Matamec Explorations inc.
TSX CROISSANCE : MAT

Matamec Explorations inc.

20 janv. 2011 13h43 HE

Matamec annonce une augmentation des ressources indiquées en TREO de 42%

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwire - 20 jan. 2011) - Matamec Explorations Inc. (la « Société » ou "Matamec") (TSX CROISSANCE:MAT) annonce qu'elle a reçu de la firme indépendante SGS Canada Inc. – groupe géologique Géostat (« SGS Géostat ») une mise-à-jour de l'estimé de ressources IN 43-101 sur le gîte de Kipawa, localisé sur la propriété Zeus. Pour référence, l'estimé original en date du 20 mai 2010 a été déposé sur SEDAR le 17 septembre 2010.

FAITS SAILLANTS DU COMMUNIQUÉ

  • SGS Géostat estime que le gîte de Kipawa est situé entre la surface et 90 mètres de profondeur et qu'il est continu sur une distance de 1,45 kilomètre, sur une largeur de 200 mètres et sur une épaisseur de 50 mètres; Matamec croit que la localisation du gîte affleurant sur le sommet d'une colline permettra une exploitation avec un minimum d'impact sur l'environnement et à des coûts très bas.

  • La ressource a été envisagée sous deux scénarios : 1) une ressource avec une teneur de coupure de ZrO2 >0,50%, ou 2) une ressource avec une teneur de coupure de Dy2O3 >0,016%. Selon le scénario 1, les ressources indiquées du gîte sont estimées à 67 200 t de TREO et les ressources inférées sont estimées à 53 300 t de TREO. Ceci représente une augmentation de 42% des ressources indiquées comparativement à l'estimé du 20 mai 2010;

  • Toujours selon le scénario 1, les ressources indiquées sont estimées à 2 400 000 kg de Dy2O3, 400 000 kg de Tb2O3 et 14 700 000 kg d'Y2O3 et les ressources inférées sont estimées à 1 900 000 kg de Dy2O3, 300 000 kg de Tb2O3 et 12 100 000 kg d'Y2O3;

  • Une campagne de forage de définition est présentement en cours, avec comme objectif principal l'amélioration de la qualité des ressources afin que la majorité de celles-ci soit classée comme indiquée (voir le communiqué du 2 décembre 2010);

  • Matamec a annoncé récemment une première mondiale (voir le communiqué du 18 octobre 2010) à l'effet qu'elle avait obtenu des taux de récupération de 89,2% terres rares (85,6% spécifiquement pour les terres rares lourdes) sur de la roche entière provenant de la Zone Eudialyte du gîte de Kipawa. Matamec attend prochainement de SGS Lakefield d'autres résultats provenant de tests faits sur des concentrés de la Zone Eudialyte. Les caractéristiques physiques du minerai de Kipawa permettent d'obtenir des procédés de traitement à bas coûts qui lui permettra d'être compétitif avec les différentes sources de terres rares lourdes présentement en exploitation dans le monde;

  • Une étude d'opportunité est en cours de préparation par la firme d'ingénierie Roche (voir le communiqué du 9 septembre 2010);

  • Compte tenu que le gîte de Kipawa contient toutes les terres rares, dont un pourcentage d'environ 33% de terres rares lourdes et d'yttrium dont les réserves mondiales sont très limitées.  Matamec identifie surtout le marché des aimants et des phosphores, consommateurs des terres rares lourdes et de l'yttrium, comme une niche potentielle. Les prix des oxydes à une pureté de 99% sont maintenant de 520$/kg pour le Tb2O3, de 300$/kg pour le Dy2O3 et de 70$/kg pour l'Y2O3 (voir le communiqué du 17 juin 2010).

André Gauthier, président de Matamec, commente: «Suite à l'annonce de la 3e campagne de forages sur le gîte de terres rare lourdes de Kipawa le 2 décembre dernier et des 23 trous de sondages effectués au 19 janvier 2011, nous sommes confiants de voir prochainement une grande partie des ressources communiquées aujourd'hui dans la catégorie indiquée. De plus, avec les résultats encourageants des tests métallurgiques sur notre minerai aux caractéristiques particulières, les ressources actuelles en terres rares, et surtout en terres rares lourdes et yttrium, démontrent la grande valeur du gisement de Kipawa ».

