MDN inc.

TSX : MDN


MDN inc.

27 mars 2013 10h03 HE

MDN annonce ses résultats financiers pour l'exercice clos le 31 décembre 2012

MONTRÉAL, QUEBEC--(Marketwire - 27 mars 2013) - MDN inc. (« MDN ») (TSX:MDN) annonce ses résultats financiers pour l'exercice clos le 31 décembre 2012. L'analyse de la situation financière par la direction et le rapport annuel seront disponibles sur le site Internet de la Société (www.mdn-mines.com) et sur SEDAR (www.sedar.com).

Une perte nette attribuable aux actionnaires de la Société de 12 862 510 $ ou 0,127 $ par action a été enregistrée, comparativement à un bénéfice net de 1 675 414 $ ou 0,016 $ par action pour la même période en 2011. La variation provient principalement de la radiation d'actifs de prospection et d'évaluation ainsi que de la diminution des redevances de la mine Tulawaka.

Au 31 décembre 2012, les liquidités s'élevaient à 4,4 millions $ et la Société n'avait aucune dette.

SOMMAIRE DES RÉSULTATS FINANCIERS

Pour l'exercice clos le 31 décembre 2012 2011
(En milliers de dollars CAN, sauf pour les montants par action)
Produits totaux nets des charges financières 278 $ 6 330 $
Frais d'administration 2 201 $ 2 781 $
Radiation d'actifs de prospection et d'évaluation 8 743 $ - $
Frais de gestion 619 $ 739 $
Bénéfice net (perte nette) attribuable aux actionnaires de la Société (12 863 ) $ 1 675 $
Bénéfice net (perte nette) par action de base et dilué (0,127 ) $ 0,016 $
Nombre d'actions en circulation (en milliers) 101 527 99 681

PERSPECTIVES

En 2013, nous continuerons le développement de chacun de nos actifs dans le but de créer de la valeur à long terme pour nos actionnaires.

Aujourd'hui, avec les deux découvertes aurifères de Nikonga et d'Ikungu Est en 2012, le projet avancé Ikungu qui sera financé par Metalinvest et notre projet Crevier qui se dirige vers une faisabilité, nous sommes persuadés que MDN possède une base solide pour continuer de développer les actifs de la Société au cours des prochaines années.

L'année 2013 s'annonce intéressante avec la venue de Metalinvest qui devrait investir un montant minimal de 3 millions $ dans le projet Ikungu d'ici le 31 décembre 2013. Indépendamment, MDN investira 1 million $ en exploration sur les projets Ikungu Est et Nikonga qu'elle détient à 100%.

Ikungu, une zone aurifère de 2km de long sur 300 m de profondeur

Les travaux débuteront sur le projet Ikungu au 2e trimestre de 2013 par des levés géophysiques. L'objectif consiste à détecter des concentrations de sulfures aurifères disséminés le long de la structure Ikungu. De plus, ces levés pourraient identifier d'autres zones aurifères sur la propriété. En effet, la cartographie a déjà identifié d'autres horizons de métasediments avec des occurrences en or dans la partie nord. À la fin du 2e trimestre, une campagne de forage débutera afin de vérifier le prolongement en profondeur des zones minéralisées identifiées en 2010 et 2011.

À Ikungu Est, une région de 15 km à explorer

La propriété Ikungu Est d'une superficie de 133 km2 est contrôlée à 100% par MDN. Elle constitue l'extension vers l'est de la ceinture volcanique hôte de la zone aurifère d'Ikungu. Les travaux effectués auront comme objectif de localiser des cibles de forages de même qualité que celles d'Ikungu. Des travaux de cartographie, des levés géophysiques et d'échantillonnage des sols sont prévus en 2013.

Nikonga, nouvelle découverte en Tanzanie

Les travaux de 2012 ont permis la découverte par forage de nouvelles zones aurifères avec les intersections des forages suivant: NKD-02 (10,87 g/t Au sur 4,9 m et 12,3 g/t Au sur 4,20 m) et NKD-05 (9,88 g/t Au / 4,2 m). En 2012, MDN a obtenu la licence d'exploration (Prospecting Licence) située à l'ouest de la découverte. Cela ouvre plus de 7 km à la prospection vers l'ouest de l'horizon aurifère. Dans les trois premiers trimestres de 2013, MDN va effectuer les travaux de base nécessaires pour identifier des cibles de forages sur l'extension ouest. Les résultats à date suggèrent des similarités avec le camp de Timmins un des camps aurifères les plus prolifiques au Canada.

Crevier : continue son développement.

L'augmentation de la demande et du prix du tantale depuis 2 ans est propice au projet Crevier.

À la suite des résultats des tests métallurgiques entrepris en 2012, nous prévoyons réviser le scénario de base de l'étude économique préliminaire de 2010 afin d'optimiser les paramètres économiques.

En 2013, nous continuerons la recherche de partenaires stratégiques et financiers. Le développement futur du projet Crevier sera dorénavant assuré à partir de financements indépendants des fonds propres de MDN. Le développement se fera par l'entremise de la société privée Les Minéraux Crevier inc. dans laquelle MDN a une participation de 72.5%.

Suivez nous sur Twitter : https://twitter.com/MDN_INC

RSS : http://www.mdn-mines.com/fr/rss/

Énoncés prospectifs

Tous les énoncés dans ce communiqué qui ne sont pas des faits historiques et qui font référence à des événements ou des développements que la société prévoit sont des énoncés prospectifs. Bien que la société soit d'avis que les attentes exprimées dans ces énoncés prospectifs se fondent sur des hypothèses raisonnables, incluant sans s'y limiter, que Métalinvest investira les sommes requises en dépenses d'exploration pour acquérir un intérêt dans la propriété Ikungu, dont la somme de 3 000 000 $ prévue en 2013, ces énoncés ne garantissent pas les résultats futurs et les résultats réels pourraient différer sensiblement des résultats prévus dans les énoncés prospectifs. Les facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent sensiblement des résultats prévus dans les énoncés prospectifs sont plus amplement décrits dans la plus récente notice annuelle de la société déposée sur SEDAR, laquelle fournit également d'autres hypothèses générales en lien avec ces énoncés. Les investisseurs et les autres lecteurs qui se fondent sur les énoncés prospectifs de la société devraient porter une attention particulière aux facteurs mentionnés dans la notice annuelle ainsi qu'aux incertitudes qu'ils sous-tendent et aux risques qu'ils comportent. La société est d'avis que les attentes reflétées dans ces énoncés prospectifs sont raisonnables, mais il n'y a aucune garantie que ces attentes s'avéreront exactes et par conséquent, l'on ne devrait pas se fier indûment aux énoncés prospectifs compris dans ce communiqué. Ces énoncés sont établis en date du présent communiqué de presse.

Renseignements