MDN inc.
TSX : MDN

MDN inc.

09 août 2013 08h38 HE

MDN annonce ses résultats financiers pour le deuxième trimestre de 2013

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 9 août 2013) - MDN inc. (TSX:MDN) (« MDN ») annonce ses résultats financiers pour le second trimestre terminé le 30 juin 2013. L'analyse de la situation financière par la direction et le rapport financier intermédiaire seront disponibles lundi le 12 août 2013, sur le site Internet de la Société (www.mdn-mines.com) et sur SEDAR (www.sedar.com).

Une perte nette de 405 299 $ ou 0,004 $ par action a été comptabilisée pour la période de trois mois close le 30 juin 2013 comparativement à une perte nette de 583 820 $ ou 0,006 $ par action au cours de la même période de 2012. La variation est attribuable principalement à une diminution des frais d'administration, partiellement réduite par les redevances provenant de la mine Tulawaka reçues en 2012. Au 30 juin 2013, les liquidités s'élevaient à 2,7 millions $.

SOMMAIRE DES RÉSULTATS D'EXPLOITATION

Pour les trois mois clos le 30 juin 2013 2012
(En milliers de dollars, sauf pour les montants par action)
Produits net des charges financières 1 $ 363 $
Frais d'administration 354 $ 814 $
Frais de gestion liés à l'exploitation de la mine Tulawaka 71 $ 167 $
Perte nette attribuable aux actionnaires de la Société (405 ) $ (584 ) $
Perte nette par action de base et dilué (0,004 ) $ (0,006 ) $
Nombre d'actions en circulation (en milliers) 101 527 101 527

MINE D'OR TULAWAKA

À la mine Tulawaka, les efforts se sont concentrés sur le lancement du processus de fermeture. Suite au nettoyage du site et de l'usine de traitement, 1 294 onces ont été produites au cours du trimestre. Toutes les activités d'extraction et de broyage ont maintenant cessé.

Après la fin de l'exploitation minière du premier trimestre 2013, ABG avait progressé dans le nettoyage de la mine avant même le début officiel des activités de fermeture. Au cours du trimestre, l'enlèvement de tout l'équipement souterrain de la mine a été complété, le nettoyage de la fosse a progressé, la désaffectation de l'usine de traitement a commencé et le nivellement du site d'entreposage du minerai est terminé.

Le Plan de fermeture de la mine a été soumis aux ministères concernés et est en cours de discussions avec le gouvernement tanzanien, en ce qui concerne l'utilisation future du site de la mine.

TRAVAUX D'EXPLORATION EN TANZANIE

Au deuxième trimestre de 2013, des levés de cartographie sur le terrain ont été effectués sur les projets Ikungu East et Nikonga. La recherche de partenaires financiers pour Ikungu se poursuit.

Ikungu : Un des projets aurifères les plus avancés en Tanzanie

MDN a entamé des discussions avec d'autres groupes pouvant être intéressés d'accélérer l'exploration du projet Ikungu. Ces derniers sont à évaluer les données et les résultats.

Ikungu est un projet d'exploration avancé avec une importante zone aurifère. Il est l'un des projets les plus avancés en Tanzanie avec un excellent potentiel de croissance qui ne soit pas détenu par une société aurifère d'envergure. De plus, plusieurs des intersections aurifères ont une moyenne d'échantillonnage supérieurs à 6g/t Au. Dans un marché baissier du prix de l'or, les projets à plus fortes teneurs en or sont privilégiés.

Ikungu East : Découverte en 2012 d'une ceinture volcanique

Les travaux en cours sont la continuité des travaux de prospection de l'année dernière. L'objectif est de localiser des cibles de forages de même qualité que celles d'Ikungu avant le 4e trimestre de 2013. Les travaux en cours sont de type cartographie, des levés géophysiques et d'échantillonnage des sols.

Cette propriété a une synergie avec les résultats du projet de forage d'Ikungu. La propriété a une superficie de 133 km2 et elle est adjacente au projet Ikungu. Ikungu Est est contrôlée à 100% par MDN et elle constitue l'extension vers l'est de la ceinture volcanique hôte de la zone aurifère d'Ikungu.

