Matamec Explorations inc.
TSX CROISSANCE : MAT
OTCQB : MHREF

Matamec Explorations inc.

23 mars 2017 08h10 HE

Matamec fait une mise à jour sur le projet de terres rares Kipawa

Des activités reliées à l'innovation sont en cours afin d'optimiser les procédés, minimiser l'empreinte environnementale et améliorer l'efficience du projet

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 23 mars 2017) - Matamec Explorations inc. (« Matamec » ou la « Société ») (TSX CROISSANCE:MAT)(OTCQB:MHREF) est très heureuse d'annoncer une mise à jour sur l'optimisation des procédés de son projet phare de terres rares Kipawa, enrichi en lourdes. Depuis 2015, Matamec vise à développer des méthodes innovantes afin d'améliorer et optimiser, autant les opérations minières que le procédé métallurgique. Ces activités reliées à l'innovation sont présentées sommairement dans le diagramme suivant :

Diagramme projet d'innovation Kipawa : http://media3.marketwire.com/docs/651d_f.jpg

« Nous sommes heureux d'avoir établi au cours des dernières années, un partenariat avec des universités et des centres de recherche de renom, afin d'explorer différentes manières d'améliorer le projet Kipawa, » a mentionné André Gauthier, président et chef de la direction de Matamec. « Il est excitant de voir les résultats du travail intensif de tant d'équipes travaillant à des objectifs communs. Nous pensons être en mesure de partager au cours des prochaines semaines de plus amples informations relativement à nos plus récentes innovations. »

Le but principal de Matamec est d'améliorer l'efficacité globale du projet. Elle poursuit cet objectif sur de nombreux fronts, collaborant avec plusieurs groupes de chercheurs dans leurs domaines d'expertise respectifs (voir la figure ci-dessus). De la recherche est réalisée afin d'élargir la connaissance géologique et minéralogique et les caractéristiques du gisement Kipawa et d'améliorer l'exactitude de la modélisation et de l'estimation des ressources en terres rares à Kipawa, incluant l'évaluation de la pertinence de l'extraction minière sélective.

Au plan de la métallurgie, des travaux sont en cours afin d'explorer la possibilité d'utiliser la flottation et le triage du minerai dans le processus de concentration physique. Des nouveaux processus métallurgiques novateurs sont passés en revue et testés, particulièrement afin d'augmenter la récupération des terres rares et le rejet des impuretés. Un nouveau projet de recherche se concentrant sur la séparation des éléments de terres rares devrait débuter prochainement.

Un autre objectif important pour la Société est de minimiser l'empreinte environnementale du projet. En tenant compte de cet objectif, les chercheurs évaluent des scénarios possibles afin d'obtenir la forme la plus stable de résidus pour Kipawa. De plus, nous examinons le potentiel de récupération des sous-produits générés au cours des différents processus métallurgiques.

Finalement, concomitamment à la planification de la deuxième mini-usine pilote, une révision du design de l'usine pilote de démonstration est en cours pour Kipawa, incorporant tous les résultats positifs des activités reliées à l'innovation mentionnées précédemment.

Eliza Ngai, M.Eng, P.Eng, métallurgiste de Matamec est la personne qualifiée selon la norme IN 43-101 et est responsable du contenu technique de ce communiqué de presse.

À propos de Matamec

Localisée à Montréal (Québec), Matamec Explorations Inc. est une société junior d'exploration minière, dont les activités portent sur deux axes principaux de développement : l'or, et les éléments essentiels pour les technologies liées à l'énergie, avec des propriétés contenant, entre autres, du lithium (Tansim-détenue à 100%), du cobalt (Fabre-détenue à 100%), du nickel (Vulcain-détenue à 100%) et des terres rares (Kipawa-détenue à 72%).

L'activité principale de la Société est le développement du gisement d'éléments de terres rares lourdes de Kipawa en co-entreprise avec Ressources Québec à hauteur de 72 % par Matamec et de 28 % par RQ (à titre de mandataire du Gouvernement du Québec), et Toyota Tsusho Corp. (Nagoya, Japon) détenant une redevance de 10% sur le profit net dans le gisement.

En plus des activités dans le secteur de l'énergie, la Société explore aussi pour l'or, sur les trois propriétés suivantes: HMR (1% NSR détenue), Matheson JV (détenue à 50%) et Pelangio (détenue à 100%), situées dans le secteur oriental de la mine Hoyle Pond à Timmins en Ontario, ainsi que dans deux propriétés situées sur le territoire couvert par le Plan Nord du Québec. Celles-ci incluent les propriétés Sakami (détenue à 50%) et Opinaca Gold West (détenue à 100%) dans un contexte géologique similaire à la mine Éléonore à la Baie-James au Québec).

Carte indiquant l'emplacement des propriétés de Matamec : http://media3.marketwire.com/docs/651c_f.jpg

Information prospective

Le présent communiqué de presse contient de l' « information prospective » au sens de la législation en valeurs mobilières applicable au Canada. Les énoncés prospectifs sont généralement reconnaissables par l'utilisation des termes « pouvoir », « devoir », « continuer », « s'attendre à », « anticiper », « perspective », « prévision », « estimer », « croire », « avoir l'intention de », « prévoir » ou « projeter », ou leur négatif ou des variantes de ces mots, expressions ou déclarations sur lesquels des interventions, des événements et des résultats « peuvent », « pourraient », « devraient » ou « seront » prises, se produiront ou pourront être réalisés. Les énoncés prospectifs sont basés sur des présomptions qui, de l'opinion de la direction, sont raisonnables au moment où de tels énoncés sont faits. Aucune assurance ne peut être donnée quant à l'exactitude de ces énoncés prospectifs puisque les événements futurs ou résultats réels de la compagnie pourraient différer considérablement de ceux qui sont décrits dans ces énoncés prospectifs. Par conséquent, le lecteur ne devrait pas accorder une importance indue aux énoncés prospectifs. Bien que Matamec ait tenté de répertorier les facteurs importants par suite desquels les résultats réels pourraient différer considérablement de ceux qui sont décrits dans les énoncés prospectifs, il peut y avoir d'autres facteurs par suite desquels les résultats pourraient différer de ceux prévus, estimés ou escomptés. Les facteurs par suite desquels les résultats pourraient différer considérablement de ceux qui sont décrits dans les énoncés prospectifs inclus, l'incertitude reliée à la décision de la Coentreprise terres rares Kipawa d'extraire des minéraux du gisement Kipawa, sans s'y limiter les facteurs de risque énoncés dans le rapport de gestion de Matamec pour l'année financière se terminant le 31 décembre 2015 ou tout autre document d'information pouvant être consulté sous le profil SEDAR de la compagnie à www.sedar.com. Les renseignements prospectifs qui figurent dans les présentes sont donnés en date du présent communiqué de presse et Matamec n'assume aucune obligation de les mettre à jour, que ce soit pour tenir compte de nouveaux renseignements, de faits ou de résultats futurs ou pour toute autre raison, sauf si les lois sur les valeurs mobilières applicables l'exigent.

« La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l'exactitude du présent communiqué ».

Visitez-nous sur Facebook : https://www.facebook.com/MatamecInc

Renseignements