Matamec Explorations Inc.
TSX CROISSANCE : MAT

Matamec Explorations Inc.

30 juin 2011 14h00 HE

Matamec annonce à Kipawa des ressources en TREO de 63 850 tonnes indiquées et de 17 780 tonnes inférées

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwire - 30 juin 2011) - Matamec Explorations Inc. ("Matamec" ou la "Société") (TSX CROISSANCE:MAT) est heureuse d'annoncer une mise-à-jour des ressources sur le gîte de Kipawa. Les ressources indiquées représentent 76% des ressources totales dans les zones enrichies en terres rares. Le contenu des ressources en oxydes totales de terres rares («TREO ») dans les zones enrichies en terres rares du gîte de Kipawa s'établit maintenant avec une teneur de coupure de 0.3% TREO à 63 850 tonnes dans la catégorie indiquée et de 17 780 tonnes dans la catégorie inférée (voir les sections sur la mise-à-jour des ressources minérales). Les ressources en oxydes de terres lourdes additionnées à l'oxyde d'yttrium («HREO+Y2O3») représentent en moyenne 36% des TREO soit : 22 940 tonnes et 6 300 tonnes dans les catégories indiquée et inférée respectivement.

Des études récentes démontrent l'importance des terres rares dans l'économie mondiale, plus particulièrement pour les terres rares lourdes. Par exemple, en décembre 2010, le département américain de l'énergie (« DOE ») a identifié dans son rapport «Critical Materials Strategy» (p. 97) les éléments chimiques qui seraient critiques pour l'économie américaine pour les 15 prochaines années. Les 5 éléments chimiques les plus critiques sont représentés par cinq terres rares, dont quatre lourdes, soit le dysprosium, le terbium, l'yttrium, l'europium et une légère, soit le néodyme. Leur contenu en ressources indiquées et inférées dans le gîte de Kipawa est présenté dans le tableau suivant :

Ressources des 5 éléments critiques identifiés par le DOE dans le gîte de Kipawa
Éléments chimiques (en oxydes) Catégorie indiquée (kg) Catégorie inférées (kg)
Dysprosium (Dy2O3) 2 300 000 600 000
Terbium (Tb2O3) 400 000 100 000
Yttrium (Y2O3) 14 300 000 3 900 000
Europium (Eu2O3) 200 000 100 000
Néodyme (Nd2O3) 8 500 000 2 400 000

Étapes importantes de réalisation

À l'étape de la réalisation de l'étude d'opportunité, le gîte de Kipawa est en voie de démontrer qu'il possède les caractéristiques essentielles d'un potentiel producteur de terres rares telles que définies par l'expert reconnu mondialement dans ce domaine, Dudley Kingsnorth, dans la revue Industrial Minerals (« 10 steps to rare earths supply », mars 2011, pp. 50-52). Ce modèle en 10 étapes commence par l'établissement des ressources minérales et se termine par la mise en exploitation de terres rares. Pour le gîte de Kipawa, les trois premières étapes seront complétées pour le début de l'automne 2011. Elles traitent de l'établissement des ressources minérales, de la minéralogie et de l'étude d'opportunité.

À la première étape de l'établissement des ressources minérales dans les zones enrichies en terres rares, la teneur (environ jusqu'à 0,7% TREO) et la distribution en terres rares lourdes additionnés à l'oxyde d'yttrium (36%) du gîte de Kipawa se comparent aux autres gîtes enrichis en terres rares lourdes au stade d'exploration dans le monde. À une maille de forages de 50 mètres et moins, les ressources définies sont importantes (des TREO jusqu'à 63 850 tonnes dans la catégorie indiquée et de 17 780 tonnes dans la catégorie inférée) et elles sont aussi de qualité puisque 76% d'entre elles sont au stade indiqué. Ces ressources en terres rares débutent de la surface et s'étendent présentement sur une profondeur de 110 mètres et sur une longueur de 1600 mètres permettant possiblement une exploitation peu coûteuse à ciel ouvert. Ce scénario sera étudié lors de l'étude d'opportunité. Une autre campagne de forages est prévue prochainement afin d'augmenter la qualité des ressources et de vérifier les extensions latérales et en profondeur du gîte de Kipawa. De plus, ce gîte est avantageusement bien localisé près des infrastructures : transports routier, ferroviaire et aérien, énergie, eau, main d'œuvre, etc., à 60 kilomètres à l'est de la ville de Témiscaming au Témiscamingue entre les villes de Rouyn-Noranda et d'Ottawa.