Nikonga : Découverte par forage en 2012

En 2012, MDN a obtenu l'acceptation de son application pour une licence (Prospecting Licence) située à l'ouest de la découverte. Cela ouvre plus de 7 km à la prospection vers l'ouest de l'horizon aurifère. Dans les trois premiers trimestres de 2013, MDN va effectuer les travaux de base nécessaires pour identifier des cibles de forages sur l'extension ouest. L'objectif est de déterminer des cibles de forage de dimensions suffisantes pour la présence d'un dépôt aurifère. De plus, ces travaux apporteront des données additionnelles pour la compréhension de l'environnement géologique. Les résultats à date suggèrent des similarités avec le camp de Timmins un des camps aurifères les plus prolifiques au Canada.

Développement du projet Crevier

Le second trimestre 2013 a été consacré à rencontrer différentes sociétés de financement. Des ententes de confidentialité ont été signées avec différents partenaires potentiels et l'information technique du projet a été transmise. Les évaluations sont en cours.

MDN a complété toutes ses obligations pour assurer son intérêt de 72.5% dans le projet de Crevier. Suite à la décision d'effectuer des études additionnelles, il a été convenu de reporter la finalisation de l'étude de faisabilité. Pendant cette période, nous évaluerons le bien fondé de réviser le scénario de base de l'étude économique préliminaire de 2010 afin d'optimiser les paramètres économiques qui sont déjà positifs. Le développement futur du projet Crevier sera dorénavant assuré à partir de nouveaux financements.

Nous sommes toujours convaincus que le projet Crevier est l'un des projets de Niobium et de Tantale ayant le plus de chance de voir le jour au cours des prochaines années. De plus, le projet Crevier pourrait devenir une des rares sources de tantale situées dans une région stable.

L'augmentation de la demande et du prix du tantale depuis 2 ans est propice au projet Crevier. En effet, depuis l'étude économique préliminaire de 2010, le prix du tantale est passé de 150 $ US par kg à plus de 300 $ US du kg.

Marc Boisvert, ingénieur géologue, vice-président - Exploration est une personne qualifiée selon le Règlement 43-101 et a revu l'information technique et scientifique de ce communiqué de presse.

À propos de MDN

MDN Inc. (TSX:MDN) est une société d'exploration et de développement minier avec des propriétés situées au Québec et en Tanzanie. La mine d'or Tulawaka est une coparticipation contractuelle entre MDN (intérêt participatif de 30 %) et Pangea Goldfields Inc. (70 %), une filiale indirecte détenue à part entière par ABG, gestionnaire du projet et propriétaire par le biais de sa filiale Pangea Minerals Ltd. L'information publiée concernant Tulawaka est basée sur l'information fournie par ABG. MDN Inc. détient aussi une participation de 72,5 % dans Minéraux Crevier Inc. qui détient une ressource de Niobium et de Tantale conforme à la Norme canadienne NI 43-101 et localisée au Lac-Saint-Jean (Québec).

Énoncés prospectifs

Tous les énoncés dans ce communiqué qui ne sont pas des faits historiques et qui font référence à des événements ou des développements que la société prévoit sont des énoncés prospectifs. Bien que la société soit d'avis que les attentes exprimées dans ces énoncés prospectifs se fondent sur des hypothèses raisonnables, incluant sans s'y limiter, que Métalinvest investira les sommes requises en dépenses d'exploration pour acquérir un intérêt dans la propriété Ikungu, dont la somme de 3 000 000 $ prévue en 2013, ces énoncés ne garantissent pas les résultats futurs et les résultats réels pourraient différer sensiblement des résultats prévus dans les énoncés prospectifs. Les facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent sensiblement des résultats prévus dans les énoncés prospectifs sont plus amplement décrits dans la plus récente notice annuelle de la société déposée sur SEDAR, laquelle fournit également d'autres hypothèses générales en lien avec ces énoncés. Les investisseurs et les autres lecteurs qui se fondent sur les énoncés prospectifs de la société devraient porter une attention particulière aux facteurs mentionnés dans la notice annuelle ainsi qu'aux incertitudes qu'ils sous-tendent et aux risques qu'ils comportent. La société est d'avis que les attentes reflétées dans ces énoncés prospectifs sont raisonnables, mais il n'y a aucune garantie que ces attentes s'avéreront exactes et par conséquent, l'on ne devrait pas se fier indûment aux énoncés prospectifs compris dans ce communiqué. Ces énoncés sont établis en date du présent communiqué de presse.

Renseignements