MD-UN

MD-UN

07 août 2013 12h31 HE

MD-UN : Travaux de décontamination environnementale à Lac-Mégantic : "On poursuit le bon travail"

LAC-MÉGANTIC, QUÉBEC--(Marketwired - 7 août 2013) - Une centaine d'opérateurs en nettoyage industriel et en gestion des matières dangereuses provenant d'une vingtaine d'entreprises québécoises, ontariennes et américaines, ont travaillé sans relâche depuis un mois pour permettre la réintégration du site du déraillement ferroviaire de Lac-Mégantic.

« Les opérateurs se sont dévoués et ont rivalisé d'imagination pour trouver des solutions pour faire face à ce déversement, le pire qu'ils aient jamais vu », a commenté le maître d'œuvre de la décontamination environnementale à Lac-Mégantic, Jean-Claude Morin, président de la firme montérégienne MD-UN. À titre d'exemple, des orifices ont été percés à l'aide de jets d'eau haute pression dans les côtés des wagons-citernes, pour faciliter et accélérer leur vidange et leur nettoyage, avant qu'ils ne soient démantelés et envoyés au recyclage de ferraille. Même pour l'hébergement des travailleurs, on a dû trouver des solutions, appelant à la rescousse un revendeur de véhicules récréatifs qui a loué des roulottes pour accueillir les travailleurs.

Au total, c'est seize millions de litres d'eau contaminée aux hydrocarbures et aux mousses d'extinction qui ont été pompées, quelques tonnes de sols contaminés qui ont été excavés en vue de tests et l'équivalent de neuf citernes de pétrole brut non-contaminé pompé et disposé de manière sécuritaire dans des sites approuvés par le Ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs du Québec. « C'était une tâche colossale et c'est loin d'être fini, mais les gars ne se sont pas découragés », salue M. Morin.

Alors que les tests se poursuivent pour déterminer le degré de contamination des sols de ce qui a été appelé la zone rouge, il est maintenant confirmé que les eaux de la Rivière Chaudière et du Lac Mégantic ont été contaminées. « Des entreprises spécialisées en traitement des eaux ou en gestion des sols contaminés prendront le relais des travaux en choisissant les méthodes les plus appropriées », explique Jean-Claude Morin, « Mais les opérateurs en nettoyage industriel continueront de collaborer avec elles car ils possèdent l'expertise et l'équipement requis pour venir à bout d'un tel désastre; nous sommes déjà en train de planifier les travaux et l'hébergement pour les prochains mois, incluant l'hiver. »

Les entreprises sous-traitées par MD-UN resteront sur place encore plusieurs mois, entre autres pour pomper les hydrocarbures qui ont percolé à travers le sol. « C'est contaminé jusque sous les égouts, alors nous nettoyons et vérifions les dommages », mentionne M. Morin. « Il va sans dire que nos travailleurs en environnement sont solidaires des familles et citoyens éprouvés de Lac-Mégantic, et c'est la raison pour laquelle malgré la fatigue, la chaleur ou les défis techniques rencontrés, nous nous sommes dépassés et continuerons à le faire », conclut-il.

Source : ShaGG Communications inc.

Renseignements

  • Pour information, pour obtenir la liste des entreprises
    de votre région ayant collaboré au nettoyage
    ou pour une entrevue avec M. Jean-Claude Morin :
    Joanne Beauvais
    514 928-8373