Matamec Explorations inc.
TSX CROISSANCE : MAT
OTCQX : MHREF

Matamec Explorations inc.

13 sept. 2012 09h40 HE

Matamec Explorations inc. : L'étude de faisabilité progresse comme prévu sur le projet de terres lourdes de Kipawa

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwire - 13 sept. 2012) - Matamec Explorations Inc. (« Matamec » ou la "Société") (TSX CROISSANCE:MAT)(OTCQX:MHREF) et Toyotsu Rare Earth Canada Inc. (« TRECan ») ont le plaisir d'annoncer que l'étude de faisabilité pour le projet de terres rares lourdes de Kipawa se déroule comme prévu, dont les résultats sont attendus au deuxième trimestre de 2013.

FAITS SAILLANTS DU COMMUNIQUÉ

  • Le mandat de l'étude de faisabilité a été donné en mai dernier 2012 à un consortium de deux entreprises d'ingénierie composé de Roche et de Genivar;

  • La campagne de forage de 16 158 mètres a été complétée (voir le communiqué de presse du 10 Septembre 2012) afin de :

    • définir les ressources dans la fosse dans la catégorie mesurée (77 sondages);

    • s'assurer de la qualité du socle rocheux autour du gisement pour la conception de la future fosse à ciel ouvert (5 sondages géotechniques);

    • fournir suffisamment de matériel minéralisé provenant de sondages pour établir les effets de la variabilité de la teneur et du contenu minéralogique du gîte de Kipawa (22 sondages).

  • L'usine pilote hydrométallurgique a extrait avec succès les terres rares lourdes critiques et produit un concentré de terres rares (voir le communiqué de presse du 11 septembre 2012) ;

  • Depuis mai 2012, Golder & Ass. ont procédé à l'étude d'impact environnemental et social («EIES») (voir communiqué de presse le 12 septembre 2012).

Après avoir examiné l'évaluation économique préliminaire, il a été décidé par Matamec et TRECan de sauter la phase de préfaisabilité et de passer directement à l'étude de faisabilité. Le mandat de l'étude de faisabilité a été donné en mai dernier 2012 à un consortium de deux entreprises d'ingénierie composé de Roche et de Genivar. Comme mentionné dans le communiqué du 17 juillet, Matamec et TRECan, une filiale canadienne de Toyota Tsusho Corp., ont conclu une entente par laquelle ils formeront une coentreprise pour le projet de terres rares lourdes Kipawa.

La complétion de la campagne de forage de 16 158 mètres suivi d'une mise-à-jour de l'estimation des ressources minérales, la conclusion des usines pilotes de traitement des minéraux et le début de l'EIES sont les trois éléments clés qui doivent être bien menés avant de pouvoir accélérer l'étude de faisabilité. Matamec confirme maintenant que l'étude de faisabilité devrait être livrée d'ici le deuxième trimestre de 2013 comme initialement prévu.

L'équipe expérimentée de gestion de projet de Matamec coordonne les différents employés, consultants et entreprises impliquées dans l'étude de faisabilité afin de maintenir le projet dans le calendrier prévu. À l'heure actuelle, le principal objectif est de terminer la définition des critères de conception dans tous les aspects du projet. La plupart des critères de conception avancés et les schémas de procédé seront complétés en septembre. Le reste de l'étude de faisabilité suivra comme prévu. En résumé, l'étude de faisabilité se déroule simultanément sur plusieurs fronts.

André Gauthier, président de Matamec a déclaré: «en raison de son bon emplacement et de sa métallurgie assez simple, les opérations de la mine de terres rares lourdes de Kipawa sont potentiellement prévues pour le dernier trimestre de 2015. Toutefois, à la lumière des récents développements relativement à la loi sur la mise en valeur des ressources minérales dans le respect des principes du développement durable du gouvernement du Québec (Projet de loi N014), nous devons rester vigilants et prévoir à l'avance les possibles exigences de ces audiences publiques."

Bertho Caron, V-P développement de projet et construction (Ing.), est la personne qualifiée de Matamec pour le présent communiqué de presse.

A propos de Matamec

Matamec Explorations Inc. est une compagnie junior d'exploration minière dont l'activité principale est de développer le gîte de terres rares lourdes de Kipawa avec TRECan. Suite aux conclusions positives de l'étude économique préliminaire (« ÉÉP ») déposée sur SEDAR en mars 2012 et à l'engagement d'un VP Développement de projet et Construction, Matamec et TRECAn ont décidé de passer directement à l'étude de faisabilité. Les faits saillants de l'ÉÉP montrent un projet économique robuste tel qu'une valeur actuelle nette de 606M $CAD avant impôts à un taux d'actualisation de 8%, un taux de rendement interne de 36,9%, des revenus de 2,8 milliards $CAD, des bénéfices de 1,67 milliards $CAD avant intérêts, impôts et amortissement, un retour sur l'investissement de 2,4 ans, etc. (voir le communiqué du 30 janvier 2012).

De plus, la Société explore sa propriété de terres rares-yttrium-zirconium-niobium-tantale Zeus, située le long du contact du complexe alcalin de Kipawa sur plus de 35 km.

Matamec explore aussi pour l'or, les métaux de base et les éléments du groupe platine. Son éventail de propriétés aurifères inclut la propriété Matheson JV située le long du contact favorable de la mine Hoyle Pond dans le camp minier de Timmins en Ontario.

Au Québec, la Société explore pour le lithium et le tantale sur sa propriété Tansim, et pour les métaux précieux et les métaux de base sur les propriétés Sakami, Valmont et Vulcain. De plus, elle explore pour l'or avec Northern Superior Resources Inc. sur la propriété Lespérance/Wachigabau.

"La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l'exactitude du présent communiqué."

Renseignements