Pour la deuxième étape portant sur la compréhension de la minéralogie, le gîte de Kipawa montre une minéralogie simple, dans les zones Eudialyte, Mosandrite et Britholite. Dans ce gîte, ces 3 minéraux, soient l'eudialyte, la mosandrite et la britholite, ont la particularité d'être bien cristallisés, de présenter une granulométrie grossière et de ne pas être enchevêtrés. Comme la plupart des minéraux contenus dans les autres gîtes enrichis en terres lourdes dans le monde, un traitement de minerai doit être développé. Depuis août 2010, Matamec a développé un traitement adapté à la minéralogie simple du gîte de Kipawa. Présentement, le schéma de procédé métallurgique discontinu est au stade d'optimisation avant de passer au stade continu d'un mini plan pilote.

À la troisième étape de l'étude d'opportunité et qui est en cours de réalisation, l'atteinte de différents objectifs est requise pour justifier les dépenses devant être encourues pour l'étude de faisabilité. Premièrement, l'estimation des ressources est au niveau des catégories indiquées et inférées. Deuxièmement, les tests de traitement de minerai et de métallurgie sont en voie de démontrer un procédé prouvé en laboratoire. Troisièmement, les études environnementales de base commencées à l'automne 2010 ont été complétées. Quatrièmement, Matamec a débuté en janvier 2010 des discussions avec les différentes communautés environnantes du gîte de Kipawa qui ont mené à la création d'une table d'harmonisation et de suivi. En dernier lieu, la sélection des sites des différentes installations est en cours.

Le modèle de D. Kingsnorth est utilisé par Matamec afin d'illustrer le développement du gîte de Kipawa. Dernièrement, la Société a fait des présentations utilisant ce modèle lors des conférences «Metal for Energy and the Environment - Metal-Pages » à Las Vegas le 3 juin et « Rare Earths and Strategic Metals 2011 – IQPC » à Sydney le 21 juin 2011. Elles sont disponibles sur le site de la Société à : http://www.matamec.com/investors/presentations/?lang=fr

En plus des terres rares, le gîte de Kipawa contient des ressources importantes en zirconium, un élément chimique de plus en plus utilisé. Pour les zones enrichies en terres rares, les ressources en oxydes de zirconium s'établissent en indiquées à 170 500 tonnes et en inférées à 61 900 tonnes.

André Gauthier, président de Matamec, souligne que: «l'importance et la qualité de la nouvelle estimation des ressources en TREO combiné à l'optimisation du schéma de procédé métallurgique en cours de réalisation démontrent que l'étude d'opportunité est prometteuse sur le gîte de Kipawa».

Mise à jour des ressources minérales NI 43-101 par SGS Géostat

Ces données proviennent de la nouvelle mise-à-jour de l'estimation de ressources NI 43-101 sur le gîte de Kipawa reçue de la firme indépendante SGS Canada Inc. – groupe géologique Géostat (« SGS Géostat »). Pour référence, l'estimation originale en date du 20 mai 2010 a été déposée sur SEDAR le 17 septembre 2010 et la première mise-à-jour en date du 29 novembre 2010 a été diffusée le 20 janvier 2011.

La minéralisation se trouve à l'intérieur d'une unité de syénite. Cette dernière plonge à 20 degrés vers le sud et son épaisseur vraie varie entre 40 et 65 mètres. À l'intérieur de cette unité, on trouve trois couches enrichies en TREO dont les épaisseurs varient entre 2 et 28 mètres. Ces trois couches forment la « Zone géologique enrichie en TREO ». La portion non enrichie de la syénite forme la « Zone géologique de ZrO2 ».

Pour la Zone géologique enrichie en TREO, le sommaire des ressources minérales est présenté dans le tableau suivant selon trois différentes teneurs de coupure. Puis, les ressources enrichies en TREO sont détaillées dans trois tableaux selon trois différentes teneurs de coupure.