Propriété de terres rares lourdes-yttrium-zirconium de Zeus – Gîte de Kipawa

La propriété de terres rares lourdes-yttrium-zirconium-niobium-tantale de Zeus est localisée près des infrastructures et facilement accessible par un réseau de chemins forestiers. Elle est située à 160 kilomètres au sud-est de Rouyn-Noranda et à 65 kilomètres à l'est de la ville de Témiscaming. La propriété est détenue à 100% par Matamec et elle comprend 300 claims désignés couvrant plus de 17 600 hectares dans le complexe alcalin de Kipawa. On y retrouve le gîte de Kipawa (aussi connu sous le nom de Zone Sheffield). Le gîte comportait des ressources historiques en yttrium et zirconium circa 1990 et a fait l'objet d'un premier calcul de ressource IN 43-101 en mai 2010 (disponible sur SEDAR).

Mise à jour des ressources IN 43-101 par SGS Geostat

Le détail des ressources se retrouve dans les 2 tableaux suivants. Les ressources sont présentées sous deux scénarios (soit une teneur de coupure de ZrO2>0.5% ou de Dy2O3>0.016%) et en deux classifications : indiquées et inférées. On y retrouve également en pourcentage les teneurs en oxydes de terres rares lourdes (HREO), de toutes les terres rares plus l'yttrium (TREO), de l'yttrium, du zirconium, ainsi que les tonnages correspondants.

La minéralisation se trouve à l'intérieur d'une unité de syénite. La syénite pente à 20 degrés vers le sud-ouest et son épaisseur vraie varie entre 40 et 65 mètres. À l'intérieur de cette unité se trouvent 3 couches enrichies en TREO dont les épaisseurs vraies varient entre 2 et 28 mètres. Ces 3 couches forment la « Zone géologique enrichie en TREO ». La portion non enrichie de la syénite forme la « Zone géologique de ZrO2 ».

Scénario 1 : Ressources de TREO avec coupure à ZrO2 > 0.5% en date du 29 novembre 2010
Catégorie Zone géologique Tonnes métriques ZrO2 % TREO* % HREO** % Y2O3 % (H+Y)/TREO
*** %
Indiquées Enrichie en TREO 10 340 000 0,929 0,447 0,048 0,100 33
Zone de ZrO2 19 770 000 1,015 0,106 0,012 0,022 32
Total 30 110 000 0,986 0,223 0,024 0,049 33
Inférées Enrichie en TREO 8 740 000 0,997 0,467 0,051 0,108 34
Zone de ZrO2 12 130 000 1,007 0,103 0,011 0,022 32
Total 20 860 000 1,003 0,255 0,028 0,058 34
* : TREO contient l'ensemble des oxydes de terres rares ainsi que les oxydes d'yttrium.
** : HREO contient l'ensemble des oxydes de terres rares lourdes (Terbium au Lutetium).
*** : H+Y : HREO additionné à Y2O3.
 
 
 
 Tonnages correspondants
Catégorie Zone géologique ZrO2 t Diff. ****   TREO * t Diff. ****   HREO ** t Diff. ****   Y2O3 t Diff. ****  
Indiquées Total 296 700 +43 % 67 200 +42 % 7 300 +43 % 14 700 +44 %
Inférées Total 209 200 +15 % 53 300 –14 % 5 800 –13 % 12 100 –14 %
**** : Augmentation par rapport au 20 mai 2010 (négatif pour une réduction)
 
 
 
Scénario 2 : Ressources de TREO avec coupure à Dy2O3 >0,016% en date du 29 novembre 2010
Catégorie Zone géologique Tonnes métriques ZrO2 % TREO* % HREO** % Y2O3 % (H+Y)/TREO*** %
Indiquées Enrichie en TREO 4 920 000 0,883 0,607 0,064 0,136 33
Inférées Enrichie en TREO 4 260 000 1,008 0,628 0,070 0,149 35
* : TREO contient l'ensemble des oxydes de terres rares ainsi que les oxydes d'yttrium.
** : HREO contient l'ensemble des oxydes de terres rares lourdes (Terbium au Lutetium).
*** : H+Y : HREO additionné à Y2O3.
 
 
 
Tonnages correspondants
Catégorie Zone géologique   ZrO2 t TREO* t HREO** t Y2O3 t  
Indiquées Enrichie en TREO   43 400 29 800 3 100 6 700  
Inférées Enrichie en TREO   43 000 26 700 3 000 6 400  
Note : Les ressources du 20 mai 2010 ne sont pas disponibles à cette teneur de coupure

Les scénarios 1 et 2 doivent être considérés de façon indépendante puisque les ressources du scénario 2 se retrouvent à l'intérieur du scénario 1.

