Matamec Explorations inc.

TSX CROISSANCE : MAT
OTCQX : MHREF


Matamec Explorations inc.

19 mars 2013 09h19 HE

Matamec reçoit 1,041 millions de dollars de Toyotsu et fait le point sur la métallurgie pour Kipawa

La Société annonce qu'il y aura une présentation à la conférence "Mines and Money Hong Kong"

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwire - 19 mars 2013) - Matamec Explorations inc. ("Matamec" ou la "Société") (TSX CROISSANCE: MAT)(OTCQX:MHREF) a le plaisir d'annoncer que la Société a reçu un paiement de 1,041 millions $CAN de son partenaire japonais Toyotsu Rare Earth Canada, Inc. (« Toyota » ou « TRECan »), une filiale de Toyota Tsusho Corp. (« TTC »). Le but du projet minier Kipawa est de fournir à Toyotsu les terres rares lourdes ("TRL") pour la production et la commercialisation de véhicules hybrides et électriques.

Avec ce paiement, Matamec a reçu un montant cumulé de 14 236 608 $CAN sur un maximum de 16 millions $CAN dédié à l'étude de faisabilité sur le gîte de terres rares lourdes de Kipawa. Les résultats sont attendus au deuxième trimestre de 2013.

«Pour Matamec, le soutien financier reçu de Toyotsu est une indication claire aux marchés des progrès réalisés pour la continuité de l'étude de faisabilité », a déclaré André Gauthier, président et chef de la direction de Matamec Explorations. «L'équipe d'experts de Matamec continue de produire des résultats. Matamec est en bonne position pour devenir l'une des premières sociétés à fournir des terres rares lourdes pour les véhicules hybrides et électriques en Amérique du Nord. »

Depuis la signature de l'accord de coparticipation (« CP »), par lequel TRECan acquiert de Matamec un intérêt indivis de 49 % dans le gîte de terres rares lourdes de Kipawa, Matamec a reçu 8,5 millions $CAN le 18 juillet 2012 pour le premier intérêt indivis de 25 %. Pour acquérir l'intérêt additionnel de 24 %, TRECan doit payer un montant maximum de 7,5 millions $CAN à Matamec. Ce paiement de 1,041 millions $CAN est le cinquième d'une série de paiements successifs pour compléter le montant maximum de 7,5 millions $CAN, mais globalement c'est le sixième paiement reçu de TRECan. Matamec transférera l'intérêt indivis de 24 % à TRECan quand elle recevra ce montant cumulé maximum de 7,5 millions $CAN.

Mise à jour des tests métallurgiques

Depuis mars 2012, l'équipe technique a progressée de manière significative au niveau du développement métallurgique du projet minier de Kipawa. Une grande quantité de tests en laboratoire ont été effectués afin de développer et valider le procédé jusqu'à la production d'un concentré mixte de carbonate de terres rares, ainsi que des usines pilotes et des travaux d'ingénierie en parallèle. Aujourd'hui, en collaboration avec nos partenaires, le développement de la purification finale du carbonate est en cours, ainsi que des tests de variabilité et d'optimisation. De nombreux obstacles ont été surmontés et le développement continue d'avancer positivement.

Mise à jour de l'équipe de la métallurgie

La société annonce que M. Paul Blatter, directeur de la Métallurgie, a quitté Matamec en date du 15 mars 2013 pour poursuivre d'autres intérêts. Matamec est reconnaissante de la contribution de M. Blatter comme dirigeant de l'équipe métallurgique dans l'élaboration de la stratégie qui a solidement établi le procédé métallurgique de Matamec. Désormais, nous sommes concentrés sur les procédés de purification finale qui sont très avancés. La Société fait confiance à l'équipe que nous avons actuellement en place pour compléter l'étude de faisabilité, en particulier à Mme Ngai et M. Hayden qui ont participé ces deux dernières années dans toutes les études reliées au projet Kipawa et ceux-ci possèdent une solide expérience en métallurgie et y compris dans les procédés hydrométallurgiques des terres rares.

