Matamec Explorations inc.
TSX CROISSANCE : MAT
OTCQX : MHREF

Matamec Explorations inc.

12 sept. 2012 10h01 HE

Matamec mandate Golder pour mener l'étude d'impact environnemental et social pour le gîte de terres rares lourdes de Kipawa

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwire - 12 sept. 2012) - Matamec Explorations Inc. Matamec » ou la "Société") (TSX CROISSANCE:MAT)(OTCQX:MHREF) et Toyotsu Rare Earth Canada Inc. (« TRECan ») ont le plaisir d'annoncer que la firme de consultant Golder & Associés a été mandatée pour effectuer l'étude d'impact environnemental et social du gîte de terres rares lourdes de Kipawa.

Le mandat a été attribué en avril 2012, car certaines données de la caractérisation du milieu devaient être recueillies au printemps. La priorité en environnement pour l'année 2012 est de s'assurer de bien collecter toute l'information de base nécessaire à la demande du certificat d'autorisation au MDDEP et à une étude d'impact complète. Même si le projet Kipawa ne se dirige pas vers des audiences publiques («BAPE»), en raison de sa production quotidienne de 4 000 tonnes, Matamec a tenu compte du contexte incertain de la législation actuelle et son calendrier a été conçu pour éviter les retards possibles en recueillant préventivement toutes les données de bases nécessaires en cas d'audiences publiques pouvant être imposées par les différents paliers gouvernementaux. Nonobstant les obligations législatives, la direction de Matamec croit que la protection de l'environnement commence par une bonne compréhension du milieu naturelle et social et la Société veille à s'assurer que ses actions sont en conformité avec les normes provinciales et fédérales.

La collecte de données biologiques (inventaires de la sauvagine, des oiseaux de proie et forestiers, des amphibiens, des plantes rares, des espèces menacées et les pêches expérimentales) a commencé et se poursuivra tout au long de l'automne 2012. A cela se greffe les études de l'eau de surface, l'hydrologie et l'hydrogéologie, du climat, du bruit et aussi du volet socio-économique. Bien que certains travaux sur le terrain puissent être nécessaires au printemps 2013, l'étude de base, y compris les aspects sociaux, sera terminée d'ici la fin de l'automne 2012. Des travaux géotechniques nécessaires à la connaissance de la stabilité de la mine à ciel ouvert, des infrastructures minières et du parc à résidus ont déjà commencé en août dernier. L'analyse de la localisation et des concepts du parc à résidus miniers est présentement en cours et la caractérisation géochimique du minerai, de la roche stérile et des résidus se prépare au moment de la diffusion de ce communiqué.

La participation des communautés algonquines du secteur Temiscaming dans le projet Kipawa a été obtenue le 6 juillet 2012 par la signature d'une lettre d'entente (« Memorandum of Understanding »). Cet accord aborde entre autres, la préparation d'un protocole de consultation par les parties signataires et leur responsabilité au niveau de l'étude d'acceptabilité sociale du projet. Les communautés algonquines d'Eagle Village First Nation et de Wolf Lake First Nation s'occuperont du volet touchant les impacts sociaux culturels et économiques en regard de leurs communautés respectives. Matamec s'est engagée à rembourser les coûts relatifs à cette étude.

Une table d'harmonisation et de suivi pour le projet a été mise de l'avant afin de permettre une meilleure communication entre la population locale et Matamec. Siègent à cette Table, des représentants des communautés autochtones, la Municipalité régionale de comté, des élus de Témiscaming et Kipawa, des acteurs économiques tel que la Société de développement du Témiscamingue, Tembec, la Chambre de commerce, le Ministère des Ressources naturelles et de la Faune du Québec et la Commission scolaire Lac Témiscamingue. Le groupe de travail s'est réuni à ce jour, à plus de 8 reprises.

André Gauthier, président, a déclaré: « J'apprécie vraiment que Golder & Associés soient impliqués dans notre projet. C'est une entreprise digne de confiance. Leur réputation et leurs connaissances nous donnent l'assurance d'une étude d'impact environnemental complète et crédible. Le travail sur le terrain du printemps dernier et de l'été 2012 s'est très bien déroulé et se continu tel que prévu. Pour moi et toute l'équipe Matamec, la responsabilité sociale et environnementale est extrêmement importante. En 2012, une compagnie minière doit être respectueuse de l'environnement et doit aussi considérer le milieu social du secteur ou il aspire le développement de son projet. »

A propos de Matamec

Matamec Explorations Inc. est une compagnie junior d'exploration minière dont l'activité principale est de développer le gîte de terres rares lourdes de Kipawa avec TRECan. Suite aux conclusions positives de l'étude économique préliminaire (« ÉÉP ») déposée sur SEDAR en mars 2012 et à l'engagement d'un VP Développement de projet et Construction, Matamec et TRECAn ont décidé de passer directement à l'étude de faisabilité. Les faits saillants de l'ÉÉP montrent un projet économique robuste tel qu'une valeur actuelle nette de 606M $CAD avant impôts à un taux d'actualisation de 8%, un taux de rendement interne de 36,9%, des revenus de 2,8 milliards $CAD, des bénéfices de 1,67 milliards $CAD avant intérêts, impôts et amortissement, un retour sur l'investissement de 2,4 ans, etc. (voir le communiqué du 30 janvier 2012).

De plus, la Société explore sa propriété de terres rares-yttrium-zirconium-niobium-tantale Zeus, située le long du contact du complexe alcalin de Kipawa sur plus de 35 km.

Matamec explore aussi pour l'or, les métaux de base et les éléments du groupe platine. Son éventail de propriétés aurifères inclut la propriété Matheson JV située le long du contact favorable de la mine Hoyle Pond dans le camp minier de Timmins en Ontario.

Au Québec, la Société explore pour le lithium et le tantale sur sa propriété Tansim, et pour les métaux précieux et les métaux de base sur les propriétés Sakami, Valmont et Vulcain. De plus, elle explore pour l'or avec Northern Superior Resources Inc. sur la propriété Lespérance/Wachigabau.

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l'exactitude du présent communiqué.

Renseignements