Modélisation des ressources IN 43-101 par SGS Geostat

Les paramètres d'estimation n'ont pas changés depuis l'estimé précédent. SGS Géostat a reçu les données de forage de 2010 le 15 novembre 2010. La méthode d'interpolation utilisée est l'inverse de la distance au carré. Les blocs des ressources ont des dimensions de 10m x 10m x 5m. La grille de forage considérée pour les ressources indiquées est de 50m. Les ressources extrapolées à plus de 30m sont considérées inférées, ainsi que les valeurs en terres rares calculées dans les sondages historiques. La base de données utilisée comporte 12 tranchées et 81 sondages (30 forés en 1988-1990 par Unocal Canada Ltd., 31 forés par Matamec en 2009, ainsi que 20 en 2010) totalisant 6317,19 mètres forés et 630,64 mètres en tranchées. Un total de 4327 intervalles analysés a été utilisé pour le calcul. Notons que 4 forages de 1988-1990 ont été retirés car l'information des jumeaux (twin) de 2009 sont plus complets.

Yann Camus (ing.) ingénieur de la firme indépendante SGS Canada Inc. – groupe géologique Géostat (« SGS Géostat ») est la personne qualifiée selon la norme IN 43-101 qui a supervisé la préparation de l'estimé des ressources. Aline Leclerc (géo) et vice-présidente Exploration de Matamec, personne qualifiée selon la norme IN 43-101 pour le projet Zeus, a supervisé la préparation de l'information scientifique et technique. Ensemble, ils ont vérifié les données du présent communiqué de presse.

Campagne de sondages Hiver 2010-2011

Matamec a annoncé le 2 décembre 2010 qu'une 3e campagne de forages de 2 700 mètres en calibre NQ a commencé sur le gîte de terres rares lourdes-yttrium-zirconium de Kipawa, situé sur sa propriété Zeus. Au 19 janvier 2010, 23 trous de sondages ont été effectué. D'autres informations seront communiquées ultérieurement sur l'évolution de la campagne d'exploration de l'hiver 2010-2011.

L'objectif principal de la présente campagne de sondages vise l'amélioration de la qualité des ressources afin que la majorité de celles-ci soit classée comme indiquée. Également, les nouveaux trous de forages, combinés à ceux des deux campagnes précédentes, fourniront suffisamment de matériel (plusieurs centaines de kilogrammes pour chacune zone) pour la réalisation de tests métallurgiques plus volumineux.

Tests métallurgiques

Matamec a annoncé le 18 octobre 2010 un accroissement significatif du taux de récupération des terres rares lors de tests de lixiviation effectués sur le minerai du gîte de Kipawa. Ces tests, menés à SGS Lakefield Research sous la supervision de Les Heymann (P.Eng), ont été effectués sur de la roche entière provenant de la Zone Eudialyte du gîte et ont mené à des taux de récupération de 89,2% terres rares (85,6% spécifiquement pour les terres rares lourdes).

L'échantillon proviennait d'un composite de tous les 30 sondages de l'automne 2009 qui ont traversé la Zone Eudialyte. Ces résultats ont été obtenus grâce à un procédé exclusif à Matamec qui permet une forte diminution de la formation du gel de silice. Seulement 0,9% de la silice en présence s'est retrouvée en solution au cours de cette série de tests, produisant un soluté facile à filtrer. La compagnie est donc confiante qu'un procédé a bas coût à été découvert.

D'autres tests ont suivi cette première série et nous attendons présentement les résultats de tests faits sur des concentrés de la zone Eudialyte.

Étude d'opportunité – Groupe d'ingénierie Roche

Une étude d'opportunité est en cours de préparation par l'équipe « Mines et traitement du minerai » de la firme d'ingénierie Roche. Cette équipe est composée de professionnels dont l'expertise est reconnue dans le domaine minier (voir le communiqué du 9 septembre 2010). Dès que la prochaine mise-à-jour des ressources sera disponible et que les tests de métallurgiques seront dans une phase plus avancée, l'étude d'opportunité pourra être terminée.

Niche de marché : aimants et phosphores

Compte tenu que le gîte de Kipawa contient toutes les terres rare, dont un pourcentage d'environ 33% de terres rares lourdes et d'yttrium dont les réserves mondiales sont très limitées, Matamec identifie surtout le marché des aimants et des phosphores, consommateurs des terres rares lourdes et de l'yttrium, comme une niche potentielle. Les prix des oxydes à une pureté de 99% sont maintenant de 520$/kg pour le Tb2O3, de 300$/kg pour le Dy2O3 et de 70$/kg pour l'Y2O3 (voir le communiqué du 17 juin 2010). 