Ressources minérales dans la Zone géologique enrichie en TREO (Juin 2011)

Teneur de Coupure Catégorie Tonnage ZrO2 Y2O3 HREO** TREO* (H+Y)/TREO***
0,3% TREO Indiquée 12 472 000 0,913 0,114 0,070 0,512 36 %
Inférée 3,842,000 0,912 0,101 0,063 0,463 35 %
0,4% TREO Indiquée 8,249,000 0,912 0,134 0,081 0,596 36 %
Inférée 2,011,000 0,949 0,127 0,079 0,572 36 %
0,5% TREO Indiquée 4,988,000 0,912 0,155 0,093 0,693 36 %
Inférée 985,000 0,944 0,158 0,098 0,706 36 %
* : TREO contient l'ensemble des oxydes de terres rares ainsi que les oxydes d'yttrium.
** : HREO contient l'ensemble des oxydes de terres rares lourdes (Europium au Lutétium).
*** : H+Y : HREO additionné à Y2O3.
Teneur de Coupure (0,3% TREO)
Catégorie Indiquée Inférée
Tonnage 12 472 000 3 842 000
Teneur % Tonnes Ox Teneur % Tonnes Ox
Y2O3 0,114 14,300 0,101 3,900
LREO* 0,327 40,800 0,299 11,500
HREO* 0,070 8,700 0,063 2,400
TREO* 0,512 63,900 0,463 17,800
La2O3 0,074 9,300 0,068 2,600
Ce2O3 0,151 18,800 0,138 5,300
Pr2O3 0,018 2,300 0,017 600
Nd2O3 0,068 8,500 0,063 2,400
Sm2O3 0,015 1,900 0,014 500
Eu2O3 0,0020 200 0,0018 100
Gd2O3 0,015 1,900 0,014 500
Tb2O3 0,0028 400 0,0026 100
Dy2O3 0,018 2,300 0,017 600
Ho2O3 0,0041 500 0,0037 100
Er2O3 0,013 1,600 0,011 400
Tm2O3 0,0019 200 0,0017 100
Yb2O3 0,012 1,400 0,011 400
Lu2O3 0,0015 200 0,0014 100
ZrO2 0,913 113,800 0,912 35,000
*Terres rares légères (LREO)= La2O3 à Sm2O3, Terres rares lourdes (HREO) = Eu2O3 à Lu2O3, TREO = LREO + HREO + Y2O3.
Teneur de Coupure (0,4% TREO)
Catégorie Indiquée Inférée
Tonnage 8 249 000 2 011 000
Teneur % Tonnes Ox Teneur % Tonnes Ox
Y2O3 0,134 11 000 0,127 2 500
LREO* 0,381 31 400 0,367 7 400
HREO* 0,081 6 700 0,079 1 600
TREO* 0,596 49 200 0,572 11 500
La2O3 0,087 7 100 0,082 1 600
Ce2O3 0,176 14 500 0,170 3 400
Pr2O3 0,021 1 800 0,021 400
Nd2O3 0,080 6 600 0,077 1 600
Sm2O3 0,018 1 500 0,017 300
Eu2O3 0,0023 200 0,0022 40
Gd2O3 0,018 1 500 0,017 300
Tb2O3 0,0033 300 0,0032 100
Dy2O3 0,022 1 800 0,021 400
Ho2O3 0,0047 400 0,0046 100
Er2O3 0,015 1 200 0,014 300
Tm2O3 0,0022 200 0,0022 40
Yb2O3 0,013 1 100 0,013 300
Lu2O3 0,0017 100 0,0017 30
ZrO2 0,912 75 300 0,949 19 100
*Terres rares légères (LREO)= La2O3 à Sm2O3, Terres rares lourdes (HREO) = Eu2O3 à Lu2O3, TREO = LREO + HREO + Y2O3.
Teneur de Coupure (0,5% TREO)
Catégorie Indiquée Inférée
Tonnage 4 988 000 985 000
Teneur % Tonnes Ox Teneur % Tonnes Ox
Y2O3 0,155 7 700 0,158 1 600
LREO* 0,445 22 200 0,450 4 400
HREO* 0,093 4 700 0,098 1 000
TREO* 0,693 34 600 0,706 7 000
La2O3 0,101 5 000 0,098 1 000
Ce2O3 0,206 10 300 0,209 2 100
Pr2O3 0,025 1 200 0,026 300
Nd2O3 0,092 4 600 0,096 900
Sm2O3 0,021 1 000 0,021 200
Eu2O3 0,0027 100 0,0027 30
Gd2O3 0,020 1 000 0,021 200
Tb2O3 0,0038 200 0,0040 40
Dy2O3 0,025 1 200 0,026 300
Ho2O3 0,0055 300 0,0057 100
Er2O3 0,017 800 0,018 200
Tm2O3 0,0025 100 0,0027 30
Yb2O3 0,015 700 0,016 200
Lu2O3 0,0019 100 0,0020 20
ZrO2 0,912 45 500 0,944 9 300
*Terres rares légères (LREO)= La2O3 à Sm2O3, Terres rares lourdes (HREO) = Eu2O3 à Lu2O3, TREO = LREO + HREO + Y2O3.