L'équipe de la métallurgie sera maintenant dirigée par une équipe expérimentée avec le soutient de Toyota Tsusho Corp et de son réseau, SGS Géostat et plus particulièrement les membres suivants :

  • Mme Eliza Ngai, P. Eng., M. Eng., une métallurgiste avec plus de huit ans d'expérience, y compris comme génie-conseil pour une société d'ingénierie internationale comme ingénieure des procédés. Mme Ngai rejoint Matamec en avril 2011 et a travaillé de nombreuses années sous le regretté M Les Heymann, expert en terres rares.
  • M Alfred Hayden, P. Eng., un métallurgiste avec plus de 40 ans d'expérience avec une spécialisation en hydrométallurgie. M. Hayden a participé aux tests de laboratoire et au développement du procédé en tant que consultant indépendant depuis 2011 et assumera de nouvelles responsabilités dans l'élaboration du procédé de traitement.
  • M Bertho Caron, Ing., VP développement de projet et construction, avec de nombreuses années d'expérience dans le développement et de la mise en production de projets.
  • M Raynald Vézina, Ing., directeur et conseiller technique de Matamec, est un ingénieur avec plus de 35 ans d'expérience dans l'industrie minière. Il a travaillé à divers emplois entre autre pour Cambior, Placer Dome et Falconbridge. Il a mené avec succès à la mise en production de nombreuses mines.

Bertho Caron Ing, VP Développement de projet et construction. Eliza Ngai P Eng, Métallurgiste and Aline Leclerc, géo, VP Exploration sont les personnes qualifiées de Matamec pour ce communiqué.

Mines and Money Hong Kong 2013

La Société annonce que M. André Gauthier, président et chef de la direction, présentera une mise-à-jour corporative à la conférence Mines and Money Hong Kong le 22 mars 2013 à 12H50 au centre de conférence de Hong Kong. Matamec a aussi un kiosque situé au numéro A39 entre mercredi le 20 mars au jeudi le 21 mars 2013. Pour de plus amples informations, visitez le www.minesandmoney.com.

À propos de Toyotsu et TRECan

Établie depuis plus de 60 ans, Toyota Tsusho Corp. est une société commerciale qui fait affaires avec plus de 400 sociétés au Japon et à l'étranger, avec des clients dans le monde entier, grâce à un réseau global couvrant le Japon et plus de 60 autres pays. TRECan est une filiale de TTC spécialement créée pour le JVA relativement au gîte de terres rares lourdes de Kipawa. TTC a quatre projets de terres rares au monde : en Inde, au Vietnam, en Indonésie (lourdes) et au Canada (lourdes avec le Kipawa JVA). Pour de plus amples informations, veuillez consulter le rapport annuel 2012 de TTC disponible en ligne (anglais et japonais seulement).

A propos de Matamec

Matamec Explorations inc. est une compagnie junior d'exploration minière dont l'activité principale est de développer le gîte de terres rares lourdes de Kipawa avec la compagnie japonaise TRECan. Suite aux conclusions positives de l'étude économique préliminaire (« ÉÉP ») déposée sur SEDAR en mars 2012 et à l'engagement d'un VP Développement de projet et Construction, Matamec et TRECAn ont décidé de passer directement à l'étude de faisabilité. Les faits saillants de l'ÉÉP montrent un projet économique robuste, tel qu'une valeur actuelle nette de 606 millions $CAN avant impôts à un taux d'actualisation de 8 %, un taux de rendement interne de 36,9 %, des revenus de 2,8 milliards $CAN, des bénéfices de 1,67 milliards $CAN avant intérêts, impôts et amortissement, un retour sur l'investissement de 2,4 ans, etc. (voir le communiqué du 30 janvier 2012).

De plus, la Société explore sa propriété de terres rares-yttrium-zirconium-niobium-tantale Zeus, située le long du contact du complexe alcalin de Kipawa sur plus de 35 km.

Matamec explore aussi pour l'or, les métaux de base et les éléments du groupe platine. Son éventail de propriétés aurifères inclut la propriété Matheson JV située le long du contact favorable de la mine Hoyle Pond dans le camp minier de Timmins en Ontario.

Au Québec, la Société explore pour le lithium et le tantale sur sa propriété Tansim, et pour les métaux précieux et les métaux de base sur les propriétés Sakami, Valmont et Vulcain. De plus, elle explore pour l'or avec Northern Superior Resources Inc. sur la propriété Lespérance/Wachigabau.

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l'exactitude du présent communiqué.

Renseignements