Selon Roskill et IMCOA (novembre 2010), la demande pour les aimants devraient avoir un taux de croissance entre 10% et 15% entre 2010 et 2015. Ceci signifie que la demande pour les éléments de terres rares contenues dans les aimants passerait de 26,000 tonnes en 2010 à 48,000 tonnes en 2015. En ce qui concerne les phosphores, le taux de croissance est évalué entre 6% et 10%, ce qui signifie que la demande passerait de 8,500 tonnes à 13,000 tonnes pour ces éléments.

Concurremment à cette augmentation de la demande, le ministère du commerce de la Chine annonce régulièrement, et ce depuis août 2009, de fortes réduction des quotas d'exportation pour les métaux de terres rares. Selon un article publié dans le New York Times le 29 décembre 2010, le ministère compte augmenter ces réductions en 2011. Puisque la Chine produit présentement de 97% à 99% des terres rares sur le marché, les prix de ces dernières ont fortement augmenté. Par exemple, le tableau suivant donne une indication de l'évolution des prix mondiaux pour certaines terres rares et de l'yttrium depuis octobre 2009 :

Évolution du prix de certaines oxydes (99%) de TREO en US$/kg depuis octobre 2009
Types of REO LREO MREO HREO
Date Nd2O3 Eu2O3 Tb2O3 Dy2O3 Y2O3
Oct. 2009 14,40 460,00 350,00 100,00 14,00
Juin 2010 32,50-33,00 505,00-525,00 490,00-520,00 190,00-200,00 22,00-55,00
Sept. 2010 59,50-60,00 585,00-605,00 585,00-605,00 278,00-298,00 33,00-36,00
Jan. 2011 89,50 620,00 595,00 325,00 72,00
Source: Metal-Pages.com 18 janvier, 2011.

Pour plus d'information, venez nous voir au kiosque #441 à la conférence Cambridge à Vancouver le 23 et 24 janvier

Matamec est heureuse d'annoncer que le président, André Gauthier, présentera au « Critical Metals Investment Symposium » le 22 janvier à 11 :00. M. Gauthier présentera aussi au « Cambridge Resource Investment Conference » le 23 janvier à 15 :30 dans le « workshop 1 ». Matamec assistera aussi au « Vancouver AME BC Roundup 2011 » qui aura lieu du 24 au 27 janvier.

Pour plus d'information ou pour enregistrer au « Symposium », cliquez ici (http://cambridgehouse.com/).

Pour plus d'information ou pour enregistrer au « Cambridge », cliquez ici (http://cambridgehouse.com/).

Pour plus d'information ou pour enregistrer au « Roundup », cliquez ici (http://www.amebc.ca/roundup/overview-2011.aspx).

Matamec assistera aussi au « 3rd Lithium Supply & Markets Conference » qui aura lieu du 19 au 21 janvier à Toronto.

Pour plus d'information ou pour enregistrer au « 3rd Lithium Supply & Markets Conference », cliquez ici (http://www.metalbulletin.com/events/3691/Americas/Iron-and-Steel/Intro/Lithium-Supply-and-Markets-LSM11.html).

Finalement, comme Matamec est récemment devenue un membre du « Rare Earth Industry and Technology Association », M. Gauthier sera présent à la réunion annuelle de l'association le 27 Janvier à Denver.

Pour plus d'information sur le REITA, cliquez ici (http://www.reitausa.org/).

A propos de Matamec

Outre son activité principale qui est de développer le gîte de Kipawa et d'explorer pour d'autres indices de Terres Rares-Yttrium-Zirconium-Niobium-Tantale sur sa propriété Zeus, Matamec a une stratégie d'exploration pour la découverte de gîtes aurifères, de métaux de bases et des éléments du groupe du platine ainsi que pour les métaux rares.

Pour l'or, la Société explore dans le camp minier prolifique de Timmins en Ontario, dont la principale cible est la propriété Matheson JV avec Goldcorp Canada Ltd. et Goldcorp Inc.

Au Québec, la Société explore pour le lithium et le tantale sur sa propriété Tansim et pour les métaux précieux et les métaux de base sur les propriétés Sakami, Valmont et Vulcain. De plus, elle explore pour l'or avec Northern Superior Resources Inc. sur la propriété Lespérance/Wachigabau.

"La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l'exactitude du présent communiqué."

Renseignements