SPCA

SPCA

29 févr. 2008 17h34 HE

Manifestation contre la SPCA le dimanche 2 mars prochain.

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 29 fév. 2008) - Un groupe de protestataires planifie en ce moment une manifestation qui se tiendra à l'extérieur du refuge de la SPCA de Montréal, sur la rue Jean-Talon Ouest, ce dimanche 2 mars afin de demander la démission du Directeur général de la SPCA, Pierre Barnoti, ainsi que celle du conseil d'administration. Nous souhaitons profiter de l'occasion pour aborder certaines accusations non fondées.

Accusations véhiculées par CTV News entre le 11 et le 15 février 2008:

Nous sommes attristés de nous retrouver encore une fois dans une situation où la SPCA doit à nouveau se mettre sur la défensive contre une série de reportages remplis de fausses informations. En réponse aux reportages diffusés entre le 11 et le 15 février, nous avons mis en ligne 10 vidéo sur youtube.com qui sont accessibles via notre propre site web spcamontreal.com. Entre autres choses, nous aborderons le fait que CTV continue de propager de fausses informations financières qui ont déjà été réfutées après la première série de reportages de CTV en février 2007 (par exemple, CTV insinue encore une fois que le budget de transport de la SPCA sert à payer pour les voyages personnels de M. Barnoti plutôt que pour l'entretien des camions de patrouille). De plus, nous donnerons plus d'informations sur les sources que CTV a choisi d'interviewer, et présenterons la version de la SPCA sur les questions regardant l'euthanasie, les campagnes de financements et les opérations du refuge.

Les organisatrices de la manifestation de dimanche:

Nous sommes convaincus que la majorité des participants seront présents parce qu'ils désirent sincèrement améliorer le sort de nos animaux. Nous respectons leur passion et leur sens du devoir civique et nous ne les blâmons pas de croire en la désinformation qu'ils ont reçue. Nos inquiétudes portent plutôt sur les organisatrices de la manifestation, un petit groupe de radicaux irrationnels incluant Mme Nicole Messier de Milice @nimale du Québec, ainsi que Mme Louise Auger et Mme Nicole Joncas de Teja Animal Rescue. Les organisatrices ont fait circuler des courriels contenant de fausses promesses, des insinuations accusatrices, des mensonges éhontés ainsi que leur désir de prendre le contrôle des postes de direction de la SPCA et ce en leurrant les média

- "I prepared a plan to straight the finances, personel, procedures, to transform it in a no kill shelter...I want to cut the salary in half for the direction (being me hopefully) and to cut the expenses by 90%. With this economy of more than 130 000$" (Nicole Messier, 23 février, 2008)

- "all employees are sad and terrorized" (Nicole Messier, 23 février, 2008)

- "Deuxio, n'oubliez pas qu'à chaque fois que quelqu'un adopte un animal de la SPCA, c'est plus d'argent dans les poches de Barnoti. Il recoit 20% de tout l'argent qui rentre à la SPCA" (Janine Larose, 27 février, 2008).

- "N'oublions pas que certains, dont le Berger Blanc, doivent bien rigoler de ce qui a été dit à CTV - car ça leur rend service d'une certaine façon; ne leur donnons pas espoir qu'ils vont garder le contrat de Montréal!!!"(Nicole Messier, 26 février, 2008)

- "Donc, on se déguise en gens ordinaires qui sont indignés de la situation après les reportages de CTV. On amène nos amis et famille, etc...pour être crédibles, il ne faut pas arriver la trop équipés et professionnels de manif" (Louise Auger, 28 février, 2008)

La SPCA a toujours été prête à discuter de ses opérations avec le public et les media. Cependant, il nous semble impossible de faire entendre notre voix alors que nous sommes confrontées à des accusations irrationnelles. Nous continuons d'être fiers du travail que nous accomplissons et espérons que ces déboires nous laisseront bientôt retourner à notre mission qui est de protéger les animaux du Québec.

Renseignements

  • SPCA
    Pierre Barnoti
    Directeur Général
    514-735-2711 poste 2245
    514-917-4437 (FAX)