Matamec Explorations inc.

TSX CROISSANCE : MAT
OTCQX : MHREF


Matamec Explorations inc.

04 déc. 2012 07h00 HE

Matamec reçoit un troisième versement de Toyotsu Rare Earth Canada

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwire - 4 déc. 2012) - Matamec Explorations Inc. ("Matamec" ou la "Société") (TSX CROISSANCE:MAT)(OTCQX:MHREF) a le plaisir d'annoncer que la Société a reçu un troisième paiement de 263 887 CAD de son partenaire japonais Toyotsu Rare Earth Canada, Inc. (« TRECan »), une filiale de Toyota Tsusho Corp. (« TTC »).

Avec la signature de l'accord de coparticipation (« CP »), par lequel TRECan acquiert de Matamec un intérêt indivis de 49% dans le gîte de terres rares lourdes de Kipawa, Matamec a reçu 8,5M CAD le 18 juillet pour le premier intérêt indivis de 25%. Pour acquérir l'intérêt additionnel de 24%, TRECan doit payer un montant maximum de 7,5M CAD à Matamec. Ce paiement de 263 887 CAD est le deuxième d'une série de paiements successifs pour compléter le montant maximum de 7,5M CAD. Matamec transférera l'intérêt indivis de 24% à TRECan quand elle recevra ce montant cumulé maximum de 7,5M CAD.

Avec ce paiement, Matamec a reçu un montant cumulé de 10 147 550 CAD sur un maximum de 16M CAD dédier à l'étude de faisabilité sur le gîte de terres rares lourdes de Kipawa. Les résultats sont attendus au deuxième trimestre de 2013.

« Cet accord garantit un approvisionnement en terres rares lourdes pour la production et la commercialisation de véhicules hybrides et ajoute une importante valeur tangible à Matamec. TRECan est un partenaire stratégique bien connu qui fournira 16 millions de dollars à Matamec afin de réaliser une étude de faisabilité définitive. La signature d'un contrat d'achat de 100% du concentré de terres rares produit", a déclaré André Gauthier, président et chef de la direction de Matamec Explorations. TRECan apporte également une valeur intangible. la coentreprise comprend un collaboration mutuelle pour accélérer le développement du gîte de terres rares lourdes de Kipawa et l'assistance technique du réseau mondial de Toyota. »

À propos de Toyota Tsusho Corp. et TRECan

Établie depuis plus de 60 ans, Toyota Tsusho Corp. (« TTC ») est une société commerciale qui fait affaires avec plus de 400 sociétés au Japon et à l'étranger, avec des clients dans le monde entier, grâce à un réseau global couvrant le Japon et plus de 60 autres pays. TRECan est une filiale de TTC spécialement créée pour le JVA relativement au gîte de terres rares lourdes de Kipawa.

A propos de Matamec

Matamec Explorations Inc. est une compagnie junior d'exploration minière dont l'activité principale est de développer le gîte de terres rares lourdes de Kipawa avec la compagnie japonaise TRECan. Suite aux conclusions positives de l'étude économique préliminaire (« ÉÉP ») déposée sur SEDAR en mars 2012 et à l'engagement d'un VP Développement de projet et Construction, Matamec et TRECAn ont décidé de passer directement à l'étude de faisabilité. Les faits saillants de l'ÉÉP montrent un projet économique robuste, tel qu'une valeur actuelle nette de 606M $CAD avant impôts à un taux d'actualisation de 8%, un taux de rendement interne de 36,9%, des revenus de 2,8 milliards $CAD, des bénéfices de 1,67 milliards $CAD avant intérêts, impôts et amortissement, un retour sur l'investissement de 2,4 ans, etc. (voir le communiqué du 30 janvier 2012).

De plus, la Société explore sa propriété de terres rares-yttrium-zirconium-niobium-tantale Zeus, située le long du contact du complexe alcalin de Kipawa sur plus de 35 km.

Matamec explore aussi pour l'or, les métaux de base et les éléments du groupe platine. Son éventail de propriétés aurifères inclut la propriété Matheson JV située le long du contact favorable de la mine Hoyle Pond dans le camp minier de Timmins en Ontario.

Au Québec, la Société explore pour le lithium et le tantale sur sa propriété Tansim, et pour les métaux précieux et les métaux de base sur les propriétés Sakami, Valmont et Vulcain. De plus, elle explore pour l'or avec Northern Superior Resources Inc. sur la propriété Lespérance/Wachigabau.

"La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l'exactitude du présent communiqué."

Renseignements