MDN Inc.
TSX : MDN

MDN Inc.

26 mai 2011 09h27 HE

MDN annonce ses résultats financiers du premier trimestre de 2011

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwire - 26 mai 2011) - MDN inc. (" MDN ") (TSX:MDN) publie ses états financiers non vérifiés pour le trimestre terminé le 31 mars 2011. L'analyse de la situation financière par la direction et les états financiers non vérifiés sont disponibles sur le site Internet de la Compagnie (www.mdn-mines.com) et sur SEDAR (www.sedar.com).

Le 1er janvier 2011, les Normes internationales d'information financières (les << IFRS >>) sont devenues les PCGR du Canada pour les entreprises ayant une obligation publique de rendre des comptes. Ainsi, les états financiers intermédiaires et annuels de MDN Inc. sont présentés conformément aux IFRS depuis le 1er janvier 2011, et les chiffres comparatifs de 2010 retraités selon les IFRS.

La mine d'or Tulawaka, située en Tanzanie, a produit 19 606 onces au premier trimestre de 2011, en hausse de 34 % comparativement aux 14 588 onces du premier trimestre de 2010. Cette augmentation de la production est le résultat des investissements effectués en 2010 pour améliorer l'efficacité générale de la mine souterraine.

Pour ce premier trimestre de 2011, la mine Tulawaka a généré des revenus totaux de 25,6 millions US$. Les coûts au comptant par once ont augmenté au premier trimestre de 2011 par rapport à la même période de 2010 (738 US$/once comparé à 558 US$ /once au 31 mars 2010). La mine Tulawaka continue de générer des profits d'opération qui totalisaient 3,7 millions $ au premier trimestre de 2011.

En 2010, les deux partenaires de la mine Tulawaka se sont entendus pour l'exécution d'un programme intensif d'exploration visant à étendre la vie de la mine, réduisant ainsi les liquidités disponibles pour distribution. Conséquemment, MDN n'a comptabilisé aucune redevance en provenance de la mine à ses résultats financiers du premier trimestre de 2011.

MDN INC
SOMMAIRE DES RÉSULTATS D'EXPLOITATION
Pour les trois mois terminés les 31 mars20112010
(En milliers de dollars, sauf pour les montants par action)
Produits46$33
Frais d'administration807$1 477
Bénéfice net (perte nette) attribuable aux actionnaires de la société(890)$(1 433)
Bénéfice net (perte nette) par action de base et dilué(0,006)$(0,014)
Nombre moyen pondéré d'actions en circulation (en milliers)98 44495 376

Tout au long du premier trimestre, l'exploration souterraine s'est poursuivie avec comme objectif l'ajout de ressources minérales sous le 8e niveau (entre 200 et 300 m sous la surface).

Au 31 mars 2011, les liquidités de la Société, constituées de l'encaisse, des placements et des dépôts à terme, s'élevaient à 8,3 M$ comparativement à 10,7M$ au 31 décembre 2010. Cette diminution est principalement due aux frais d'investissement en exploration en Tanzanie et aux frais reliés au développement du projet Crevier durant la période.

Exploration en Tanzanie

En 2011, le programme de forage a débuté avec certains retards sur le projet d'exploration principal, Ikungu, dû à des problèmes de logistique de la part de l'entrepreneur. Cependant deux objectifs ont été réalisés au cours du trimestre et au début du trimestre suivant.

D'abord, la structure minéralisée a été recoupée à la section 970E avec une intersection de 2,87 g/t Au sur 2 m confirmant la présence de la structure minéralisée vers l'ouest. Ces forages à l'ouest avaient pour but de vérifier un enrichissement aurifère des sols, situé à 400 m du sondage IKBH 42 (2,15 g/t Au sur 6,2 m et 1,54 g/t Au sur 21,45 m) testant la structure minéralisée. Les résultats des forages IKBH-48 et IKBH 42 ont prouvé l'allongement de cette structure de 1 km vers l'ouest à partir du dernier forage IKD-33 (2,66 g/t Au sur 5,36 m) ce qui augmente le potentiel pour des tonnages additionnels.

De plus, le 17 mai 2011, MDN annonçait les résultats positifs d'analyse du forage IKBH-71 (13,43 g/t Au sur 2,00 m et 1,83 g/t Au sur 5,00 m) qui confirment la présence de l'horizon minéralisé Ikungu vers le sud-est. La structure Ikungu est maintenant délimitée sur une longueur de plus de 4 km et demeurera le centre d'intérêt pour les programmes d'exploration à venir dans le but de définir une première ressource aurifère dans le secteur.

Développement du projet Crevier

L'étude de faisabilité du projet Crevier a progressé tout au long du premier trimestre. Sur le site, les travaux de terrain reliés à la caractérisation géotechnique et à l'étude environnementale sont terminés et l'équipe responsable de produire l'étude environnementale en est à la rédaction finale du rapport. Les données géotechniques sont utilisées pour la conceptualisation des principales infrastructures nécessaires à l'exploitation du site.

Au niveau du travail relié à la fosse d'exploitation, le plan de minage et des ressources minérales à l'intérieur de la fosse sont présentement en phase d'optimisation.

