Mineraux Manicouagan Inc.
TSX CROISSANCE : MAM

Mineraux Manicouagan Inc.

19 avr. 2011 16h45 HE

Manicouagan débute les travaux de forage au lac Kasagiminnis, reliés à son projet du lac Pickle

TORONTO, ONTARIO--(Marketwire - 13 avril 2011) - Minéraux Manicouagan Inc. (TSX CROISSANCE:MAM) a annoncé aujourd'hui qu'elle débutait son premier programme de forage pour 2011, sur la propriété du lac Kasagiminnis située à environ 25 kilomètres au sud-ouest de l'ancienne mine du lac Dona, au sud du lac Pickle, en Ontario.

Le début des travaux de forage est prévu pour la fin du mois d'avril, assumant des conditions météorologiques favorables. Le programme de forage initial de 1 000 mètres visera principalement à tester la continuité et l'expansion d'une portion de la zone aurifère associée à une formation ferrifère sulfurée, délimitée précédemment par Moss Resources et Power Exploration Inc.

Entre 1985 et 1988, Moss Resources inc. et Power Exploration inc. ont foré 25 trous dans cette zone. La propriété était dormante jusqu'à ce que Manicouagan prenne, en 2009, une option sur la propriété de Trillium North Minerals Ltd., qui incluait un ensemble de propriétés comprenant celles du lac Dorothy-Dobie et du lac Pickle East (consulter le communiqué de presse MAM du 16 avril 2009).

En 2010, Manicouagan a établi une grille sur les zones aurifères connues sur la propriété du lac Kasagiminnis à titre de contrôle des levés au sol géologiques, géophysiques et géochimiques. La grille couvrait les anomalies magnétiques à proximité que l'on suppose sont également causées par des formations ferrifères. L'échantillonnage du sol a réussi à déterminer la zone aurifère historique, mais aussi à identifier une nouvelle anomalie de 400 mètres de longueur située à environ 700 mètres au sud-ouest de la zone historique (consulter le communiqué de presse MAM émis le 24 août 2010). Suite aux levés de sol, un levé utilisant la méthode à boucle horizontale (« Slingram ») a été réalisé délimitant quatre zones conductrices coïncidentes aux, ou sur les versants des, anomalies magnétiques. L'une des zones conductrices (K4) est coïncidente avec la nouvelle anomalie au sol à teneur aurifère.

Joseph Baylis, le président et chef de la direction de Manicouagan, affirme : « Il s'agit du premier programme de forage que nous entreprenons sur notre propriété du lac Kasagiminnis depuis que nous avons acquis les propriétés du lac Pickle. Kasagiminnis est une partie importante de notre ensemble de propriétés et notre stratégie est de développer le potentiel de nos avoirs. Les résultats des analyses permettront de guider la planification des prochaines phases d'exploration en 2011. »

Manicouagan possède, directement ou sous option, environ 132 kilomètres carrés de la ceinture de roches vertes du lac Pickle qui est composée de 11 propriétés stratégiquement situées. La ceinture de roches vertes du lac Pickle fait partie de la prolifique sous-province géologique d'Uchi, qui renferme les campements aurifères des lacs Pickle, Red et Rice. Manicouagan a acquis un intérêt de 51 pour cent dans les propriétés de Kasagiminnis, du lac Dorothy-Dobie et de l'est du lac Pickle. Dans le cadre d'une entente conclue avec Trillium North Minerals, Manicouagan peut faire passer son intérêt à 70 pour cent dans ces propriétés aurifères en encourant 1,5 million $ des prochaines dépenses d'exploration des propriétés (consulter le communiqué de presse MAM du 15 avril 2010).

Personne qualifiée

Les programmes d'exploration du projet du lac Pickle de Minéraux Manicouagan sont menés sous la supervision de M. Bruce W. Mackie, géologue professionnel. M. Mackie a révisé et vérifié le contenu technique du présent communiqué de presse et correspond à la définition de « personne-ressource » établie par la Norme canadienne 43-101.

À propos de Manicouagan

Minéraux Manicouagan Inc. est une compagnie d'exploration canadienne visant à faire avancer ses projets aurifères dans la ceinture aurifère de Pickle Lake, en Ontario. Manicouagan possède aussi une série de projets de matières premières, notamment le dépôt zincifère de Brabant Lake, en Saskatchewan, ainsi que le projet de nickel/cuivre/platinoïdes Mouchalagane et celui de nickel/cuivre/cobalt HPM/Forgues, tous deux au Québec. De l'information supplémentaire à propos de l'entreprise peut être obtenue du site Web www.manicouaganminerals.com.

The English version of this press release can be found at www.manicouaganminerals.com.

Tous les énoncés autres que les déclarations de nature rétrospective comprises dans le présent communiqué de presse, comprenant, mais sans s'y limiter, les énoncés concernant la minéralisation et les réserves potentielles, les résultats d'exploration et les projets et objectifs futurs de la Société, sont des énoncés prospectifs assujettis à divers risques et incertitudes. Il n'est nullement garanti que ces énoncés s'avèrent exacts, et les résultats réels ainsi que les événements futurs pourraient varier grandement par rapport à ceux anticipés dans ces énoncés. Des facteurs importants qui pourraient entraîner un écart considérable entre les résultats réels et les attentes de la Société sont les risques liés à l'exploration définis par le présent communiqué et, à l'occasion, dans les rapports déposés par la Société auprès d'organismes de réglementation des va.

Ni la Bourse de croissance TSX, ni son fournisseur de services de réglementation (tel que défini par les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou l'exactitude du présent communiqué de presse.

Renseignements