Ressources minérales dans Zone géologique de ZrO2 (Juin 2011)

Pour la Zone géologique de ZrO2, le sommaire des ressources minérales est présenté dans le tableau suivant:

Teneur de Coupure Catégorie Tonnage ZrO2 Y2O3 HREO** TREO* (H+Y)/TREO***
0,5% ZrO2 Indiquée 17 630 000 1,058 0,020 0,013 0,081 40 %
Inférée 13 370 000 1,021 0,019 0,012 0,080 39 %
* : TREO contient l'ensemble des oxydes de terres rares ainsi que les oxydes d'yttrium.
** : HREO contient l'ensemble des oxydes de terres rares lourdes (Europium au Lutétium).
*** : H+Y : HREO additionné à Y2O3.

Détails techniques de l'estimation des ressources minérales NI 43-101 par SGS-Géostat

Pour la mise à jour des ressources minérales, SGS-Géostat a utilisé la base de données à jour d'avril 2011 qui comporte les forages historiques d'Unocal Canada (30 sondages 1988-1990), les sondages de Matamec 2009 à 2011 dont l'ensemble totalise 10 278 mètres, ainsi que les données des 631 mètres de tranchée (Unocal Canada). Un total de 6733 intervalles minéralisés et analysés pour les différents éléments a été utilisé pour cette mise à jour.

L'estimation a été réalisée à l'aide d'un modèle de blocs (10m x 10m x 5m) utilisant l'inverse du carré de la distance pour l'interpolation des teneurs. Les blocs sont classifiés en fonction de la maille de forage. Les blocs forés sur une maille de 50m x 50m ou moins sont classifiés comme indiqués alors que ceux forés sur plus grande maille sont classifiés comme inférés. Les paramètres d'estimation sont similaires à ceux utilisés pour la mise à jour des ressources minérales publiée en janvier 2011.

Yann Camus (ing.) de la firme indépendante SGS Canada Inc. – groupe géologique Géostat est la personne qualifiée selon la norme NI 43-101 qui a supervisé la préparation de l'estimation des ressources minérales.

Robert Crépeau (ing.) et Aline Leclerc (géo) et vice-présidente Exploration de Matamec, personnes qualifiées selon la norme NI 43-101 pour le projet Zeus, ont supervisé la préparation de l'information scientifique et technique. Tous deux ont vérifié les données du présent communiqué de presse.

A propos de Matamec

Matamec Explorations Inc. est une compagnie junior d'exploration minière dont l'activité principale est de développer le gîte de Kipawa et d'explorer sa propriété de terres rares-yttrium-zirconium-niobium-tantale Zeus, située le long du contact du complexe alcalin de Kipawa sur plus de 35 km.

Matamec explore aussi pour l'or, les métaux de base et les éléments du groupe platine. Son éventail de propriétés aurifères inclut la propriété Matheson JV située le long du contact favorable de la mine Hoyle Pond dans le camp minier de Timmins en Ontario.

Au Québec, la Société explore pour le lithium et le tantale sur sa propriété Tansim, et pour les métaux précieux et les métaux de base sur les propriétés Sakami, Valmont et Vulcain. De plus, elle explore pour l'or avec Northern Superior Resources Inc. sur la propriété Lespérance/Wachigabau.

"La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l'exactitude du présent communiqué."

Renseignements