunridge Gold Corp.). 

Ce communiqué a été préparé par Marc-André Bernier, géo., administrateur de Majescor, agissant à titre de « personne qualifiée » pour la Société en vertu de la norme canadienne 43-101. 

Pour de plus amples renseignements sur Ressources Majescor inc. (TSX CROISSANCE:MJX), SIMACT Alliance Copper Gold Inc., la propriété cuivre-or SOMINE, ainsi que les propriétés Mistassini pour l'uranium et Besakoa pour le cuivre-or détenues par la Société, veuillez consulter notre site web au : www.majescor.com.

Énoncés prospectifs

Le présent communiqué peut contenir ou faire référence à des « énoncés prospectifs » qui reflètent les attentes de la direction à l'égard de la croissance, les résultats d'exploitation, le rendement et les perspectives et occasions d'affaires de la Société dans l'avenir. Ces énoncés reflètent les avis de la direction au moment du présent communiqué et se fondent sur les renseignements actuellement à la disposition de la direction. Tous les énoncés autres que les énoncés de faits historiques compris dans ce communiqué, incluant sans s'y limiter, des énoncés à l'égard de minéralisation et de réserves potentielles, de résultats d'exploration et de projets et objectifs futurs de Ressources Majescor inc., sont des énoncés prospectifs qui impliquent des risques et des incertitudes. Nul ne peut garantir que ces énoncés s'avéreront exacts, ainsi les résultats réels et les événements futurs pourraient différer sensiblement de ceux anticipés par de tels énoncés. Parmi les facteurs importants qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent sensiblement des attentes de la direction, citons les risques liés à l'exploration décrits dans les présentes et de temps à autre dans les documents déposés par la Société auprès des autorités réglementaires en valeurs mobilières.

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'assument aucune responsabilité quant à la pertinence et à l'exactitude du présent communiqué de presse.

Renseignements