SOURCE: Institutional Investor's Alpha

Institutional Investor's Alpha

11 févr. 2016 10h21 HE

Marshall Wace bondit en tête du Rapport sur les fonds spéculatifs d'Alpha d'Institutional Investor

Plusieurs cabinets progressent dans le classement annuel des plus grands fonds spéculatifs au monde ; Perry Capital dégringole

NEW YORK, ÉTAT DE NEW YORK--(Marketwired - Feb 11, 2016) - Afin de satisfaire leurs investisseurs, les fonds spéculatifs doivent faire une chose par-dessus tout : générer des bénéfices. C'est ce qu'indiquent les résultats de la dernière enquête menée par Alpha d'Institutional Investor dans le cadre de son Rapport sur les fonds spéculatifs.

La plupart des meilleurs fonds dans le rapport de cette année ont généré des rendements importants pour leurs investisseurs en 2015. Mais tandis que le rendement constitue le facteur le plus important en matière d'évaluation de fonds spéculatif, d'après les répondants à cette enquête, ce n'est pas le seul facteur. La gestion du risque et la conformité des intérêts figurent également parmi les facteurs les plus importants, et les gestionnaires de fonds spéculatifs doivent aussi faire preuve d'efficacité dans les catégories hors rendement afin d'enregistrer un score élevé dans le rapport.

Le cabinet de fonds spéculatifs londonien Marshall Wace bondit de la 26e place à la plus haute marche du podium cette année. Le cabinet a enregistré une progression à deux chiffres dans deux de ses fonds l'année dernière. KKR & Co. a acquis une participation de 24,9 % dans le spécialiste mondial de la sélection de titres l'été dernier. Les investisseurs ont également attribué des notes élevées au cabinet en termes de gestion du risque, de transparence et d'infrastructure, entre autres facteurs.

Cette année, 12 cabinets ont obtenu la note de A et la majorité d'entre eux ont également reçu des scores élevés dans les domaines de la gestion du risque et de l'infrastructure.

Les cabinets complétant la liste du top 5 sont les suivants :

  • The Children's Investment Fund Management UK : le cabinet activiste londonien dirigé par Chris Hohn a obtenu des notes élevées en termes de rendement, de conformité des intérêts et de transparence, entre autres facteurs.
  • Adage Capital Management : les investisseurs ont récompensé le cabinet de Boston pour ses conditions de frais extrêmement favorables, le classant à la 1ère place en termes de conformité des intérêts.
  • Citadel : le cabinet de Kenneth Griffin a obtenu la note de A dans six catégories, notamment la génération alpha, ayant enregistré une progression à deux chiffres pour la cinquième année consécutive dans son fonds multi-stratégies phare.
  • Two Sigma : le cabinet new-yorkais fondé par les anciens collègues de D.E. Shaw, John Overdeck et David Siegel, a enregistré une forte progression dans son fonds principal au cours des deux dernières années, grâce à une stratégie quantitative axée sur l'informatique.

Les cabinets occupant les quatre dernières places, ayant tous obtenu une note de F dans le rapport, sont les suivants :

  • Brevan Howard Asset Management : le grand macro-cabinet britannique co-fondé par Alan Howard vient d'afficher un recul de son fonds spéculatif phare pour la deuxième année consécutive.
  • Perry Capital : spécialiste de l'arbitrage des fusions et axé sur les événements, le cabinet new-yorkais de Richard Perry a perdu de l'argent pour la deuxième année consécutive, pendant une année explosive pour les fusions et acquisitions.
  • Greenlight Capital : le cabinet de David Einhorn a perdu 20 % dans son fonds principal l'année dernière et obtenu de faibles scores en termes de génération alpha, de relations avec les investisseurs et de liquidité.
  • BlueCrest Capital Management : le cabinet britannique de Michael Platt, qui rembourse leur capital aux investisseurs externes, n'a enregistré que de légères pertes dans son fonds principal et de légers gains dans les autres, mais les investisseurs lui ont attribué de faibles scores en termes de conformité des intérêts et de transparence, entre autres facteurs.

L'intégralité du Rapport sur les fonds spéculatifs est disponible dans l'édition d'hiver 2016 d'Alpha d'Institutional Investor, ainsi que sur Internet (sur inscription), à l'adresse www.institutionalinvestorsalpha.com.

Les résultats de l'enquête reflètent les opinions de fonds de pension, de fonds de dotation, de fondations, de fonds de fonds et d'autres investisseurs institutionnels. Chaque année, nous demandons à ces investisseurs d'évaluer les cabinets dans le cadre de notre classement annuel Hedge Fund 100 qui évalue les plus grands fonds spéculatifs au monde. Seuls les investisseurs ayant détenu des fonds dans ces 100 cabinets de fonds spéculatifs au cours des 12 mois précédent l'enquête ont été interrogés.

Les investisseurs ont évalué les cabinets en fonction des huit attributs suivants : génération alpha, gestion du risque, conformité des intérêts, infrastructure, transparence, indépendance des contrôles, relations avec les investisseurs et conditions de liquidité. Ils ont également évalué l'importance de ces facteurs ; plus la note d'un facteur était élevée, plus ce dernier obtenait des points dans le processus d'évaluation global. Pour la quatrième année consécutive, les investisseurs ont classé la génération alpha, la gestion du risque et la conformité des intérêts comme les trois facteurs les plus importants lors de l'évaluation d'un fonds spéculatif.

Pour tout complément d'information, veuillez consulter le Rapport sur les fonds spéculatifs 2016.

À propos d'Alpha d'Institutional Investor
Important fournisseur d'actualités, d'analyses et de classements dans le secteur des fonds spéculatifs, Alpha d'Institutional Investor propose le contenu le plus perspicace, divertissant et fiable publié en ligne et sur papier dans ce domaine. Alpha est une publication d'Institutional Investor, une société de publication et d'information à caractère financier de premier plan depuis près de 50 ans. Pour tout complément d'information, veuillez consulter le site www.institutionalinvestorsalpha.com.

Renseignements