L'activité principale du trimestre a été reliée à la préparation et à l'usinage en usine pilote de 215 tonnes de minerai provenant du gisement Crevier. Ce test d'usinage avait trois objectifs principaux : démontrer l'efficacité du procédé dans un environnement d'usinage en continu, développer les critères de design à être utilisés par l'ingénierie pour la conception de l'usine et produire suffisamment de concentrés pour la poursuite des travaux de caractérisation de la métallurgie. Les résultats de cette étude, une fois compilés et analysés, seront rendus publics au cours des prochaines semaines.

Une mise à jour requise par MDN de l'étude de marché de Roskill Consulting Group Ltd confirme des prix pour le tantale fortement à la hausse. En effet, le prix utilisé dans l'étude économique préliminaire (PEA) en janvier 2010 pour le tantale était de 150$/kg alors qu'il est actuellement de 275$/kg. Le prix pour l'oxyde de niobium (50$/kg) demeure semblable à celui utilisé par le PEA en 2010.

Le projet Crevier a récemment été mis en lumière puisqu'il est inclus dans le Plan Nord du gouvernement du Québec. Ce plan qui a entre autre comme objectif le développement des ressources minérales et des infrastructures dans le Grand Nord pourrait être favorable au développement de Crevier. Des discussions sont en cours en vue d'un possible support dans le cadre du Plan Nord pour la construction de la ligne électrique nécessaire au développement du projet.

Au cours des dernières semaines, une entente a été conclue avec Price Waterhouse Corporate Finance (PwCCF) pour supporter techniquement sa stratégie de développement du projet Crevier. Cette entente a comme objectif d'identifier un partenaire stratégique qui pourra favoriser et accélérer le développement du projet.

Les échantillons ont été analysés par pyroanalyse au Laboratoire SGS de Mwanza (Tanzanie), lequel est certifié selon les normes internationales. Un programme rigoureux de vérification de la qualité analytique mis en place par MDN incluait 10% d'échantillons de contrôle. Les informations techniques et scientifiques dans le présent communiqué ont été revues par Marc Boisvert, ingénieur-géologue et vice-président Exploration, qui a agi à titre de personne qualifiée en conformité avec la norme canadienne 43-101.

À propos de MDN

MDN inc. (TSX:MDN) est une société d'exploration et de développement minier qui dispose des ressources financières adéquates pour développer ses projets au Québec et en Tanzanie. La société demeure également active dans la recherche de nouvelles opportunités d'affaires pouvant augmenter la valeur de l'avoir des actionnaires. En plus de sa participation de 30 % dans la mine d'or Tulawaka, MDN est opérateur et détenteur d'un intérêt majoritaire dans des permis d'exploration totalisant 757 km2 à proximité de la mine Tulawaka. MDN inc. possède aussi une participation de 72,5% dans Minéraux Crevier, qui détient une ressource de niobium et de tantale, conforme à la Norme canadienne 43-101, localisée au Lac St-Jean (Québec). MDN a une option lui permettant d'accroître son intérêt dans Minéraux Crevier jusqu'à 87,5%. Des informations additionnelles peuvent être trouvées sur le site internet de MDN au www.mdn-mines.com.

Le projet Tulawaka est une coparticipation contractuelle entre MDN (participation de 30 %) et Pangea Goldfields Inc. (participation de 70 %), une filiale indirecte détenue à part entière par African Barrick Gold plc, exploitant du projet et propriétaire par le biais de sa filiale Pangea Minerals Ltd. L'information publiée concernant la mine d'or Tulawaka est basée sur l'information fournie par l'exploitant.

Énoncés prospectifs

Tous les énoncés dans ce communiqué qui ne sont pas des faits historiques et qui font référence à des événements ou des développements que la société prévoit sont des énoncés prospectifs. Bien que la société soit d'avis que les attentes exprimées dans ces énoncés prospectifs se fondent sur des hypothèses raisonnables, ces énoncés ne garantissent pas les résultats futurs et les résultats réels pourraient différer sensiblement des résultats prévus dans les énoncés prospectifs. Les facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent sensiblement des résultats prévus dans les énoncés prospectifs sont plus amplement décrits dans la plus récente notice annuelle de la société déposée sur SEDAR, laquelle fournit également d'autres hypothèses générales en lien avec ces énoncés. Les investisseurs et les autres lecteurs qui se fondent sur les énoncés prospectifs de la société devraient porter une attention particulière aux facteurs mentionnés dans la notice annuelle ainsi qu'aux incertitudes qu'ils sous-tendent et aux risques qu'ils comportent. La société est d'avis que les attentes reflétées dans ces énoncés prospectifs sont raisonnables, mais il n'y a aucune garantie que ces attentes s'avéreront exactes et par conséquent, l'on ne devrait pas se fier indûment aux énoncés prospectifs compris dans ce communiqué. Ces énoncés sont établis en date du présent communiqué de presse.

Renseignements

  • M. Serge Bureau, Ing.
    Président et chef de la direction
    MDN inc.
    514 866-6500, poste 221

    Marc Boisvert, Ing.
    Vice-président, Exploration
    MDN inc.
    514 866-6500, poste 227

    Nicole Blanchard
    Relations avec les investisseurs
    Sun International Communications
    450-973-6600
    nicole.blanchard@isuncomm.com